31/05/2009

Les cafés-restaurants se fichent de nous

Bonjour,

 

Incroyable les disparités des prix dans les restaurants à Carouge. Par respect, je ne nommerai pas.

 

Place du Marché, d’un côté le café est Frs 3,--. Droit en face il est Frs 3,40. Un écart de plus de 10 %.

 

Au bourg de four le café atteint Frs 4,--. Au centre ville il est Frs 4,20. Du VOL.

 

Rue Jacques Dalphin, c’est la foire d’empoigne. Certains établissements cassent les pris pour un plat raisonnable, d’autre pour un plat pas meilleur présente un écart avoisinant les 50 %.

 

Les eaux minérales. Alors là c’est hallucinant, ça va du simple au double.

 

Il n’y a aucune harmonie dans les prix. Chacun fait ce qu’il veut.

 

Il devrait y avoir des prix imposés pour le midi. Le soir chacun fait comme il veut.

 

Et il ne faut pas parler de crise, les terrasses sont bondées.

 

Il n’y a pas qu’à Carouge que ce phénomène se répand c’est un peu partout en ville de Genève.

 

Il y a même des disparités dans les sandwicheries. Ce sont les arts ménagers ; les prix varient d’une étale à une autre.

 

J’avais envie poussé un coup de gueule, c’est fait et il fait du bien.

 

Bonjour chez vous.

 

07:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

De chien de chien, non mais....

Bonjour,

images.jpg

 

Je reviens à l’article d’hier sur le droit de naviguer.

 

Est-ce que les Ambassades sont des cloîtres ? Depuis la route Suisse on a pas le droit de s’arrêter et sur le lac de s’immobiliser à moins de 300 mètres.

 

Les trouillards !

 

Et ils ont même besoin d’être armés. Ils ne sont pas en Turquie où un autre pays à tendance tendancieuse.

 

Ce n’est pas à Genève qu’ils risquent le plus.

 

Et pis, je trouve qu’au bord du lac, un chemin devrait, appartenir aux promeneurs. Genève-Versoix à pieds le long de la rive, pas belle ne serait-ce la vie ?!

 

Décidément, les lois sont faites pour les étrangers prestigieux. Jusqu’où s’arrête la démocratie.

 

La protection est adaptée selon les degrés de dangereusement.  Les tensions au sein même des pays jouent un rôle protectionnisme.

 

En fait c’est Berne qui décide de ces mesures de sécurité.

 

Bah, allons balbutier plus loin là où les eaux ne sont pas minées.

 

Et si j’avais le pouvoir, je créerai un chemin le long pour les promeneurs qui ne demandent pas mieux de flâner le long des rives du léman.

 

Bon dimanche.

07:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/05/2009

La Mami de 81 ans virée !!!

Pauvre femme !

 

Déménager à 81 ans, mais ça frise le calvaire.

 

Les associations caritatives, la ville de Vernier et les 44 autres Communes devraient bien pouvoir trouver un appartement pour cette noble dame de 81 ans.

 

Quant au propriétaire de l’appartement, en effet il a le droit de vendre son bien immobilier quand il veut, à qui il veut. La Cour de Justice de Genève a raison.

 

Je comprends le propriétaire qui avait acheté cet appartement au titre de 3ème  pilier. Le moment est venu pour lui de récupérer ses billes et d’assurer ses vieux jours. Je comprends le principe du prix de vente avec ou sans locataire. Vide il vaut Frs 423'000,-- avec un locataire Frs 260'000,--. Il n’y a pas photo.

 

C’est un problème ces appartements occupés depuis des décennies et dont les locataires voient leur bail cassé. C’est la gifle. Une page de la vie qui se tourne.

 

Ce qui me rend triste dans cette affaire, c’est cette pauvre locataire qui souffre de différentes maladies notamment d’un cancer de la vessie et de l’urètre.

 

Elle était bien dans son appartement au lignon. Avec son mari, elle a fait des frais.

 

Et toc, le couperet tombe. Humainement c'est moche. Je suis triste pour cette femme. Elle ne mérite pas de finir sa vie ainsi, après avoir tant donné ici et là.

