Qui est mon père biologique!

Imprimer

Recherche de paternité.

 

Lorsque je travaillais à l’ancien Service des tutelles, la pratique de l’ADN était très courante pour établir la filiation avec le père biologique. Cela, se faisait sous mandat du Tribunal Tutélaire.

 

Aujourd’hui ça existe toujours.

 

Je me demande si c’est vraiment la première fois qu’une telle pratique soit revélée au cimetière de Saint-Georges à Genève et en Suisse sur une personne décédée en 1976. Cette façon de faire me semble-t-il a déjà été pratiquée par la police judiciaire pour diverses raisons.

 

Il faut avoir du courage et de l’ambition pour procéder à des prélèvements d’ADN. Si savoir qui est son père biologique peut aider psychiquement alors oui.

 

« C’est le plus grand jour de ma vie » a déclaré le fils du défunt exhumé. Pour moi, le plus beau jour de ma vie est la naissance de ma fille !

 

Pour Yves Montant, cette procédure d’exhumation a été pratiquée. Il n’y a rien d’exceptionnel.

 

Si c’est pour établir une qualité quelconque hérédité, pourquoi pas.

 

Dire une première Suisse serait peut être s’avancer un peu vite.

 

Une chose est certaine, en Suisse tous les moyens sont réunis pour connaître son père biologique.

 

Une seconde chose est certaine, je n’en parlerai pas à la presse et en garderai une discrétion totale.

 

Bon appétit !

 

 

Lien permanent Catégories : Fiction 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.