• Augmenter les Conseillers administratifs

    Imprimer

    Bonjour,

    Mot de félicitation, d'encouragement et d'idée !

     

    Qu’en pensez-vous ? La ville de Genève dotée de 7 Conseillers administratifs en guise des 5 actuel,

     

    Nous avons de la Chance, la Ville de Genève est dotée d’un excellent Conseil administratif.

     

    Les cinq Conseillers administratifs s’entendent à merveille. Il est important de travailler de manière solidaire sans broutille. Pour les affaires courantes, ils parlent d’une même voie.

     

    Chaque Conseiller administratif a sa personnalité, en l’occurrence constructive, solidaire, priviligiant la solidité des dossiers.

     

    Des sujets brûlants comme l’aménagement des quais de la rade battent des ailes pour l’avancement les travaux. Le Conseil administratif d’une même voix s’accélère pour les travaux.

     

    Enfin, des dossiers enterrés depuis longtemps  sortent subitement des tiroirs.

     

    Evidemment, il subsiste des dossiers où il y a un désaccord total. Il n’y a pas de rancune.

     

    Le Conseil administratif de la Ville de Genève est flexible et prend en charge avec intérêt chaque situation.

     

    Les lenteurs que les citoyens peuvent rencontrer sont dues souvent aux procédures juridiques, aux recours, aux référendums. La tâche n’est pas facile.

     

    Une bonne équipe s’expose à des résultats positifs. C’est encourageant. Genève n’est pas simple à Gérer. Râle rie, oppositions, référendums, jongleur d’idées, tels sont les quelques défauts en marge des autres des genevoises et des genevois. De l’extérieur on ne s’imagine pas la masse de travail des Conseillers administratif.

     

    Cela dit, dit je ne suis pas sûr que 5 Conseillers administratifs suffisent pour mener totalement en bien les affaires de la Ville de Genève. Je verrais assez 7 hauts Cadres. Décharger les tâches des Conseiller administratif seraient une bonne chose. Ainsi chaque Conseiller pourrait mieux s’investir dans les dossiers ce qui permettrait le désengorgement de la masse d’affaires à traiter. Une petite révolution du Conseil administratif ferait à mon humble avis mouche.

     

    Je subodore que mon idée est bonne. J’en ai parlé également pour le Conseil fédéral de passer de 7 à 9 Conseillers fédéraux. C’est une pise à étudier.

     

    A mon avis, les administrations sont dépassées par le développement rapide de notre société.

    Pour y faire face nécessitée de trouver des solutions et celle que je propose à du bon.

     

    Il en va de même notamment à Carouge, augmenté de 3 à 5 Conseillers administratifs. A ce sujet les employés de Carouge ont tout mon appui et mon soutien moral.

     

    Qu’en pensez-vous ?

     

    Bonne journée à toutes et à tous.

    Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire
  • Quid des 3 enfants du roi de la pop musique

    Imprimer

    Bonjour,


    Bonne question qui aura la gade des enfants du défunt Michael Jackson.

     

    images.jpg

     

    La gentille grand-mère, a-t-elle de droit de se saisir des 3 enfants de son fils défunt.

     

    Actuellement, ils résident dans la maison familiale.

     

    Pour acquérir une tutelle, car dans ce cas là la grand-mère preneuse des enfants, le Tribunal des enfants devra déterminer si oui ou non.

     

    Je ne comprends pas un fait. Puisque il n’y a pas de mère légitime pour les deux premiers enfants, quid de la garde. Une mère pourquoi ne pas lui attribuer la garde des enfants, ça me paraît logique. A moins de cette maman picole, se drogue, fume. Quant au petit dernier, c’est un peu plus compliqué, le troisième enfant de Michael Jackson est né d’une mère porteuse dont l’identité n’a jamais été connue. Justice sera rendue pour savoir qui aura la garde des enfants.  Nécessité d’une expertise en bonne et dû forme. Mère, Grand-mère, X sont-elles à même d’assurer la garde des emfamts.

     

    A mon humble avis, toute cette histoire ne vas pas être facile sur quatre point, à savoir.

                - la garde des enfants,

                - les vœux de la grand-mère

                - et la succession

                - et le devenir des droits d’auteurs, le business.

     

    La mort de Michael Jackson ne laisse par la vie facile sur le plan familiale, que va-t-il se passer avec les trois enfants, le côté financier, est ce que sa succession après l’évaluation des actifs et passifs risque d’être passif, concluant à une répudiation à qui de droit.

     

    Là, avocats vont s’en mettre plein les poches. De plus, on va entendre ce nouveau feuilleton tous les jours.

     

    Dans ce cas là, je demanderais comme en Suisse cela se pratique un bénéfice d’inventaire.

    Tous les actifs et les passifs sont transcrits sur papier timbré. A la fin, on examine les dettes et suivant l’ampleur des dégâts, les enfants par le biais d’un représentant légal peuvent répudier purement et simplement la succession. Le cas contraire, il l’accepte et se partage les biens.

     

    Le mythe Michael Jackson ne s’arrête pas là. Il va durer encore bien des années. Est-ce que la famille va constituer un musée des biens ayant appartenu au « leader ». Pour payer le passif successoral ne vont-ils pas mettre des biens au enchères.

     

    Bonne journée.

    Lien permanent 2 commentaires
  • Un référendum plane sur le CEVA !

    Imprimer
    images.jpg

    Une rallonge pour le CEVA. 113 millions de francs. Cette rallonge sera utile pour des améliorations techniques durant l’étude du projet et de sécurité, qui sont survenus après coup. Est-ce admissible dans une période dite « crise » de  pomper dans la caisse des contribuables.

     

    Est-ce que le CEVA ne serait-il pas déjà dépassé. N’aurait-il pas fallu construire des métros d’un bout à l’autre de la région genevoise.  

     

    Ce « RER » coûte pour l’instant 1,5 milliard de francs aux contribuables, à la Confédération Suisse.

     

    Nous n’arriverons jamais à illustrer un budget juste. Toujours des rallonges, des problèmes techniques. La confédération paie 57 % de la facture et Genève, les contribuables, 43 %.