 

Voilà, si vous avez une idée pour cette dame de 81 ans n’hésitez pas à lui faire savoir par l’intermédiaire de la TdG.

 

Qu’elle s’adresse à la Fondation HLM de Carouge de ma part. Il doit bien y avoir un 2 pièces dans les tours de Carouge.

Et pis, il doit bien y avoir un avocat sur cette place de Genève pour défendre cette pauvre femme.

 

07:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

29/05/2009

Eric Stauffer le shérif !

Je me demande combien de politiciens des grandes instances bénéficient du port d’arme.

 

Eric Stauffer est sur les dents. Il a la trouille d’être attaqué et c’est pour cela qu’il a obtenu un permis d’arme en février dernier. Cela suite à des menaces. Sur le principe ça peut se comprendre.

 

Toutefois, je trouve que c’est une ineptie de venir aux séances du Grand-Conseil armé. C’est se donner de l’importance, de l’assurance. C’est cela, le tribun a besoin d’assurance. Avec une arme, il se sent plus fort, plus mâle !

 

Quant on voit nos sept sages se balader sans armes, sans garde du corps, on se demande si Sieur Stauffer n’est pas un peu paranoïaque.

 

Je me souviens lors d’une campagne électorale où Guy Fontanet, candidat au Conseil d’Etat avait dû quitter la salle, celle-ci faisant l’objet d’une alerte à la bombe. M. Fontanet n’était pas armé, il a laissé faire la police. Il n’y avait pas de bombe, ce fut une farce.

 

Si chaque élu du canton de Genève doit être armé où va-t-on ?

 

J’espère que le Président du Grand Conseil aura la sagesse d’interdire tout port d’arme pendant les séances du Grand Conseil.

 

Eric Stauffer, le shérif ! Blouson en cuir, botte de cow boy ! Manque que Jolyjumper !!!

 

A propos est-ce un révolver à jet d'eau !!!

13:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Les prêtres ne sont pas des anges !

Bonjour,

 

Les prêtres ne sont pas des anges. Avant toute chose se sont des êtres humains constitués normalement. Dès lors, il est normal qu’ils aient des envies sexuelles.

 

Cela dit, il prête serment, un serment à vie,  des vœux de chasteté. « Ne te laisse pas aller à la tentation ».

 

Je connais un prêtre qui me disait que ses confrères étaient des hommes comme les autres, que la chasteté n’était plus devenue une hérésie.

 

Je ne comprends pas pourquoi le Pape, number one, et tout le clergé s’opposent au mariage des prêtres. Les pêcheurs se tiendraient bien plus tranquilles.

 

Faut-il punir les prêtres qui ont feinté ? A mon avis non, pourtant je suis croyant à 100 %, je devrais être pour la punition. Et bien non, car ils ont feinté à leur vœux et ce n'est pas un crime le lèse majesté. Et très certainement, ils se sont fait du grand bien. Là je crois que je vais être excommunier !

 

Procéder à des recherches des prêtres qui ont eu un « inceste » (père, fils), nous sommes loin de l’inquisition.

 

De la fin du 19ème siècle aux années plus de 150'000 enfants indiens, métis et inuits ont été coupés de leurs familles et de leur culture dans des pensionnats, très majoritairement administrés par des communautés religieuses catholiques, où nombre d’entre eux ont été soumis à des mauvais traitements ou à des abus sexuels.

 

En marge du côté religieux qui n’est pas protectionniste,  ces prêtres pédophiles doivent en effet être punis et mis en prison. Ils auront le temps de livre une centaine de fois la bible.

 

Il n’y a pas de raison qu’ils reçoivent la communion sans se repantir.

 

Les autres prêtres qui ont une maîtresse devrait pouvoir se marier. A quoi bon se cacher; la chair reste et restera la chair.

