31/08/2009

Les 2 otages de retour ???

Que se passerait-il si les 2 « hommes d’affaires » ne revenaient pas demain au plus tard à 24 h 00.

 

Je dis « hommes d’affaires » car ils ne sont plus considérés comme otages ou encore moins prisonnier.

 

Cette attente doit être terrible pour les familles. Nos 2 Suisses paient le prix fort de l’arrestation de qui on sait.

 

Le Président de la Confédération doit prier pour que l’accord avec le colonel Khadafi soit respecté. Sa fonction pourrait en dépendre.

 

L’ouverture du colonel devrait être la vérité, l’intelligence. Il doit se porter vers la réalité et non la chercher. Il doit voir dans cette réalité non plus une vérité, mais un bien. Est-il ouvert au bien ?

 

S’il ne respecte pas son engagement, à ce qui est bon, honnête, respecter autrui, se seront les deux otages qui en supporteront la non respectabilité de la liberté.

 

Humainement, l’autre est d’abord ouvert à autrui. Est-ce que le colonel khadafi est ouvert ?

 

L’ouverture au bien trouve son achèvement dans le bonheur, de même que le sommet de l’ouverture à l’autre est le don de soi est plus encore la communion dans le don de soi réciproque.

 

Le signe de cette ouverture à l’autre, soulignait Aristote, est la parole.

 

J’ai le cœur empli d’espoir. Je suis de tout cœur avec nos 2 compatriotes et les familles.

 

Aurons-nous le bonheur de les voir fouler le sol helvétique au plus vite.

 

En pensées…..

 

 

12:18 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.