     

    Vous rendez-vous compte qu’il y a eu 1600 recours déposés contre le CEVA. Il n’en reste que 58 à ce jour

     

    Je pense que ce CEVA va faire couler pas mal d’ancre et dépenser énormément d’argent. Bon si Genève fait la politique de l’arrosoir.

     

    Ca devient systématique les rallonges.

     

    Je serais d’avis de lancer un référendum pour voir si les genevoises et genevois sont acquis à ce CEVA, à tout le moins pour ou contre le crédit accordé de 113 millions. Ont-ils envie de cette lourde infrastructure. En période de crise, le résultat serait peut être surprenant.

     

    Les genevoises et les genevois sont devenus de vraies vaches à traire.

     

    Ca commence a bien faire la politique de l’arrosoir.

     

    Et qui pratique cette politique de l’arrosoir la gauche dur.   

     

    Bonne après midi

    Lien permanent 5 commentaires
  • Michael Jackson assassiné ???

    Imprimer

    Bonjour et bonne semaine,

     

    « Le décès inattendu du chanteur jeudi à l'âge de 50 ans a bouleversé des millions de fans à travers le monde. Un petit groupe d'entre eux s'est retrouvé à l'entrée de la salle 02, où ils ont déposé des gerbes de fleurs sous un écran géant représentant Michael Jackson avec un tee-shirt Thriller.

    "Je suis une fan depuis près de 20 ans. J'ai vu Moonwalker quand j'avais environ sept ans... Ca m'a parlé", se souvient Anita Harwood, 26 ans, de Londres. "Michael, tu a été rappelé trop tôt. Beaucoup trop tôt", a-t-elle écrit sur l'épitaphe accompagnant le bouquet de roses qu'elle dépose sous l'écran » (propos recueillis sur internet)

     

      

    L’autopsie pratiquée sur le corps de Michael Jackson ne révèle aucun crime ou meurtre. Une seconde a donc été réalisée et reste dans  l'expectitive des résultatd.

     

    Ne reste que la thèse des médicaments. En a-t-il trop pris. Lui en a-t-on administré de force.

     

    Il faut attendre 4 à 6 semaines pour écarter définitivement une mort suspecte.

     

    Les proches de la star n’exclue pas la thèse d’une prise exagérée de médicament. L’at-il prise lui-même ?

     

    Malgré tout, il se passe des choses étranges. Il y a des soupçons qui traînent sur le médecin du roi de la pop.

     

    Il s’avère vrai que l’idole prenait beaucoup de médicaments. Sans compter les nombreuses anesthésies pour se refaire un visage et des mains blanches. Quelle lubie lui a pris il y a quelques années pour se « mutiler » ainsi. Noir, c’était une belle star.

     

    Menait-il une vie de patachon ?  Buvait-il ? Fumait-il ? Que faisait-il sexuellement ? Ca c’est sa vie privée ça ne nous regarde pas. Où en était-il avec ses déboires avec la justice. Serons-nous la vérité malgré le spectre de la discrétion familiale.

     

    Autour de cette mort subsiste bien des points d’interrogations.

     

    D’autant plus, que Michael Jackson devait donner des concerts notamment a Zurich et dans d’autres villes.  900'000 billets vendus. La gloire de l’artiste est tombée à l’eau, les fans n’ont plus que les larmes pour se consoler.

     

    Il est vrai que Michael Jackson était un magicien de la pop musique. Ses chansons, son jeu de scène tous les ingrédients étaient rassemblés pour en faire une « pop du rock ».

     

    Il y a de quoi se poser des questions.

     

    Alors ouvrons les paris à savoir est-ce que la Star c’est trop drogué ce qui lui a valu cette crise cardiaque ou est-il décédé d’une mort totalement digne.

     

    Tant de questions qui turlupinent le tout un chacun.

     

    Attentons les résultats définitifs et les conversations pourront se nourrir d’avis.

     

    Tant de questions sur cette mort suspect. Les examens toxicologiques tomberont dans 6 semaines et là le dossier devrait en principe se refermer sur la disparition trop jeune d'une star cher à nombre de fans.

    Une chose est certaine avec son ranch et son parc d'attraction en Californie, il ne laisse pas rien. Reste la masse de dettes accumulées. Il n'est pas imposible que ses héritiers soient dans l'obligation de répudier sa succession.

    Toujours est-il qu'il restera un mythe dans les musiques.

    J'ai eu beaucoup de plaisir à jouer ma clarinette une pièce de Michael Jackson. Ce fut avec la

    Musique Municipale de Carouge. Une pièce fortement applaudie par le nombreux publics.

     

    Adieu l'ami !

     

    Bonne journée.

     

    Lien permanent Catégories : Monde 6 commentaires
  • L'héritage de Michael Jackson

    Imprimer

    Bonjour à toutes et à tous,

     

    images.jpg

     

     

    La star nous laisse un héritage moral extraordinaire. Ce fut un magicien de la danse, un chanteur hors paire. Cela dit, il y a la succession financière et s'il a fait un testament en bonne et dû forme, il n'y devrait y avoir aucun problème pour ses héritiers cités ci-dessous.

    Avec plus de 670 millions de disques vendus, plus les droits d’auteur, la fortune de Michael Jackson est colossal. Sa villa avec le parc d’attraction est également estimable à des dizaines de millions. Mais attention ! Il y a un paquet de dettes. Que va-t-il rester à ses héritiers.

    Sauf erreur les seuls héritiers sont ses trois enfants. Michael Joseph, 12 ans, Paris Michael Katherine 11 ans et Prince « Blanket » 7 ans sont ses seuls héritiers à moins qu’il n’ait fait des legs.

    Les avocats et les notaires vont s’en mettre au as dans les poches.

    Ces bout'chou, qui depuis leur naissance ont été coupés du monde, cachés par différents masques ou tissus à chaque sorties (peu fréquentes), n'ont déjà pas eu une vie facile à cause de la célébrité et du mode de vie décalé du Roi de la Pop.