 

Et allez savoir si le bon Dieu n'a pas eu de relations sexuelles. C'est l'homme qui a façonné la religion sur la base d'écriture. Aujourd'hui encore, c'est l'homme qui veut que l'église soit ainsi. Nous pourrions phylosopher des heures et des heures sur ces questions. Et les prêtres comme les croyants savent que j'ai raison. Par peur de pécher il n'ose vivre une vie sexuelle normale. Ils sont pour la majeur partie frustrer.

 

Une chose est certaine, ce n'est pas avec l'actuel pape que les choses vont avancer.

 

 

07:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

28/05/2009

Souriez vous êtes filmé !

Bonjour,

 

images.jpg

 

C’est concluant ! Les vidéosurveillances déploient un effet positif. Grâce à ce système, la police peut mieux cibler les malfaiteurs, les voleurs, la petite délinquance.

 

Avec ce système les gens ont plus peur, le corollaire moins de déprédation.

 

Il fallait en arriver à ce système de sécurité pour pouvoir monter dans un tram, un bus en toute tranquillité. Evidemment, ça n’empêche pas les petits malins d’échapper aux caméras.

 

Clin d’œil : Je pense que tous les carrefours de la ville devraient également munis de vidéos surveillance. Un petit malfaiteur est filmé, repéré plus tard et hop arrêté.

 

Ca s’appelle aussi faire de la dissuasion. Les groupuscule se dissloque à la vue des agents de la sécurité

 

Le chat et la souris. Un individu est filmé, la souris, le chat en un clin d’œil stop net la souris.

C’est la meilleure des comparaison mais c’est un peu ce qu’il se passe dans les transports publics.

 

Mis à part la vidéo surveillance, les agents ont parfaitement raison de se montrer dans les transports. La peur de l’uniforme subsiste même si elle est moindre que celle du porte-monnaie.

Je suis enclin au renforcement des caméras de suveillance.

Lorsque j'étais Conseiller Municipal à Carouge, mon parti le PDC avait proposé des caméras de surveillance aux endroits sensibles. Pour l'instant rien a été fait. A croire que le PDC n'est pas entendu ou écouter !!!

12:45 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Un métro à Genève ????

Bonjour,

 

J’ai les poils du nez qui me chatouille devant les inepties genevoises.

D'ici 10 ans Genève atteindra le million soit des habitants, soit des travailleurs venus au delà de nos frontières. Une vrai fourmilière.

 

images.jpg

 

Je ne discute pas du tram en ville de Genève. Il est bien pratique, il a sa place.

 

Par contre, où je jaspine ce sont les longs trajets comme Meyrin, Bernex, etc. Il en faudra de la patiente pour distancer ces trajets, le temps de lire toute la TdG même les petites annonces ( !).

 

Là un métro devait s’imposer. Question de distance. Un tram, mais c’est archaïque. C’est une limace qui part le matin pour arriver le soir !

 

Pour le bien de la qualité de vie, je trouve que le tram centre de Genève-Meyrin manque de rapidité de fluidité. Et n’oublions pas la possibilité souterraine du métro depuis la Servette.

 

Je prends l’exemple de Lausanne qui a eu l’outrecuidance de construire un métro en pleine ville. Mais quel courage politique.

 

Dépasser une certaine distance, les rams de métros sont indispensables.

 

Non, non Genève n’a pas de courage politique, il manque délibérément de volonté politique. Une absence d’imagination plane au dessus de nos Sages.

 

On me parlera financier. Et Lausanne et les grandes villes elles font comment ?

Comment va vivre la région genevoise dans 10, 20 ans sans CEVA, sans traversée de la Rade, sans métro. Vive la vie elle est belle !!!

 

C’était mon coup de gueule de la semaine. Maintenant, je vais mieux !

 

Allez les Amis, bonne journée.

07:03 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

27/05/2009

Martine au Conseil fédéral ?

Bonjour,

 

Martine au Conseil des merveilles !

images.jpg

 

Evidemment que Martine Brunschwig Graf a les qualités tant intellectuelles que politiciennes pour accéder au Conseil fédéral. N’a-t-elle pas été une excellente Conseillère d’Etat à Genève, puis députée au Conseil des Etats à Berne. C’est une femme de poigne. C’est notre Dame de fer helvétique !

