16/06/2009

La mane des Communes

Bonjour,

geneve.jpg

 

L’état a donc donné de nouvelles informations aux Commune genevoises. Il en ressort que la crise se fait sentir pour des Communes, d’autres rigoles. Certes, la crise est bien là pour des communes.

 

Oh ma sœur Anne ne vois-tu rien venir ! Mais oui, les prévisions de l’Etat oscillent chaque année à la baisse, à la hausse, jouant au yoyo. Elles ne sont pas toujours fiables. Avec mes collègues municipaux de Carouge, PDC, nous avons toujours sollicités du Conseil administratif beaucoup de prudence quant aux pronostiques de l’Etat. La plus part du temps celles-ci n’étaient pas juste. Il y a deux ou trois ans la Commune de Carouge a due rembourser 8 millions au titre d’un versement de trésorerie trop élevé de la part de l’Etat. Le groupe PDC voyait donc juste. Et il devrait demander la prudence dans les dépenses 2010 et ne pas jouer à la politique de l’arrosoir. On ne sait ce que 2010 nous promet.

Carouge-drapeau.gif

 

Selon le tableau publié par la TdG d’hier Carouge devrait voir sa fiscalité augmenter de 11 %, soit plus de 6 millions. Ce chiffre est une estimation et ne représente pas la réalité, elle sera connue l’an prochain.

 

Dès lors, le référendum lancé notamment par l’entente carougeoise, avec le PDC, se justifie.

Il demande la baisse d’un centime additionnel. Si j’avais été culoté j’aurais demandé une baisse de 3 centimes. Avec l’augmentation prévue par l’Etat de 6 millions, la fiscalité devrait rapporter presque 20'000'000,--. Le référendum se justifie dès lors d’autant. Seulement 1 centime c’est du « pipi de minet ». La différence permettra de réduire la dette communale, du moins je l’espère.

 

C’est incroyable les disparités entre Communes. Les différences fiscales font le bonheur de certaines Communes et provoque des visages tristes pour d’autres.

 

La crise touche l’ensemble du canton.  En marge des augmentations de fiscalité de certaine Commune comme Carouge les autres sont touchées par la crise. L’an prochain la crise se fera sentir plus fortement.

 

A Carouge, les prévisions sont positives pour 2008. Cela est dû a une bonne gestion des comptes tenues par Marc Nobs, Conseiller administratif. L’arrivée de grosses entreprises y sont évidemment pour quelque chose. Et lorsque le PAVE entrera en fonction les comptes de Carouge tout comme Lancy verront leurs fiscalités augmenter encore.

 

Pour Carouge, que de bonnes nouvelles. Le rondeau de carouge verra peut être sa refonte. Carouge a les atouts financiers en mains pour procéder à la réalisation de ses projets d’aujourd’hui et de demain. Mais attention à l’euphorie.

 

Le Conseil administratif de Carouge est donc à l’aise financièrement.

 

Et pour conclure, un clin d’œil aux Carougeoises et Carougeois, votez non au budget 2009.

 

Bonne journée.

07:00 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.