    A présent, à qui vont-ils être confiés ? Comment vont-ils réussir à prendre de nouveaux repères après ces années dans l'ombre et ce terrible chagrin qui vient de les frapper ?

    Les deux premiers sont issus du mariage entre Michael Jackson et l'infirmière australienne Debbie Rowe, qui, après leur divorce, a cédé ses droits parentaux exclusivement à son ex-mari. Il se murmure ici et là qu'elle aurait changé d'avis il y a quelques années, pour finalement s'accorder à l'amiable avec lui, mais nous ne connaissons pas la teneur de leur entente. Financière sans doute, puisqu'elle s'est manifestée pour reprendre ses droits lors du très médiatique procès pour pédophilie. Procès au cours duquel elle a d'ailleurs témoigné en faveur de son ex-mari.

    Le petit dernier, né d'une mère inconnue - qui s'appellerait en fait Billie Jean et a poursuivi en justice le chanteur il y a quelques mois, pour la garde de l'enfant - est livré à lui-même.

    Ce sont donc ses trois enfants qui vont hérités.

    Suivant les dettes, ils auraient meilleur par l’intermédiaire de leur mère ou de leur tuteur répudier la succession.

    Michael Jackson ne regardait pas la dépense, il dépensait.

    ….Selon le Wall Street Journal repris par nos confrères du journal Le Point ce matin, le célèbre artiste, réputé pour avoir un train de vie largement au-dessus de ses moyens pourtant élevés, laisserait 500 millions de dollars de dettes derrière lui.

    En effet, souvenez-vous, l'année dernière, il avait dû vendre son ranch californien de Neverland, mais à une entreprise créée par lui-même et en association avec Thomas Barack. Jr, patron d'une immense compagnie immobilière, Colony Capital LLC, qui est à présent propriétaire de son prêt de 23 milllions de dollars sur le domaine.

    Le PDG, qui misait sur un montant 70 ou 80 millions de dollars à la vente du bien, s'est dit extrêmement touché par le décès de la légende, mais n'a pas parlé des conséquences que sa disparition va avoir sur sa société. Vous vous doutez bien que Michael Jackson étant décédé, Neverland deviendra culte, et devrait rapporter une somme encore bien plus élevée que l'estimation.

    Afin de remettre ses comptes à jour, la star avait prévu un grand retour, que le monde entier attendait avec une impatience non dissimulée et qui aurait rapporté 400 millions de dollars à la société AEG Live (sur trois ans et demi, grâce à un accord passé avec la star). (j’ai trouvé ces propos sur un site internet « pur « P » Peeple)

    A l'heure qu'il est, AEG, qui perdrait jusqu'à 40 millions de dollars si l'assurance ne couvre pas les frais, ne peut pas, heureusement, poursuivre la succession, mais il n'est pas sûr qu'elle perde finalement tant d'argent.

    C’est une succession intéressante sur le plan juridique. Qui va reprendre les actifs tout comme les passifs qui ne sont pas à négliger.

    Si c’était le droit Suisse qui s’exercerait, le bénéfice d’inventaire serait indéniable.

    Il y a tous les actifs post mortem, car la vente de disque ne va pas s’arrêter là. Je parie que depuis l’annonce du décès du roi de la pop musique, ses disques se vendent comme des petits pains.

    Il s’agit là d’une succession pas facile. Actif et passif vont être posé sur la table et c’est seulement à ce moment que ces héritiers se prononceront sur l’acceptation ou le refus, soit la répudiation purement et simplement.

    Cela, cette mort est triste de conséquence, d’une part la disparition, et d’autre part le rapport financier et sa succession.

    Bon dimanche.

    Lien permanent Catégories : Monde 0 commentaire
  • 4 femmes au Conseil fédéral ?

    Imprimer

    Bonjour et bon samedi.

     

    Un Conseil fédéral majoritairement féminin. Une première en Suisse !

     

    Si Martine Brunschwig Graf est élue, il y aura 4 femmes et 3 hommes à l’exécutif fédéral.

     

    Je me pose la question de savoir si l’effet femme est toujours en effervescence. Est-ce un avantage d’être féminin ?

    « Un récent sondage du SonntagsBlick corrobore ce sentiment. Pour 32% des Suisses interrogés, la compétence compte plus que le sexe. 42% estiment que le successeur de Pascal Couchepin doit être «plutôt une femme» et seulement 21,9% voudraient «plutôt un homme».

    Ce n’est donc pas un critère d’éligibilité d’être femme. C’est un atout mais pas une condition.

    Pour les hommes, on le sait Pierre Maudet n’est pas candidat. Le jeune et excellent Conseiller administratif du haut de ses 31 ans était un peu jeune pour cette mission.

     

    Ne reste à Genève que Martine et Christian Luscher.

     

    Plus tous les candidats des autres cantons.

     

    Va-t-on voir le PDC se profiler dans cette course.

    « Aussi le PLR passe-t-il pour un «lady killer» depuis qu’il a préféré, en 2003, Hans-Rudolf Merz à la Bernoise Christine Beerli. Mais il n’est pas le seul… A propos d’Isabelle Chassot, la conseillère d’Etat fribourgeoise, qui pourrait être une candidate sérieuse du PDC, Christophe Darbellay se rassure: «Des gens de notre groupe sont très ouverts à l’idée que le PDC puisse être représenté par deux femmes.» D’autres pas, semble-t-il. Car dans la photo idéale du «parti de la famille», il y a toujours une figure paternelle à côté de la maman ».

    L’été risque d’être  chaud dans les chaumières politiques. C’est bien, ça remue le pays.

    Bonne journée.

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Un roi de la pop musique nous quitte...

    Imprimer

    Rebonjour,

     

    images.jpg

     

    Sa mort ne m’émeut pas. Je n’aimais pas la personnalité de Michael Jackson. Par contre, il avait de bonne chanson. Une mise en scène qui ne laissait pas insensible.