 

La pommade passée (elle était sincère) reste à connaître la date de départ de sa majesté Couchepinesque.

 

Deuxième éléments à retenir, est-ce que le PDC va profiter de cette opportunité pour présenter un candidat d’un autre canton que Genève. Deux Conseillères fédérales à Berne est-ce acceptable comme pour Zurich Maurer-Leuenberger ? Une femme de plus, la parité serait respectée.

 

Nous en sommes aux balbutiements, toutefois le temps passant très vite, il n’est pas impossible que les événements se précipitent. Tout est possible. Il est un peu tôt pour ouvrir les paris. Nous en sommes qu’aux amuses gueules !

 

Enfin un peu de sport à Berne. A mon humble avis on s’ennuyait, en marge des augmentations prévisibles des primes d’assurances. A ce sujet, c’est inamissible de prévoir des hausses de 10 à 15 %. Là Couchepin devrait vraiment démissionner. L’assuré ne doit pas supporter les effets du coût de la santé, les assurances n’avaient qu’à prévoir des réserves en conséquence. C’est inadmissible ce qu’il se passe en Suisse avec cette problématique des assurances. Nous sommes vraiment des vaches à traire !

 

Bonne après midi.

 

13:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Le Tribun veut virer les frontaliers !

Réaction à chaud....

Il n’a pas froid aux yeux le tribun. Je veux parler d’Eric Stauffer. Qu’il se présente au Conseil d’Etat c’est son droit le plus strict.

 

Dire que « Genève a besoin d’un Conseiller d’Etat pour protéger les Genevois et pas les frontaliers » est abject.

 

C’est une attaque contre les frontaliers que je ne peux avaler. On pourrait dire la même chose des vaudois.

 

Mais pour qui il se prend ce Monsieur Stauffer. Il est complètement à côté de la plaque. S’il passait, ce que je doute fortement, pauvre Genève. Allez tous les frontaliers via la frontière.

Un exemple du bénéfice des frontaliers, à l’Hôpital cantonal, les HUG, s’il n’y avait par les français la machine, la grosse machine ne fonctionnerait pas.

 

Bref cette candidature à l’encontre des frontaliers est à jeter en l’air et en faire des confettis pour les prochaines Fêtes de Genève.

 

Faut toujours une nouvelle pour chatouiller les poils du nez ! Celle-ci est de taille.

10:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Il fuit sa chimiothérapie....

Bonjour,

 

Au levé j'ai du vraiment me frotter les yeux pour lire un morceau de la TdG. Lisais-je bien ?

 

Référence est faite à l’article paru dans la TDG « Un garçon de 13 ans qui était en fuite depuis une semaine avec sa mère pour échapper à son traitement contre le cancer en raison de croyances religieuses a été retrouvé »

 

Quelle histoire émouvante que ce gamin de 13 ans, atteint d’un cancer, qui se fait enlevé par sa mère.

 

En fait, l’enfant souffrait d’une forme de cancer dangereux, la maladie de Hodgkin, une forme de lymphome.

 

Il a commencé un début de chimiothérapie et de radiation avant que ses parents lui fassent suivre un traitement de médecine douce. Vitamines et du thé. Mais c’est mené l’enfant au suicide involontaire.

 

Pendant l’arrêt de sa chimiothérapie dès janvier, les cancers qui s’étaient atténués ont resurgi. Une radio des poumons, ordonnées par le Tribunal, montre qu'au cours du traitement, certains cancers avaient été détruits, étaient revenus à leur taille originelle

 

Le médecin prédisait 5 ans si le jeune suivait normalement les traitements.

 

Ces parents me rendent fou. Je ne comprends pas ce manque total de responsabilité. Cet ado. est condamné à ne pas vivre.

 

Je suis croyant, mais pas jusqu’au point de mener mon enfant vers les anges.

Cette mère est porteuses d'atteinte à la vie par négligence. 

 

J’en reste sur les fesses et je suis poli. Des parents aussi naïfs, mais dans quel monde vivons-nous.

