28/02/2009

Mariage PLR, qui est la femme et l'époux ?!!!!!!!

Héhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhihihihihihihihihihihihihihihhihihi un peu de dôleries ne font pas mal !

Ca y est les Radicaux et les Libéraux se sont « mariés » pour le pire tout comme pour le bien.

 

Bravo !

 

Du riz sur la mariée. Mais au fait qui est la mariée ? Cette question devrait être le premier souci de cette union. Qui fait l’homme, qui fait la femme !!!!

 

La déduction quant à l’époux c’est Fluvio Pelli, premier président du nouveau parti PFL est donné entrant. Il est Libéral. Imaginons que le sexe féminin soit des Radicaux !!!

 

Quatre vices Présidents, dont les deux actuels vice-présidents du PRD. Deux libéraux font la contre partie. Bref, 4 personnes super engagées.

 

De ce « mariage » se sont les témoins !!!

 

Evidemment que je rigole à me taper le popotin parterre !

 

Evidemment le présent blog est entouré d’un flux de clins d’œil amicaux.!!!!

 

Evidemment,  il faut bien mettre de l’humour surtout par cette belle journée ensoleillée. C’est bientôt le printemps.

 

Conclusion de ce coin d’humour : dans 100 ans nous nous souviendrons encore de ce dernier jour de février 2009. Des noces politiques en Suisse. C’est un évènement qui s’inscrit dans l’histoire de Dame Helvétie.

 

 

Bravo l’ensemble des deux partis et longue vie sans discorde dans cette union.

 

Bonne poignée de main de la part d’un humble blogueur carougeois, la plus belle ville du monde !!!!!!!!!!!!.

 

13:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et la nouvelle droite s'appelle désormais l'UDC! Le dernier essai de Olivier Meuwly l'atteste. Esprérons que le grand parti suisse saura prendre de bons virages, virer ses traîtres, et ... se réapprprier de l'Etat! Oui, oui, il n'y a aucune raison que la fonction publique soit aux mains des seuls socialistes surtout quand on voit à quel point l'aristocratie de l'administration n'a pas plus le sens du service public, dilapidant les deniers publics à une seule fin, personnelle ! La droite dite traditionnelle" est grandement fautive de cet état de fait: elle a laissé faire et a encouragé ce phénomène par manque d'"union" dans ses propres rangs. L'opportunisme dans les campas libéraux et socialistes reste fondamentalement pareil.

Écrit par : Salomé | 28/02/2009

A part ça, Fulvio Pelli est radical

Écrit par : Je vote à droite | 28/02/2009

Les commentaires sont fermés.