     

    Pendant une heure les médecins ont essayé de le réanimer, en vain. Il semblerait que sa mort ne soit pas très clair d’où la demande d’une autopsie.

     

    Ces fans, nombreux sont-ils, sont donc en deuil.

     

    C’était une plus grande vedette de la planète. C’est une figure connu et reconnu qui s’en va.

     

    L’un des rois de la peuple musique a donc rendu l’âme à 50 ans. Jeune pour mourir. Il est clair qu’après toutes les narcoses, les opérations pour un meilleur look, lui aura peut être fatal.

     

    Je n’ai jamais compris ce mythe pour la musique pop.

     

    A mon humble avis, cet homme était pas bien dans sa peau. Un peu dépressif. Voulant blanchir sa peau, le corollaire un nombre incalculable d’interventions chirurgicales,

     

    « …Doté d'une voix haut perchée reconnaissable entre toutes, danseur hors du commun, l'artiste était déjà connu alors qu'il n'avait pas dix ans, grâce au groupe familial "Jackson Five", avant de passer progressivement au statut de star planétaire avec des albums comme "Off The Wall" et surtout "Thriller" en 1982.

    Mais dès les années 1980, l'énigmatique Jackson avait montré des signes physiques et comportementaux étranges et, au-delà du phénomène musical, était devenu un phénomène tout court.

    En 1993, son image de doux excentrique réfugié dans un ranch californien baptisé "Neverland" en hommage à Peter Pan, avait volé en éclats avec une première plainte, celle d'un adolescent de 13 ans l'accusant d'attouchements. L'affaire s'était réglée à l'amiable contre 23,3 millions de dollars.

    Mais depuis, entre train de vie somptuaire et inactivité artistique, la fortune de Jackson avait fondu, contraignant en 2006 le chanteur à restructurer une dette de quelque 170 millions de dollars, selon la presse américaine…. »

    Il devait donner des concerts à Londres. 900'000 billets vendus. Un carton ! Charge à la société organisatrice pour le remboursement de ces billets.

    Une chose est certaine, je ne vais pas pleurer la mort du roi de la pop musique.

    Et pis c’est le dernier jour de la semaine, vive le week end. Ce n’est pas le décès du roi de la pop qui va nous retarder dans nos pojets.

    Bonne journée

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture 6 commentaires
  • François Longchamp à Berne

    Imprimer

    Bonjour,

     

    On dirait que le départ de Pascal Couchepin crée l’agitation pour remplacer son siège au Conseil fédéral.

     

    Il me semble que lors des précédentes élection au Conseil fédéral, il y avait moins pléthore de « clients ». Dans chaque canton il y a des candidates et des candidats. Ce siège serait-il sacré saint ?!

     

    A Genève pour l’instant l’on connaît 3 noms, Martine BRUNSCHWIG GRAF, Christian LUSCHER et éventuellement Pierre MAUDET.

     

    Il faut avouer que les uns et les autres dégagent des qualités à des niveaux différents.

     

    Il est vrai que l’ancienne Conseillère d’Etat Martine sort du lot. N’a-telle pas été Conseillère d’Etat pendant 12 ans. Contrairement à certaines remarques, elle a laissé une bonne emprunte au Conseil d’Etat de Genève. Elle assure la sécurité du sacre intérieur et extérieur de notre Dame Helvétique.

     

    Christian, lui aussi à des chances, toutefois, il lui manque la facette de diriger un état. Serait-il vraiment un Conseiller fédéral efficace, écouté, bien vendu. Connaît-il bien toutes les ficelles de la politique Suisse.

     

    Pierre, quant à lui, excellent Conseiller administratif à l’exécutif genevois me paraît trop jeune. S’il est bon politicien, bon management, empli d’un parcours sans faute, il faut encore de la bouteille.

     

    Au parti radical, celui que je verrai bien, aurait le charisme du bon Conseiller fédéral, est François Longchamp. Il a l’étoffe, l’expérience du Conseil d’Etat, le pif du bon politicien. Dommage qu’il ne fait pas acte de candidature. Pour l’instant, il n’a pas dit non. Je le verrai bien s’asseoir sur ce siège. Serait-ce mon candidat ?

    images.jpg

     

    Au fond, chaque candidat présente des atouts nécessitant une appréciation négative ou positive.

     

    N’oublions pas que Genève est représenté au Conseil fédéral en la personne de Micheline

    Calmy-Rey. Cette présence, d’autant plus féminine, diminue les chances de voir Genève présenter un/une seconde candidate ou candidat. Difficile de revendiquer un deuxième siège.

     

    Cela dit, dans chaque canton, il y a des candidates et des candidats. Une véritable palette d’hommes et de femmes qui manifestent le désir de s’asseoir sur le siège de Couchepin.

     

    La matinée du 16 septembre prochain risque d’être longue après une bonne nuit des longs couteaux. En amont, l’été va être chaud dans les formations politiques. Ils ne vont pas tous se présenter, au final je suppose qu’il n’y aura que 3 ou 4 candidats.

     

    En définitive, chaque candidat a des qualités, des défauts aussi, ne marchant pas sous les nuages du succès mais sous le soleil de la réussite. Pas rien d’aller à Berne !

     

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Le référendum avorté !

    Imprimer

    Carouge, encore un référendum enterré.

    La gauche carougeoise s'oppose aux logements au PAVE

     

    Elle a lancé un référendum contestant une décision du Conseil municipal de Carouge d’accord pour le déclassement de terrain pour la construction du centre Praille-Acacias-Vernets.

     

    Manque de temps, le corollaire manque de signatures. Et paf, le référendum tombe à l’eau, sauf en ville de Genève.

     

    Le référendum avorté, va-t-être transformé en pétition. Un nouveau sujet pour le Conseil municipal carougeois.

     

    Il est vrai que ce futur centre sera une vraie fourmilière et provoquera notamment à Carouge une effervescence de monde.

     

    Mais il faut savoir ce que l’on veut. On se plaint qu’il n’y a pas assez de logement à Genève. Ce futur centre donnera le jour à un nombre assez important de logements et de surfaces bureautiques.