 

Je ne suis pas inconscient, naïf, sur l'existence des inepties comme celle-ci, mais tout de même où sont les valeurs, les repères.

Heureusement, la mère et l'enfant ont été retrouvés. Malheureusement un rapport médical à trouvé une dégradation significative de la tumeur du jeune.

 

Bon je ne vais pas gâcher ma journée, je vais boire un café et manger un croissant.

 

Bonne journée.

 

 

07:00 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

26/05/2009

Le Pave : référendum!

PAVE, le référendum.

images.jpg

 

L’état prévoit de mettre à disposition de la population 14'000 logements au lieu des 6000 initiaux. Et de réduire les emplois de 20'000 à 15'000.

 

Une authentique fourmilière qui mérite une maîtrise totale de l’ouvrage.

 

Pour se faire, nécessité est d’obtenir des garanties de la part de l’Etat. C’est juste, car ça change bientôt tous les jours.

 

Il est vrai que les déclarations d’attention s’effacent vite. Aujourd’hui, il se dit ceci, le lendemain cela.

 

Le référendum lancé par l’ASLOCA se justifie dans la mesure où il peut amener des garanties écrites, cantonnées dans un règlement d’application d’une loi.

 

Ce référendum veut aussi un projet beaucoup plus clair au sujet des espaces publics, et de l’accueil des entreprises PME.

 

Les paroles ne suffisent pas, les promesses rendent les fous joyeux. Avant la pose de la première pierre, les garanties doivent être données.

 

Sinon, nous courons vers des cités dortoirs à la française.

 

Si le référendum abouti le peuple aura le dernier mot.

 

Bonne journée

07:01 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/05/2009

Fermer Guantanamo ?

Bonjour,

 

Guantanamo est un centre à hautes sensibilités. Il y a le pour et le contre.

 

images.jpg

 

Barack OBAMA prend la sage décision de fermer le centre de Guantanamo.

 

La plus part des détenus le sont pour des raisons politiques. Ceux-ci doivent être jugés sur sol américain. Je n’ai jamais entendu parlé d’évasion des prisons américaines, donc il n’y a aucun danger de mettre ces prisonniers dans des pénitenciers.

 

Il est vrai que son prédécesseur G. Bush a laissé un drôle de bazar. Les méthodes employées allaient à l’encontre des accords du CICR, des droits de l’homme, des accords de Genève.

h-20-1395910-1232607272.jpg

 

Les prisonniers qui ont chauffé les narines des américains doivent rester sur seul américain et sous haute surveillance. Les autres peuvent retourner dans leur pays où ils seront jugés.

 

Guantanamo est devenu très active depuis les attentats du 11 septembre.

 

Humainement, cette prison a été et est toujours l’objet de méthodes pas très « catholiques ». Les tortures, selon l’ONU, continuent.

 

Ce qui est plus aléatoire ce sont les 80 millions nécessaires pour la fermeture de cette prison. Ca reviendrait bien moins coûteux que la laisser ouverte.  

 

Ce sont 240 détenus à caser, 50 sont susceptibles d’être reconduits à la frontière dans d’autres pays. Le solde resterait sur sol américain où justice serait rendue. N’ont-ils pas participer à des actes illicites aux States, en Irak ou en Afghanistan.

 

Sur le fonds OBAMA a raison le centre de Guantanamo, loué sur l’île de Cuba n’a plus de raison d’être en fonction. Ca coûte cher, c’est critiqué, et il est mal sain physiquement et psychologiquement d’y « résider ».

 

Espérons que le congrès si la décision doit passer par lui ne soit rejetée.

 

Quant aux américains eux-mêmes sont selon un sondage d’opinions favorables à la fermeture de ce centre. En fait, ils donnent raison à leur Président OBAMA.

 

Pour ma part, je suis pour la fermeture.

 

Bonne journée.

 

 

07:00 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/05/2009

Les visites de Carouge

Les visites de Carouge.

 

images.jpg

 

Nous avons de la chance de vivre dans un havre de paix, car Carouge est une bourgade en paix.

