28/02/2009

Les élections scucitent l'intérêt....

Elections 2009

 

Genève commence à s'agiter. Je trouve la période électorale très intéressante. On reçoit un tas de docs. Les programmes électoraux, la "bobines" des candidats. C'est une ambiance super. J'irais jusqu'à dire que c'est une période super excitante.

 

Nous sommes en pleine année électorale. Les instances des partis politiques commencent à s’organiser, à s’agiter.

 

C'est le feu, mais ou a-t-on mis les lances !!!

 

Les candidats.

Le programme.

Les stands.

Les conférences.

La publicité ici et ailleurs.

 

C’est la mobilisation générale.

 

Les candidats doivent être blanc comme neige. Casier vide, pas de poursuite…..

Le programme des idées qui seront défendus pendant 4 ans…..

Les stands, les emplacements sont choisis selon et réservés

Les conférences : les dates sont ou restent à fixer

La publicité : publicitas, les affiches, les flyers……..

 

Tout ce délire pour élire 100 députés + 7 Conseillers d’Etat.

 

Déjà les questions, les plans, les stratégies se sont mises en route sur le chemin de la salle du Grand-Conseil.

 

« Tu crois qu’ils vont avoir le quorum, qu’ils vont gagner ou perdre des sièges, t’as lu leur programme, rien de transcendant, t’as vu leur gadget ce que c’est kitch, la soirée électorale ne casse rien à comparer avec…..

 

Et, et, et…..

 

Et combien toute cette mise en scène de la « Politik Adademy » coûte. A propos du résultat ce ne sont pas des nominés ce sont des « merci au revoir à dans 4 ans pour une nouvelle candidature ».

 

J’oubliais les apparentements. Qui va s’associer les uns aux autres. Les stratégies à ce sujet ?

 

Est-ce que la population s’intéresse à ce feu d’artifice de candidats-es. A tout le moins, j’espère que tout le travail fourni dans cette campagne déplace les foules pour voter électroniquement ou au bureau de vote.

 

Toutes ces questions, oui Chères Amies, chers Amis, elles se posent. Personnellement, je suis témoin d’une dizaine de gens qui m’ont posé des questions relatives à ce qui précède.

 

Les gens d’intéressent aux élections, aux futurs parlements, à la vie genevoise.

 

C’est tant mieux. C’est réjouissant de savoir que les partis politiques ne travaillent pas pour rien, que l’on ne défend pas ses idées dans le vide.

 

 

13:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.