     

    Je ne comprends pas bien la gauche s’opposant au déclassement des terrains de cette zone. En effet, l’alternative prône la réalisation de logement. Alors pourquoi ne pas promouvoir plus tôt que de s’opposer.

     

    14'000 logements, c’est un développement certes massif pour cette zone, toutefois quelle aubaine pour la promotion de Genève. En effet, il manque indéniablement des logements à Genève, alors pourquoi s’opposer à une promotion de développement qui débloquerait bien des situations difficiles. C’est là que je ne comprends pas bien la gauche. Avec un certain nombre d’appartement à des prix acceptable, les familles y trouveraient leur compte.

     

    Cette zone, si elle est bien étudiée sur le plan urbanistique, herborisée et arborisée, avec des places de jeux pour les enfants, sera une aubaine pour les genevois. Réjouissons nous ce développement et arrêtons de toujours râler.

     

    Dont acte.

     

    Bon après midi.

     

    Lien permanent Catégories : Carouge 0 commentaire
  • Enfin une nouvelle infrastruture hospitalière

    Imprimer

    C’est le moment !

    La construction d’une nouvelle infrastructure hospitalière à Genève. L’actuelle se fait vieillotte, obsolète.

     

    Bravo Pierre-François Unger !

     

    Car à l’actuel hôpital ces chambres à 7, parfois 8, lits n’est plus viable. Il faut dire qu’entre la volonté de construction et l’ouverture de l’établissement, il s’écoule 20, voire 40 ans.

    «La construction de cet édifice répond à un besoin impérieux, a poursuivi Pierre-François Unger. L’actuel bâtiment des lits a été mis en service en 1967, mais sa conception datait d’avant-guerre. Genève est probablement le dernier endroit où l’on trouve encore des chambres d’hospitalisation de sept ou huit lits.» Ce n’est plus acceptable. Et ce n’est pas le seul défaut: l’absence de sanitaires dans les chambres, l’état de la façade et des installations techniques font de l’Hôpital cantonal une véritable pièce de musée.

    Mais pourquoi avoir attendu si longtemps? «L’importance de l’investissement a provoqué plusieurs fois le report du projet, répond l’ancien chef des Urgences. Du coup, d’autres infrastructures hospitalières ont été réalisées à la place. Comme le bâtiment OPERA en 98 ou la troisième étape de la Maternité.»

    Il est important que les patients soient à l’aise. Les besoins d’un nouveau bâtiment se justifient.

    Je vois au CHUV, ils ont également transformé les chambres à 6 lits en chambres de 2 lits. Ainsi l’intimité et la qualité des soins s’en ressentent positivement.

    Je dirais que cette initiative de Pierre-François Unger se justifie donc.

    Nous bénéficierons d’une unité hospitalière d’époque. Cette annexe répondra à une demande indéniable.

    Bonne journée.

     

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Signez, faite signer la pétition soutenant le logement

    Imprimer

    Bonjour,

     

    J’ai reçu dans ma messagerie une « pub » pour faire signer une pétition favorisant la création de logements à Genève, voici les propos que j’ai reçu à ce sujet :

     

    « Chère Madame, Cher Monsieur,

     

    Signez et faites signer la pétition www.urgence-logements.ch

     

    Pour demander au Grand Conseil de la République et canton de Genève de :

     

    - Considérer la construction de 14'000 logements dans le quartier de Praille Acacias Vernets comme une priorité majeure ;

    - Accepter le projet de déclassement tel que présenté par le Conseil d’Etat ;

    - Favoriser la mise en œuvre de toutes les conditions utiles pour mettre rapidement ces logements à disposition des Genevois.

     

    Ce soutien est nécessaire au regard des référendums contre les préavis positifs des Villes de Genève et de Carouge au projet de déclassement proposé par le Conseil d’Etat dans le cadre de la procédure en changement de zone initiée au début 2009. Ces référendums sont issus d’une démarche incompréhensible des syndicats et de… l’ASLOCA !

     

    C’est inadmissible, les blocages ça suffit !

     

    La pénurie de logements est un fléau auquel il faut mettre fin, prenez 5 minutes et faisons connaître la volonté de la majorité des Genevois :

     

     

    Par le biais de www.urgence-logements.ch

     

    1)      Signez la pétition en ligne

    2)      Imprimez la pétition en format A4 et faites la signer

    3)      Cliquez sur vos réseaux sociaux (oui, c’est cela… en bas à gauche, sous « envoyer à un ami ») le lien URGENCE LOGEMENTS se met sur votre page et envoyez-le à tous vos amis

    4)      Téléchargez la bannière URGENCE LOGEMENT à mettre sur votre site Internet

    5)      Prenez connaissance des détails et convainquez en téléchargeant l’argumentaire PDF

     

    Transférez ce mail à tous vos contacts

     

     

     

    Comité URGENCE LOGEMENTS

    ( en cours de constitution…) »

     

    Michel Chevrolet, Président

    Louise Kasser

    Béatrice Gisiger

    Beat Burgenmeier

    Pierre Scherb

    Thomas Buchi

    Benoit Genecand >

     

    Je suis enclin à cette petition.

     

    Genève manque manifestement de logements. Signer cette petition est l’occasion de montrer notre determination à activer le développement de la PRAILLE, ACACIAS, VERNETS.

     

    Signez faite signer.

     

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • SSR, vraiment indécent !

    Imprimer
    images.jpg

     

    Vraiment indécent !

     

    Hier, je prenais parti pour la SSR laquelle présente un important découvert de budget. 79 millions de déficit. Que cette société de droit privé devait à tout prix faire des économies, en autre peut être supprimer Option musique, radio dont je suis très attaché.

     

    Je viens de prendre connaissance sur internet que les salaires des hauts cadres des entreprises de le Confédération augmentaient.