 

Il ne se passe peu où prou quelque chose. De temps en temps une sirène de police d’ambulance voire de pompier.

 

A Carouge, il fait bon vivre.

 

Carouge Cité vivante et accueillante d’aujourd’hui l’a toujours été à travers les siècles.

 

Pour mieux l’aimer, il y a les visites de Carouge organisées par la Mairie. Elles ont lieu en principe le samedi matin. Vous pouvez visiter les cours, le clocher de Sainte-Croix, etc… Tous les samedi et mercredi les étales envahissent la place du Marché, c'est pittoresque. Adressez-vous à la Mairie de Carouge 022 307 8987

 

Il est vrai que l’on déjà beaucoup dit et beaucoup écrit sur carouge.

 

Nous avons sans cesse présente à l’esprit cette phrase de l’écrivain français Antoine de Saint-Exupéry : « …on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ». Ainsi se raconte, de vit et se raconte Carouge : C’est un cadre, un site urbain, mais c’est surtout et de manière prépondérante une cité, faite de la communauté des hommes et partant un état d’esprit.

11:18 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le dernier gong de Couchepin

 

 

 

images.jpg

Frère Couchepin au secours de l’AI !

 

 

 

 

Cette TVA plus personne sait ce qu’il veut en faire de part une augmentation.

 

Pour sa Majesté Couchepin il n’y a qu’un plan A, augmenter la TVA. En cas de refus pas de plan B, C ou D.

 

Si le seul plan viable ne passe pas la rampe, il faudrait réduire les rentes de 40 %.

 

Et voilà, nous en sommes arrivés au chantage.

 

13 milliards de découvert. Ce n’est pas d’aujourd’hui. Le glas du déficit aurait dû sonné bien plus tôt.

 

Bon, il est vrai que la hausse ne serait pas énorme, 40 centimes pour Frs 100,--, ce n’est pas la mer à boire. C’est sûr le principe de fond. Pourquoi, aujourd’hui faut-il s’agiter les neurones or que cette dette ne date pas du 20 mai 2009.

 

Pour sa Seigneurie Couchepin tout semble tout simple. Comme à l’école des fans, tout le monde a gagné. Travailleurs, entreprises, rentiers, tous gagnants.

 

Serait-ce le dernier remède, la 6me révision, du Docteur Couchepin avant son départ à la retraite. Une nouvelle révision qui portera notamment sur les révisions de rentes en cours et sur un nouveau mécanisme de financement fédéral de l’AI qui devrait rapporter 500 millions.

 

Il faut l’avouer sans se voiler la face l’AI est déficitaire et il le restera pendant de longue année.

 

Surtout ne pas toucher aux rentes. Ce qui est acquis est acquis.

07:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/05/2009

Les 14'000 logements du PAVE

Bonjour,

 

Mais c’est merveilleux, le Conseil d’Etat a été entendu ! Le PAVE voit ses logements plus que doubler.

 

C’est un projet futuriste que propose de Conseil d’Etat. Une city en borde du centre ville de Genève. Un masterplan qui répond aux exigences de la clause du besoin en matière de logement.

 

On va passe de 6000 à 14'000 logement. C’est le potentiel qui manque à Genève. C’est de bon augure le fait de diminuer le nombre de place de travail. Le choix a dû être fait en logement et emploi.

 

Si nous n’avons pas encore la rade, projet d’avenir toujours d’actualité grâce à Philippe Joye, ancien Conseiller d’Etat, nous avons maintenant la perspective d’une cité bien étudiée.

 

Je souhaite que l’urbanisme, l’arborisation, l’herborisation, les places de jeux, le stationnement, les pistes cyclables, les commerçants répondent aux normes exigées par la loi.

 

Oh Genève, grâce au Conseil d’Etat tu te réveilles sous les meilleurs auspices, tu as l’outrecuidance de construire l’avenir de Genève sans toucher à l’actuel centre ville.

 

En tant que Carougeois, je souhaite vivement que l’accès à la Cité Sarde soit bien étudié de façon à ce qu’il n’y ait pas un engorgement de voiture dans tous les sens. Genève doit consulter Carouge, sans oublier Lancy, pour trouver les meilleurs solutions à cet effet.

