10/03/2009

"Autonomie significative" pour le Tibet

images.jpg

Bien que je sois catholique croyant, j’admire le dalaï lama.

 

C’est un grand homme d’une grandeur égal si ce n’est plus grand que celle de l’actuel pape Benoît XVI.

 

Mardi c’était le 50ème anniversaire d’un soulèvement raté contre Pékin en mars 1959.

 

Combien de morts sont tombés lors de cet événement inscrit dans l’histoire de notre monde.

 

Voici certains propos recueilli sur bluewin :

 

"Ces 50 dernières années ont été celles de la souffrance et des destructions pour le territoire et le peuple du Tibet

"Une fois le Tibet occupé, le gouvernement communiste chinois y a mené toute une série de campagnes de violences et de répression (...) Les Tibétains ont littéralement vécu un enfer sur Terre", a accusé le bonze. "Conséquence immédiate de ces campagnes: la mort de centaines de milliers de Tibétains", a-t-il fustigé.

"Nous, les Tibétains, sommes en quête d'une autonomie légitime et significative qui nous permettrait de vivre dans le cadre de la République populaire de Chine".

 

Le dalaï lama sollicite fermement une « autonomie légitime et significative » pour le Tibet face au régime chinois. De main pas morte, il a accusé Pékin d’avoir fait du Tibet « un enfer » et tué des « centaines de milliers de Tibétains ».

 

La dépêche de bluewin rajoute :

En Chine, les autorités ont accusé le dalaï lama de "propager des rumeurs" sur le Tibet. Elles ont aussi appelé le Congrès américain à ne pas examiner un projet de résolution de soutien au Tibet. Ce texte prévoit de "reconnaître la détresse du peuple Tibétain à l'occasion du 50e anniversaire de la fuite du dalaï lama et d'appeler à un effort multilatéral soutenu pour apporter une solution durable et pacifique au problème du Tibet".

"La clique du dalaï lama ne distingue pas le vrai du faux. Elle propage des rumeurs", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

J’ai trouvé sur Wikipedia la situation du Tibet, je vous la livre pour info. Ca peut intéresser.

Le Tibet est l'aire asiatique habitée par le peuple des Tibétains. Cette zone linguistique tibétaine ainsi que « le grand Tibet historique » revendiqué par le gouvernement tibétain en exil sont composés de trois régions : le Ü-Tsang (dont la plus grande partie du territoire est aujourd'hui comprise dans la Région autonome du Tibet), l'Amdo (correspondant aujourd'hui globalement aux provinces chinoises du Qinghai et du Gansu) et le Kham (dont le territoire est partagé entre les provinces du Sichuan et du Yunnan et la Région autonome du Tibet). Le nombre de Tibétains dans l'ensemble de ces régions est de 5 020 000, selon le bureau des statistiques de Chine[1]. Le gouvernement tibétain en exil à Dharamsala (Inde) donne une estimation proche de ce chiffre de 6 millions de Tibétains vivant actuellement au Tibet. Il faut ajouter qu'environ 150 000 Tibétains ont fui le Tibet et vivent actuellement en exil, principalement en Inde.

La superficie du Tibet varie de 1 221 600 km2 (pour la région administrative, qui correspond à peu près au territoire qui était indépendant de facto entre les deux guerres mondiales, mais est plus réduite que celle du territoire administré par les dalaï-lamas sous la dynastie Qing)[2] à 2 500 000 km2 pour le Grand Tibet revendiqué par le gouvernement tibétain en exil. La population de la Région autonome comptait 2 616 000 habitants en 2000[3]. La capitale historique qui, traditionnellement, concentre l'autorité religieuse et temporelle du Tibet, est Lhassa.

Je ne veux pas prendre trop de votre temps en évoquant l’histoire exhaustive du Tibet. J’y reviendrai en plusieurs propos.

Pour l’instant recevez mes respects.

 

 

13:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

voila , juste pr dure que quoi qu'on racont moi j'aime bcp lire ton blog! ;)

Écrit par : Wiki | 07/04/2009

Les commentaires sont fermés.