28/06/2009

L'héritage de Michael Jackson

Bonjour à toutes et à tous,

 

images.jpg

 

 

La star nous laisse un héritage moral extraordinaire. Ce fut un magicien de la danse, un chanteur hors paire. Cela dit, il y a la succession financière et s'il a fait un testament en bonne et dû forme, il n'y devrait y avoir aucun problème pour ses héritiers cités ci-dessous.

Avec plus de 670 millions de disques vendus, plus les droits d’auteur, la fortune de Michael Jackson est colossal. Sa villa avec le parc d’attraction est également estimable à des dizaines de millions. Mais attention ! Il y a un paquet de dettes. Que va-t-il rester à ses héritiers.

Sauf erreur les seuls héritiers sont ses trois enfants. Michael Joseph, 12 ans, Paris Michael Katherine 11 ans et Prince « Blanket » 7 ans sont ses seuls héritiers à moins qu’il n’ait fait des legs.

Les avocats et les notaires vont s’en mettre au as dans les poches.

Ces bout'chou, qui depuis leur naissance ont été coupés du monde, cachés par différents masques ou tissus à chaque sorties (peu fréquentes), n'ont déjà pas eu une vie facile à cause de la célébrité et du mode de vie décalé du Roi de la Pop.

A présent, à qui vont-ils être confiés ? Comment vont-ils réussir à prendre de nouveaux repères après ces années dans l'ombre et ce terrible chagrin qui vient de les frapper ?

Les deux premiers sont issus du mariage entre Michael Jackson et l'infirmière australienne Debbie Rowe, qui, après leur divorce, a cédé ses droits parentaux exclusivement à son ex-mari. Il se murmure ici et là qu'elle aurait changé d'avis il y a quelques années, pour finalement s'accorder à l'amiable avec lui, mais nous ne connaissons pas la teneur de leur entente. Financière sans doute, puisqu'elle s'est manifestée pour reprendre ses droits lors du très médiatique procès pour pédophilie. Procès au cours duquel elle a d'ailleurs témoigné en faveur de son ex-mari.

Le petit dernier, né d'une mère inconnue - qui s'appellerait en fait Billie Jean et a poursuivi en justice le chanteur il y a quelques mois, pour la garde de l'enfant - est livré à lui-même.

Ce sont donc ses trois enfants qui vont hérités.

Suivant les dettes, ils auraient meilleur par l’intermédiaire de leur mère ou de leur tuteur répudier la succession.

Michael Jackson ne regardait pas la dépense, il dépensait.

….Selon le Wall Street Journal repris par nos confrères du journal Le Point ce matin, le célèbre artiste, réputé pour avoir un train de vie largement au-dessus de ses moyens pourtant élevés, laisserait 500 millions de dollars de dettes derrière lui.

En effet, souvenez-vous, l'année dernière, il avait dû vendre son ranch californien de Neverland, mais à une entreprise créée par lui-même et en association avec Thomas Barack. Jr, patron d'une immense compagnie immobilière, Colony Capital LLC, qui est à présent propriétaire de son prêt de 23 milllions de dollars sur le domaine.

Le PDG, qui misait sur un montant 70 ou 80 millions de dollars à la vente du bien, s'est dit extrêmement touché par le décès de la légende, mais n'a pas parlé des conséquences que sa disparition va avoir sur sa société. Vous vous doutez bien que Michael Jackson étant décédé, Neverland deviendra culte, et devrait rapporter une somme encore bien plus élevée que l'estimation.

Afin de remettre ses comptes à jour, la star avait prévu un grand retour, que le monde entier attendait avec une impatience non dissimulée et qui aurait rapporté 400 millions de dollars à la société AEG Live (sur trois ans et demi, grâce à un accord passé avec la star). (j’ai trouvé ces propos sur un site internet « pur « P » Peeple)

A l'heure qu'il est, AEG, qui perdrait jusqu'à 40 millions de dollars si l'assurance ne couvre pas les frais, ne peut pas, heureusement, poursuivre la succession, mais il n'est pas sûr qu'elle perde finalement tant d'argent.

C’est une succession intéressante sur le plan juridique. Qui va reprendre les actifs tout comme les passifs qui ne sont pas à négliger.

Si c’était le droit Suisse qui s’exercerait, le bénéfice d’inventaire serait indéniable.

Il y a tous les actifs post mortem, car la vente de disque ne va pas s’arrêter là. Je parie que depuis l’annonce du décès du roi de la pop musique, ses disques se vendent comme des petits pains.

Il s’agit là d’une succession pas facile. Actif et passif vont être posé sur la table et c’est seulement à ce moment que ces héritiers se prononceront sur l’acceptation ou le refus, soit la répudiation purement et simplement.

Cela, cette mort est triste de conséquence, d’une part la disparition, et d’autre part le rapport financier et sa succession.

Bon dimanche.

07:02 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.