 

Bonne journée.

 

07:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/05/2009

Carouge ne devrait pas s'embraser

Carouge va s’envenimer, elle va s’excite le chou.

images.jpg

 

Ce soir branle bas de combat à la rue Vautier à Carouge. Le Conseiller administratif Jean-Pierre AEBI a raison il faut réagir, ça va trop loin. Les fêtards, la rue Vautier les connaît. Des immondices, quelques agressions, des bourrées d’alcool, des très jeunes qui se bourrent la « gueule ». C’est le dépotoir de Carouge.

 

Je connais une famille qui habite à la rue Vautier, c’est juste pas viable. Le soir c’est bruyant, il y a du monde partout, la route est noire de monde.

 

L’action qui va-t-être menée ce soir et pendant 5 week end est de bon aloi. Agent de la sécurité, travailleurs sociaux hors murs, patrons de bistrot, tous les protagonistes de ces actions sont d’accord pour agir.

 

Le but n’est pas d’arriver et de foncer dans le tas. Au contraire, il sera d’aller à la rencontre des jeunes et de discuter avec eux. Je pense que la police sera de mise. Car j’ai un peu peur qu’il y ait un peu de foutage de gueule de la part des fêtards. Et la police n’y va pas de main morte. C’est le risque de l’expérience qui sera menée.

 

Je pense qu’il faudrait répertorier tous les fêtards, les mineurs envoyer une lettre aux parents pour qu’eux aussi prennent conscience que leur chérubin ne soit pas des enfants de cœur.

 

Je le répète l’idée est excellente. J’espère juste que sur le terrain l’action de dégénère pas.

 

Enfin, je regrette que cette intervention soit déjà publiée. L’effet de surprise aurait été plus musclé. Tout en restant préventif, sans que ce soit un mai 2008. Cette façon de faire est discutable.

 

Action, réaction intelligente et bien préparée!!!

 

07:35 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

21/05/2009

A. Chavanne était un grand visionnaire

Bonjour,

 

images.jpg

 

Hier vous étiez tous pris par le résultat des votations. La presse y a été de sa plume sans hésiter.

 

A ce sujet, le Conseil d’Etat de Genève doit fulminer du constat de la sagesse des genevois.

 

Ce que j’ai retenu, le cycle d’orientation. Il me semble que ce paquebot fait parler de lui depuis des décennies. A mon époque, il n’y pas si longtemps, une quarantaine d’années, André Chavannes, alors Conseiller d’Etat en charge de l’Instruction publique, parlait déjà des réformes du CO. En ce temps là, il y avait 3 sections, la P, la G, la L ou la S. De la P à G, la continuité était l’apprentissage, les deux autres sections l’Université.

 

Les programmes différaient, évidemment. Aujourd’hui on veut une hétérogénéité des programmes. Est-ce une bonne chose. Tous les enfants ne sont pas des intellos !

 

Aujourd’hui, j’ai le sentiment de revenir, malgré hétérogénéité, au choix des sections.

 

Donc la politique de l’époque d’André Chavannes était de bon augure. Il voyait juste.

Bon depuis, les choses ont changé, quoique. Il faut évoluer avec son temps.

 

Nous revoterons sur l’avenir du CO et cette fois-ci il en sera décisif. C’est la dernière qui sonne, la récréation est terminée, tout le monde en classe !

 

En attendant, réfléchissons à cette hétérogénéité mise en votation en septembre. Nous y reviendrons le moment opportun.

 

N'oublions qu'il en va de l'avenir professionnel de nos enfants, de nos futurs petits-enfants !

 

Bonne journée.

07:03 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

20/05/2009

SIDA contre l'acquittement.

SIDA, est-il responsable ?

 

Dans le cas qui vient d’être jugé  Genève, je dirais oui il est coupable. Car l’accusé faisait l’amour avec ses conquêtes sans préservatifs. Il fréquentait de hauts lieux. De surcroît à Genève ville métropolitaine il savait que le SIDA existait. Il avait aussi la connaissance de sa maladie. Il l’a transmise volontairement pour autant que ses « clientes » aient contracté la maladie. Heureusement, aucune n’ont été infectée.

