16/05/2009

Les descentes de Police.....

Bonjour,

 

L’odeur du « flic ».

 

Vont bon train les descentes de police ces dernières nuits dans le quartier des Pâquis.

 

Enfin du sport !

 

De l’ordre dans ce quartier, c’était une nécessité. On ne peut tout laisser faire et ne pas agir.

 

Les dealers doivent savoir qu’il n’y a pas de place pour eux chez Nous à Genève.

 

S’ils veulent traficoter qu’ils aient en campagne mais pas en ville. Ca ne devrait même pas exister.

 

Sans être discriminatoire, il faut avouer que ce sont les étrangers qui trafiquent. Il y a une population aux Pâquis indésirable. La je serais du côté du MCG….

 

Quant va cesser ce fléau de la drogue. On ne peut pas poster un gendarme tous les 50 mètres.

Alors contentons-nous de descente surprise. Les malfrats font dans leur culotte, jettent leur daube et se tirent.

 

On peut tirer notre chapeau à la police. Elle est (enfin) présente, elle démantèle les réseaux.

 

Et à l’usine, à quand des descentes de police, car là aussi c’est sensible.

 

Nécessité également de descendre dans des endroits sensibles où les ado. Se procurent des sortes de pastilles rendant euphorique.

 

Dame police a commencé un nettoyage, elle droit aller jusqu’au bout. Genève, ville sain

 

Il y a un travail de fond à remplir. La police a commencé à faire le ménage pourvu que cela dur.

07:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Ouais, on a trop longtemps laissé dealers et zizous croire qu'ils sont maitre du terrain en toute impunité.

Malheureusement quand la police en arrête 92, elle en relache 90 2 heures après, et même les illegaux ne sont pas expulés.

Par contre elles ne perd pas ses "bonnes veilles" habitudes en fermant par exemple le "twenty" qui a mon avis n'avait rien d'un coupe-gorge et était même une des rarea terraces agreables du coin. Si ca se trouve ils en ont aussi profité pour mettre quelques amendes de parcomètres...

Écrit par : Eastwood | 16/05/2009

"S’ils veulent traficoter qu’ils aient en campagne mais pas en ville"

Votre phrase est simplement inadmissible. Pour qui vous prenez-vous ?

La campagne est le poumon qui permet à la ville de respirer et vous voulez la polluer. Gardez votre M... chez vous !

Nettoyer ça ne veut pas dire cacher la saleté sous le tapis, mais vous citadin en avez aucune idée car il faut une femme de ménage pour nettoyer chez vous, et pourquoi pas quelqu'un qui vous nettoye les fesses ?

Écrit par : Campagnard | 16/05/2009

Desolé de vous decevoir "Campagnard", mais Mr Velen a probablement plus pêché par ignorance que par mauvaise intention:

- Un haut lieu du trafic d'heroine est le bois de la grille sur les bords du Rhone dans la campagne de Vernier.

- Pas mal de dealers albanais (ou autre) font du camping sauvage dans les divers forets du canton.

- En pleine cambrousse, dans des endroits tot a fait innatendu il y a des boites aux lettres mortes ou des points d'echanges ou des revendeurs Français viennent s'approvisionner chez des grossistes qui se sentent visiblement mieux en Suisse.

Desolé pour votre idée de la campagne, mais j'y vis et j'aime bien m'y promener. J'ai vu apparaitre ce genre de merdes depuis environ 5 ans.

K

Écrit par : Kultivator | 16/05/2009

Les commentaires sont fermés.