     

    En effet, « …Le directeur de la SSR Armin Walpen a lui aussi touché davantage d'argent: 549'000 francs, soit une hausse de 9000 francs. Son salaire de base a progressé de 7800 francs, à 397'800 francs. Ses boni sont restés stables à 98'000 francs. Quant aux prestations annexes, elle ont été légèrement supérieures à 2007 (53'296 francs contre 52'164)... »

     

    Je ne trouve pas très normal que l’on augmente les salaires d’une société en difficulté. Le Directeur de la SSR aurait dû face à une situation difficile refuser cette augmentation.

     

    Si ce n’est vis-à-vis des employés qui oeuvrent à la bonne marche de la société SSR. Que vont-ils penser ?

     

    Non et non il n’aurait pas dû être augmenté, me répète-je.

     

    C’est du « foutage » de gueule. Sur le chemin chaotique sur lequel marche la SSR, ce n’est pas le moment de parler d’augmentation de salaire, bien au contraire. Les bonis ne devraient –ils pas être remis dans la caisse de la société. Aïe Aïe, il y a de quoi être surpris par cette nouvelle, le corollaire réagir ce que je fais à présent !

     

    Dont acte.

     

    Bonne soirée.

     

    Lien permanent Catégories : Culture 1 commentaire
  • 200 zones piétonnes.....

    Imprimer

    Rebonjour.

     

    Les verts ont raison, il faut plus de rues piétonnes.

     

    A ce sujet, les verts ont déposé une initiative populaire « 200 rues sont à vous ».

     

    Cette idée a été discutée au Conseil municipal de la Ville de Genève.

     

    Un débat animé d’interventions sur le fond de l’initiative à savoir si elle était invalide ou valide.

     

    Sur la forme je laisserai le dernier mot aux juristes et aux politiciens. Je ne vais donc pas entrer en matière sur le côté juridique.

     

    Il faut savoir que toutes modifications de rues appartiennent au canton. En effet, c’est lui qui gère ce secteur. Le département à Robert Cramer.

     

    L’initiative doit être encore validée par le Conseil d’Etat et ensuite le dernier mot reviendra au peuple.

     

    Sur le fond, je trouve intéressant la fermeture de 200 rues dans Genève, car à certains endroits ça devient infernal pour les piétons le corollaire,  bien vivre sur la chaussée. Et pis, il y a le côté écologique qui prime. Moins de pollution serait agréable pour les piétons, les vélos, l’environnement.

     

    La droite qui prône la mobilité douce devrait être à même d’accepter le bon sens de cette initiative. Il faut arrêter les clivages gauche-droite et agir intelligemment, avec une lucidité totale sur les problèmes de circulation en Ville de Genève. De toute manière, il y a beaucoup trop de voiture en ville.

     

    Il est vrai qu’il est agréable d’avoir des rues piétonnes, à l’image des villes françaises qui ont osé se lancer dans ce domaine..

     

    Evidemment, la facette urbanistique doit être bien étudiée. Rien de chez rien ne doit être laissé de côté. Faut savoir encore quelles rues fermer. Des travaux devront être aménager,  que le canton devra prendre en charge, puisque c’est le tout puissant en matière de circulation.

     

    Je prends comme exemple à Carouge, on pourrait très bien fermer la place de Sardaigne et en prolongement la place du Marché. Carouge serait encore plus conviviale si on empêchait la circulation en centre de Carouge. Ce n’est pas pour demain, car il n’y a pas de volonté politique. Personne n’ose se lancer dans ce domaine. Et pourtant, les autochtones et les visiteurs en seraient heureux, j’en suis certain. Il n’y a que les commerçants qui râlent. Ceux-ci sont de mauvaises fois, car les rues piétonnes attirent du monde, donc de la clientèle potentielle.

     

    Il y a trop de voiture en ville. Ca devient difficile de circuler. Avec l’autoroute de contournement, le nouveau réseau de trams, le CEVA, et pourquoi pas la traversée de la rade, le flux de circulation devrait s’améliorer en ville.

     

    Des zones piétonnières, mais c’est merveilleux. Les zones piétonnes seraient appréciées, par les piétons, j’en suis presque certain. Bien organisé, c’est faisable, donc réalisable. Faut-il avoir le courage politique. Gauche-droite pourrait pour une fois se mettre d’accord sur un projet des plus intéressant pour la Ville de Genève. Nous verrons ce qu’en pense le peuple.

     

    Que le peuple passe aux urnes !

     

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Genève 5 commentaires
  • Sauver la SSR !

    Imprimer

    Bonjour,

     

    images.jpg

     

    C’est incroyable ce qu’il se passe à la SSR. Geler des salaires pour couvrir ses dettes.

     

    C’est une facette de notre culture qui ne devrait pas prendre l’eau.

     

    Nécessité est d’aider la SSR.

     

    Une aide du Conseil fédéral me paraît donc opportune et bénéfique pour la survie de cette société à caractère privé.

     

    Si le Conseil fédéral a aidé l’UBS SA, il peut en faire tout autant pour la SSR.

     

    40 millions sollicités ne va pas mettre la Confédération dans le rouge.

     

    Je suis enclin à ce que l’on aide des sociétés telles que la SSR.

     

    Et puis geler des salaire me paraît injuste, déplacé, mal sain.

     

    Au surplus, un train de mesures va être pris par la SSR. Notamment la disparition d’Option musique ou une des trois stations radio de la Suisse italienne.

     

    Option musique que j’écoute tous les jours, non ce n’est juste pas possible de ne plus émettre pour des raisons économiques.

     

    Non et non, les Autorités fédérales doivent aider la SSR. Je me répète, c’est un pan de la culture Suisse qui doit être soutenu sous quelques formes que ce soit.

     

    D’autant plus que la SSR annonce des économies de 30 millions dès l’an prochain. Pour combler 79 millions de déficit, la SSR prend l’eau. Des efforts vont être donc mis dans le train de la couverture de cette dernière somme. Qu’est-ce pour la Confédération ?

     

    Allez, bonne journée et à tout soudain !

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture 0 commentaire
  • SOYONS SOLIDAIRES envers l'ass. "PARTAGE"

    Imprimer

    Bonjour,

     

    images.jpg

     

    J’ai reçu dans ma boîte aux lettres une pub pour  « Partage », partenariat alimentaire genevois.