 

Mais tout de même, un homme sachant qu’il est séropositif doit se couvrir. C’est une obligation à mes yeux.

 

Evidemment, il se soignait, il a pu peut-être guérir. On peut dire 1 risque sur 300, sur 100'000, n’en reste pas moins le geste. A Genève, cet homme aurait pu transmettre sa séropositivité, il a eu de la chance.

 

Alors, c’est trop facile, je ne me couvre pas de toute façon je ne risque rien pénalement. Je dis non du moment qu’il y a connaissance de la maladie la prévention doit être de mise.

 

Je suis peut être incisif, mais cette décision va faire jurisprudence et créer un précédent. Je pense qu’il devrait y avoir recours et que cette affaire soit jugée au TF.

 

Cet acquittement n’est pas honorifique, ce n’est pas un succès, au contraire il est destructeur de la vie.

 

A bon entendeur !

 

Bon après midi.

14:26 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

L'aéroport tient le cap....

Bonjour,

 

images.jpg

 

François Longchamp est tout sourire, il le peut !

 

Contrin c’est une mine d’or ! 61 millions de francs, c’est le bénéfice engendré à cointrin.

 

Notre aéroport international rapporte des lingots, dont la moitié vient rejoindre ceux des coffres de l’Etat de Genève.

 

Où se trouve la crise ?

 

Je crois savoir, les gens ne font plus d’économie, ils vivent quoiqu’il arrive. C’est une façon respectable de voir les choses.

 

Jusqu’à présent l’aéroport a su investir là où il fallait. Agrandissement des halls d’arrivée et de départ.

 

700 personnes sont employées pour vous servir. Des améliorations doivent voir le jour.

 

Une mise au goût de la Genève internationale n’a pas échappé à la Direction.

 

Par contre cette année une baisse de la fréquentation à cointrin est de 6 %. Rien d’affolant. Avec les vacances d’été qui approchent ce manque à gagner se comblera.

 

Monsieur François Longchamp doit jubiler. En période électorale ce genre de bonne nouvelle ne peut que confirmer la confiance que l’on peut accorder à un magistrat.

 

Genève doit donner une image d’une cité, d’une région prospère.

 

Clin d’œil : il y a une quarantaine d’années on parlait de créer une nouvelle piste engendrant Genthod et Versoix. Aujourd’hui, serait-elle utile ?

 

Bonne journée

07:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

19/05/2009

L'UBS se fiche vraiment du peuple Suisse

images.jpg

 

L’UBS veut augmenter les salaires de certains hauts dirigeants !

 

On dit de moi que je suis une personne placide, sans histoire, aimant la vie et bien la je sort de mes gongs.

 

Inadmissible !

 

Je pense retirer mes comptes de l’UBS !

 

Je n’apprécie pas du tout le fait d’augmenter les salaires de certains hauts collaborateurs. C’est inadmissible lorsque l’on connaît les difficultés rencontrées par le premier établissement bancaire suisse. C’est tout simplement du foutage de gueule.

 

D’autant choquant que l’UBS va licencier 8'500 postes dont 2'500 en Suisse c’est complètement litigieux.

 

C’est vrai ce que dit X, dénonçant le cynisme de la direction.

 

Mais faudrait-il à nouveau changer le Président du Conseil d’administration Kaspar Villiger et la Direction générale. Ils graissent la patte des dirigeants de l’UBS.

 

Je souhaite de tout cœur que le Conseil fédéral et les Chambres vont réagir avec véhémence contre ces augmentations.

 

Vis-à-vis du peuple Suisse c’est vraiment se moquer d'elle et représente de la foutaise.

 

Cette fois-ci, je serais pour une réaction massive à l'égard de l'UBS. Tous les pays font des efforts pour sauver leurs banques et ici l'UBS va jouer les gentils donateurs. Frondeuse qu'est l'UBS

 

Dont Acte !

07:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook