19/02/2009

Sécurité, Carouge bouge

A baffer !

 

C’est incroyable le non respect de certains automobilistes. Et il n’y a jamais le gendarme au bon moment. Et de toute manière je me demande si le « flic » fait encore peur ou si c’est le porte monnaie.

 

Avez-vous constaté le nombre de vélo sur les trottoirs, les motos se garant sur les trottoirs, les voitures qui passent carrément au rouge, qui se stationnent où bon leur semble. Avez-vous remarqué, plus de clignotant, on tourne tant pis pour celui de derrière.

 

Du côté circulation routière ça devient la loi de la jungle.

 

Et le nombre de voiture ne cesse d’augmenter. Que va-t-on faire dans 10, 20 ans. Ca deviendra l’anarchie.

 

S’il n’y avait que les voitures qui posent problèmes. Non il y a les incivilités. Carouge prend à bras le corps le problème du vandalisme.

 

Sécurité

 

A Carouge, le Conseiller administratif Jean-Pierre AEBI, en charge de la sécurité a convoqué tout le réseau lié à la sécurité. Trop de vandalisme et d’incivilités. « On reçoit de plus en plus de plaintes d’habitants et les dégâts sont récurrents chaque fin de semaine ». Le matin du vomi, des fleurs cassées, des déprédations sur les commerces ou les véhicules. (TDG dit) Il n’y a de plus en plus de gamins qui traînent dans la rue tard et éméchés.

 

Il n’y a pas de solution miracle sinon d’avoir un gendarme à chaque coin de rue !

 

Monsieur AEBI et ses Gardiens de la paix savent très bien que le calme et le respect ne reviendront pas en un week end.

 

Dans un premier temps, la Mairie prévoit une réorganisation des fonctions de ses agents municipaux. « En vertu de la nouvelle loi, ils devront faire respecter les horaires de fermeture des cafés et des terrasses. On peut aussi imaginer (TdG qui le dit) leur attribuer d’autres tâches. Mais il est clair qu’ils ne pourront pas remplacer les agents de la police.

 

Une option défendue depuis des années par le PDC consiste à installer des caméra et d’engager une société de sécurité privée. Dans le but essentiellement préventif « leur présence sur les lieux festives pourraient sensibiliser les imbéciles et les dissuader d’aller semer la pagaille ailleurs.

 

Ce que peut provoquer l’alcool du bien féerique mais à contrario que de « conneries » peuvent se produire.

 

En fait la vie n’est pas rose à Genève et dans les Communes. Incivilités routières. Non respect des biens publics, déprédations, trop d’alcool et de fumette.

 

14:10 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.