     

    Ce papillon dit « soyons solidaires »

     

    Il s’agit d’une action liée à la banque alimentaire de Genève, créée pour répondre à la demande de personne ayant des complications en tout genre.

     

    «  A Genève, 1600 repas gratuits par jour et autant de colis alimentaires par semaine sont distribués par plus de cinquante associations et services sociaux venant en aide aux familles et personne en difficulté ainsi qu’une plus démunis ».

     

    « Partage » récolte les surplus alimentaires du canton de Genève : entre 800 et 1000 tonne chaque année. Ces denrées sont contrôlées, triées, stockées et redistribuées gratuitement aux associations et services sociaux qui soutiennent les personnes précarisées ».

     

    « Partage s’inscrit dans un mouvement de lutte contre le gaspillage et met en œuvre concrètement le développement durable et social : Partage est active dans les filières de gestion et de valorisation des déchets ».

     

    « Partage offre des prestations de services aux entreprises privées et propose des partenariats aux collectivités publiques pour la gestion globale des déchets ».

     

    « Soutenir les récoltes de denrées alimentaires auprès de plus de 150 commerçants, producteurs et importateurs du canton de Genève. Distribuer chaque jour plus de 16 tonnes de marchandises à 52 associations caritatives et services sociaux du canton de Genève. Fournir 24 personnes en emploi de solidarité de poursuivre un programme d’acquisition de compétence et de formation facilitant leur retour à l’emploi. P

     

    Partage est reconnue est soutenue par le Canton, la Ville de Genève, les Communes genevoises et l’ensemble de leurs fournisseurs et commerces locaux ».

     

    « Comment aider cette association : en faisant connaître des entreprises alimentaires, en participant financièrement à son fonctionnement, en faisant un don en nature ou en faisant un don financier ».

     

    SOYONS SOLIDAIRES !

     

    Partage CCP 17-584813-4 « Association Partage, 1227 Carouge GE.

     

    Un grand merci de soutenir cette association qui se donne sans compter au profit des plus démunis, des pauvres, des gens présentant de multiples complications tant physique que moral.

     

    Merci « Partage ».

     

    Bonne journée.

     

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Des parents "cinglés" !

    Imprimer

    Rebonjour,

     

    Je ne sais si vous avez lu cette information publiée ce jour sur le site de la TDG :

     

    Belgique : …la mère du petit de 11 mois a retrouvé son enfant mort, dans la voiture de son mari. Les parents ne seront pas poursuivis, le juge estimant qu’il s’agit « d’un regrettable accident ».

     

    Je trouve choquant d’oublier son enfant dans une voiture.

     

    Je croyais que l’on oubliait la grand-mère ou le grand père !

     

    Cette histoire est incroyable.  Ce bébé est resté toute la journée dans un 4/4 aux vitres teintées, alors qu’il faisait 21 degrés ce jour-là dans le centre de la Belgique, dit la dépêche.

     

    Ce pauvre gosse a été retrouvé mort vers 17 heures.

     

    J’avoue vulgairement que ces parents sont cinglés, qu’il leur manque 20 minutes de cuisson !

     

    Et à nouveau le laxisme de la justice. Pourquoi ? Il prétend qu’  « il ne s’agit pas de maltraitance mais d’un regrettable accident », a expliqué un adjoint du procureur de Louvain.

     

    Cette triste nouvelle poussée sur mon blog, je vous souhaite une excellente soirée.

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Le fiasco de l'Eurofoot ? Le contribuable passe à la caisse.

    Imprimer

    Bonjour à toutes et à tous,

     

    Bonne semaine !

     

    images.jpg

     

    40 millions pour l’Eurofoot ? Enorme pour les contribuables ! Il faut réagir.

     

    La Cour des comptes a donc rendu son rapport sur l’Eurofoot 2008. Faut-il s’accrocher ? Oui, je le pense.

     

    40 millions de déficit !

     

    C'est énorme.

     

    La cascade de chiffres annoncés donne la nausée. Ils sont dans le rouge. Est-ce admissible ?

     

    Bien sûr, qu’il faut compter avec les heures supplémentaires de la police, à hauteur de 9 millions. Si la police a bien fait son boulot, n’en demeure pas moins que les coûts engendrés sont aussi énormes ? Surtout que ni la Direction de la police ni le Conseil d’Etat n’avait autorisé ces heures supplémentaires.

     

    Nous pourrions nous poser la question de savoir si la FIFA ne pourrait pas intervenir financièrement plus tôt que ce soit totalement pris en charge par les Contribuables.

     

    Il y en marre que le Contribuable soit une vache à traire. Personne ne dit rien. J’espère bien que ce rapport sera discuté au Grand Conseil. Il est a relevé que l’on ne peut pas donner carte blanche au Conseil d’Etat.

     

    Monsieur Marc Muller votre Eurofoot est, malheureusement, un fiasco. Ceci dit, est-ce que les gentils citoyennes et citoyens de ce canton doivent être concerné par ce trou financier.

     

    Entre partie, on devrait baisser les impôts pour les familles !

     

    Ce rapport ne parle pas des retombées financières. Messieurs de la Cour des comptes auriez-vous fait votre boulot à moitié ? N’y en a-t-il pas ?!

     

    Par ailleurs, est ce que l’Etat va couvrir également le déficit de la société NEPSA administrée par le député Frédérique Hohl. Frs 400'000,--  de déficit, nécessité est de trouvé l’argent pour boucher les trous. Il s’agit là de la société qui a organisé notamment la Fan zone sur la plaine de plainpalais. Là aussi c’est un fiasco financier.

     

    Pour une manifestation de cette ampleur, comment arriver à un déficit. A-t-on vu trop grand ? As-t-on mal estimés les coûts ?

     

    Je trouve que Nous les contribuables devons réagir et dire à haute voix notre mécontentement lié à ce déficit.

     

    Je reste sur ma fin et me réserve le droit de penser qu’il y a un couac dans cette organisation. Et une fois de plus nous casquons purement et simplement.

