09/07/2009

François Longchamp a réussi !!!

Bonjour. Plus de 300 ex-chômeurs ont retrouvé du travail

images.jpg

La TdG a titré : Emploi | Destinés à ceux qui arrivent en fin de droit, les emplois de solidarité vont s’ouvrir à l’aide sociale. Depuis février 2008, 304 personnes ont bénéficié de la prestation que certains souhaitent réformer.

François Longchamp a réussi ! « TdG : A l’heure du bilan, le conseiller d’Etat François Longchamp est pourtant catégorique: «Les emplois de solidarité ont été décriés au départ par certains. Mais nous avons pu montrer en dix-huit mois qu’ils étaient un outil utile. Nous avons trouvé des solutions concrètes pour des gens en difficulté.»

Dans le monde de l’économie, l’emploi devient difficile. Des gens sans emploi, ayant couru la période de chômage légal, sont en fin de droit.

 

Depuis nouvelle loi sur le chômage, introduite par le Conseiller d’état en charge du Département solidarité et emploi, entrée en vigueur en février 2008, 304 anciens chômeurs ont pu repourvoir une réinsertion professionnelle, c’est un bilan remplissant pleinement la réussite du Conseiller d’Etat.

 

« …Il s’agit d’emplois de solidarité, partiellement financés par l’Etat, gérés par des entreprises d’utilité publique et sans but lucratif. Par exemple Foyer handicap. A ce jour, 400 ont pu être créés, mais seulement 272 personnes ne les occupent… ». Pour un début, je trouve que ce challenge est très positif.

 

L’idée remplace-t-il  le RMCAS ? A mon avis oui.

 

C’est idéal pour les chômeurs en fin de droit de pouvoir bénéficier de ce créneau pour retrouver un emploi et surtout ne pas perdre la main. Lorsque l’on est chômage tout le long de la période juridiquement acceptable, il n’est pas facile de retrouver un job et surtout de se réinsérer dans la vie professionnelle. Et bien, sous l’égide de François Longchamp, il en va de l’avant positivement vers une vie professionnelle précédée d’un job mis en place par des sociétés à but non lucratif.

 

« … les emplois créés sont liés à des activités nouvelles qui doivent être utiles à la société : garde d’enfants d’urgences, transport de malades ou de personnes handicapées, accompagnement à domicile d’aînés, etc…. »

 

Ces travaux d’utilité publique sont magnifiques et captivant.

 

Cette manière d’agir à plus grande échelle, rejoint le programme d’Obama, de donner des missions d’ordre publique aux chômeurs. Si l’évolution est favorable, ce sont 2'500'000 personnes qui devraient être placées dans des sociétés d’ordre public.

 

Bonne journée.

07:00 Publié dans Formation | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Libre à vous d'estimer qu'il s'agit d'une réussite... Etre collé dans un emploi de solidarité, rémunéré de surcroît au lance-pierres, ne signifie pas avoir retrouvé un emploi.

Écrit par : Kissa | 09/07/2009

Les commentaires sont fermés.