27/06/2009

4 femmes au Conseil fédéral ?

Bonjour et bon samedi.

 

Un Conseil fédéral majoritairement féminin. Une première en Suisse !

 

Si Martine Brunschwig Graf est élue, il y aura 4 femmes et 3 hommes à l’exécutif fédéral.

 

Je me pose la question de savoir si l’effet femme est toujours en effervescence. Est-ce un avantage d’être féminin ?

« Un récent sondage du SonntagsBlick corrobore ce sentiment. Pour 32% des Suisses interrogés, la compétence compte plus que le sexe. 42% estiment que le successeur de Pascal Couchepin doit être «plutôt une femme» et seulement 21,9% voudraient «plutôt un homme».

Ce n’est donc pas un critère d’éligibilité d’être femme. C’est un atout mais pas une condition.

Pour les hommes, on le sait Pierre Maudet n’est pas candidat. Le jeune et excellent Conseiller administratif du haut de ses 31 ans était un peu jeune pour cette mission.

 

Ne reste à Genève que Martine et Christian Luscher.

 

Plus tous les candidats des autres cantons.

 

Va-t-on voir le PDC se profiler dans cette course.

« Aussi le PLR passe-t-il pour un «lady killer» depuis qu’il a préféré, en 2003, Hans-Rudolf Merz à la Bernoise Christine Beerli. Mais il n’est pas le seul… A propos d’Isabelle Chassot, la conseillère d’Etat fribourgeoise, qui pourrait être une candidate sérieuse du PDC, Christophe Darbellay se rassure: «Des gens de notre groupe sont très ouverts à l’idée que le PDC puisse être représenté par deux femmes.» D’autres pas, semble-t-il. Car dans la photo idéale du «parti de la famille», il y a toujours une figure paternelle à côté de la maman ».

L’été risque d’être  chaud dans les chaumières politiques. C’est bien, ça remue le pays.

Bonne journée.

 

 

 

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.