     

    Bonne journée.

     

    images.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Général 0 commentaire
  • A Carouge un cadeau refusé !

    Imprimer

    Bonjour,

    images.jpg

     

     

    Carouge refuse une baisse de ses impôts, HILARANT !

     

    Lorsque l’on offre la possibilité aux contribuables de baisser ses impôts, généralement le OUI l’emporte.

     

    Et bien non ! Pas à Carouge. Preuve étant que les électrices et les électeurs ont refusé de baisser le centime additionnel de 39 à 38.

     

    La, j’avoue ne pas comprendre.

     

    Refuser un cadeau, mais c’est cartésien.

     

    L’an prochain les impôts genevois devraient baisser de 11 % soit plus de 411 millions de francs.

     

    C’est un cadeau aux familles. Intéressant pour le pouvoir d’achat, non.

     

    Et là, est ce que le peuple va t être appelé à voter et dire NON. Là encore plus fort qu’à Carouge.

     

    Ne pensez pas que je suis fâché, loin de là, je suis tout simplement surpris du résultat de ce vote qui est sans appel.

     

    Je respect le choix populaire de Carouge. Non à un cadeau fiscal offert par la droite notamment le PDC défendeur des familles.

     

    Bonne soirée.

    Lien permanent Catégories : Carouge 3 commentaires
  • Fête de la musique : MERCI

    Imprimer

     

    images.jpg

    Un grand merci à Laurence Felder, Thierry Sartoretti ainsi que toutes et tous qui œuvrer au sein de l’organisation de leur 6ème édition de la Fête de la Musique.

     

    Je ne savais pas que la Fête de la musique genevoise existe depuis 18 ans. Evénement ne concernant pas moins de 120 pays et des milliers d’artistes.

     

    Lorsque la TdG dit que c’est un gros paquebot, c’est vrai.

     

    En fait c’est grâce à Jacques Lang, ancien Ministre de la culture en France, que la Fête de la musique a vécu.

     

    Un véritable bonheur offert à la population. C’est une palette d’artistes qui nous communiquent le chemin de la musique. Pour la Ville de Genève uniquement ce ne sont pas moins de 500 concerts. Tous gratuits. N’est pas magnifique de mettre en avant cette vitrine culturelle. Faut rajouter les groupes qui se sont produits dans les Communes. Notamment à Carouge c’est une énorme bastringue offerte à la région genevoise.

     

    Il y en a pour tous les goûts.

     

    Que c’est beau de voir tout ce public qui se bouscule  pour écouter les musiques. C’est un moment de détente, de régal musical, de découverte, d’amour entre Nous et les musiciennes et les musiciens.

     

    Mais c’est aussi la fête des musiciennes et des musiciens. C’est super de pouvoir se produire, se faire découvrir, se faire connaître du tout un chacun. Il y a le vrai mélomane qui suit un certain style de musique et d’autres qui courent dans tous les sens pour animer l’esprit des musiques.

     

    Faire connaître et se faire connaître, voilà ce que l’on peut dire des nombreux « acteurs » de cette Fête de la musique et du public très attentif.

     

    Donc je me répète : un grand MERCI aux organisatrices et organisateurs de cette édition 2009.

     

    Clin d'oeil au temps : merci à qui de droit pour la clémence admosphérique.

     

    Etant le 21 juin, bon été à toutes et à tous.

    images.jpg
    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • De 7 à 9 Conseillers fédéraux élus par le peuple ?

    Imprimer

    Bonjour,

     

    Bon week end !

     

    Est-ce que l’élection du Conseil fédéral passionne ?

     

    Je n’en suis pas sûr dans la mesure où le peuple n’a rien à dire. En effet, pour celles est ceux qui ne le savent pas encore, les Conseillers fédéraux sont élus par l’Assemblée fédérale, soit le Conseil national et le Conseil aux Etats. Ca y est les choses sont claires.

     

    Dans un monde en mutation constante où la charge de Chef d’Etat a doublée est-ce que 7 Conseillers fédéraux suffisent pour gérer un pays comme la Suisse.

     

    La même question se pose dans les cantons. A Genève, certaines communes devraient pouvoir être gérée par 5 Conseillers administratifs, soit 2 de plus qu’actuellement.

     

    En marge de cette question d’efficacité, une autre question me vient à l’esprit à savoir est-ce que le Maire d’une commune telle que Carouge ne serait pas sortir des urnes.

     

    En fait, le Maire d’une Commune n’est que représentatif.

     

    Je reviens au Conseil fédéral.

     

    Le remplacement de Pascal Couchepin est une authentique agitation médiatique. Je soulignerai que cette agitation médiatique s’est attachée à la démission du Conseiller fédéral dans un premier temps, ensuite à son remplacement. Quel bal autour de cette future élection.

     

    Il me semble que beaucoup de personnes visent ce siège. A Genève, nous connaissons deux noms chez les Libéraux. Chez les radicaux, les candidatures sont ouvertes.

    Dans les autres cantons nous connaissons déjà les candidatures.

     

    Je suis enclin aux propos d’Antonio Hodgers qui disent « cette élection doit être politique ».

     

    J’en viens au but de ce blog. Est-ce que les Conseillers fédéraux ne devraient pas être élu par le peuple. Et de surcroît, passer de 7 à 9 membres, la charge de Conseiller fédéral s’étant bien alourdie depuis des années.

     

    Le peuple ne devrait-il pas avoir le pouvoir de désigner les sages du pays. Ce qui serait beaucoup plus politique et moins calculateur comme ça l’est maintenant. Car, les chichis, les tracas, les contraintes, les tractations vont bon train sous la coupole fédérale.

    Le chemin pour arriver au Conseil fédéral est long et chaotique.

    L'idée défend la démocratie. Cette élection par le peuple serait bien plus démocratitque que maintenant où la fumée blanche sort comme au conclave.

     

    Ces quelques questions ne vont pas me perturber plus que cela. Je vais passer un excellent week end et vous le souhaite également.

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires