21/02/2009

L'UBS dans la semoule ! Mauvais établissement ?

images.jpg

 

L’UBS patauge dans le semoule !

 

Ces derniers jours ce qui mène la banque c’est le secret bancaire Suisse. Et à juste titre. Car celui-ci est l’un de nos forces principales du pays. On en parle, on en parle et on en reparle now.

 

Extrait de la TdG

L’injonction des juges est sans appel: interdiction provisoire est faite tant à UBS qu’à l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers (Finma) de livrer les 300 noms de ses clients américains au fisc américain. «Si ces deux institutions ne s’y plient pas, explique encore Me Rued, elles encoureront des sanctions pénales de la part des instances judiciaires helvétiques.»

C’est donc à un véritable coup de théâtre qu’on a assisté hier soir. L’étude d’avocats zurichois Rued Winkler avait en effet déposé une plainte collective mercredi dernier contre la décision de la Finma, autorisant UBS à livrer les données bancaires de 300 clients à l’Internal Revenue Service (IRS), en clair les autorités fiscales américaines.

 

Le Tribunal administratif fédéral a « repris ses esprits » en interdisant à l’UBS de livrer des noms aux américains. C’est vrai que c’est un coup de théâtre magistral.

 

C’est très bien et réjouissant face à la sauvegarde du secret bancaire.

 

Il était temps que qu’une instance de notre pays réagisse. BRAVO !

 

Par contre, ce qui est « imbécile » est le fait que l’UBS ait livré les noms de clients américains avant la décision du TAF. 300 noms communiqués. C’est complètement idiot. Elles aurait dû se renseigner auprès du TAF avant.

 

L’UBS est faible de l’esprit. Les administrateurs du premier établissement bancaire helvétique ont tellement peur des américains. Ne faudrait-il pas changer de Conseil d’administration ?!

 

De son côté de Conseil fédéral aurait dans sa grande sagesse pu faire accélérer le processus quitte à être flashé par un radar !

 

On ne va pas se laisser influencer par du chantage. Et bien oui c’est ce que l’UBS s’est abandonnée.

 

Ces derniers temps l’UBS est vraiment dernière de classe. Elle ne fait rien de droit. Je me demande si je ne vais pas soustraire mes comptes et aller à la Banque Raiffeisen.

 

Cela dit, s’il y a vraiment eu fraude fiscale, alors oui, la Suisse doit faire justice. Seul le TAF rendra justice.

 

Il faut retenir de cette affaire qu'il n'est pas judicieux et bénéfique que chaque entité travaille dans sans anti-chambre de la finance.

 

J’ai eu du regret et de l’amertume et du dépit pour l’affaire de Swissair aujourd’hui c’est autour de l’UBS.

 

 

 

11:04 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

"Je me demande si je ne vais pas soustraire mes comptes et aller à la Banque Raiffeisen."

Seuls les demeurés demeurent à l'UBS. Ou ceux pour qui l'argent n'a aucune valeur.

Écrit par : Johann | 21/02/2009

Les commentaires sont fermés.