15/02/2009

Le Pape condamne la négation de la Shoah

 

images.jpg

Le pape a raison en jugeant la négation de la Shoah « Intolérable et inacceptable ». Il l’a confirmé dans la préparation de son voyage en Israël.

 

J’ai trouuvé sur internet un texte assez intéressant pour vous le communiquer :

 

Le pape juge la négation de la Shoah «intolérable et inacceptable»

Benoît XVI a également confirmé qu'il préparait un voyage en Israël...

Le pape a jugé jeudi la négation de la Shoah «intolérable et inacceptable» et confirmé la préparation de son voyage en Israël, s’efforçant de tourner la page de l’énorme scandale suscité par la levée de l’excommunication d’un évêque négationniste.

«Toute négation ou minimisation du crime (de la Shoah) est intolérable et inacceptable», a déclaré le pape en recevant une délégation d’organisations juives américaines conduite par le rabbin new-yorkais Arthur Schneier.

«La haine et le mépris des hommes, des femmes et des enfants qui se sont manifestés pendant la Shoah était un crime contre Dieu et contre l’humanité. Cela doit être clair pour tous, en particulier pour ceux qui se situent dans la tradition des Ecritures, selon lesquelles tous les hommes sont créés à l’image de Dieu», a-t-il ajouté.

Il s’agit de la première rencontre de Benoît XVI avec des représentants de la communauté juive depuis le début de la controverse il y a près de trois semaines.

Benoît XVI a confirmé qu’il préparait un voyage en Israël, «une terre qui est sainte pour les chrétiens comme pour les juifs car les racines de notre foi sont à chercher là-bas».

La vive polémique provoquée par la levée de l’excommunication de l’évêque intégriste et négationniste Richard Williamson, particulièrement en Israël et au sein de la communauté juive, avait semé le doute sur le maintien de la visite en Israël du pape.

Benoît XVI a aussi repris à son compte les paroles de son prédécesseur Jean Paul II qui avait demandé «pardon» aux Juifs pour la Shoah en 2000.

Il a dit vouloir «faire sienne» la prière de son prédécesseur, rappelant que s’adressant à Abraham et à ses descendants, il avait déclaré: «nous sommes profondément attristés par le comportement de ceux qui ont fait souffrir vos enfants et, en demandant votre pardon, nous souhaitons nous consacrer à une vraie fraternité avec le peuple de l’Alliance».

Après sa rencontre avec Benoît XVI, le rabbin Schneier, lui-même un rescapé de la Shoah, s’est félicité du fait que le pape ait estimé qu’il «n’y a pas de place dans l’Eglise pour ceux qui nient la Shoah», selon l’agence Ansa.

Durant son entretien avec Benoît XVI, le rabbin a remercié le pape pour «son "soutien incontestable" du peuple juif et sa condamnation de la négation de l’Holocauste».

«Nous saluons et apprécions votre visite prévue en Israël. Le peuple israélien et ses leaders vous attendent avec impatience», a-t-il affirmé.

«La négation de l’Holocauste par un évêque de la Fraternité de Saint Pie X a rendu ces jours douloureux et difficiles», a-t-il ajouté.

Face à l’émotion suscitée par la levée de l’excommunination de Richard Williamson, qui a nié l’existence des chambres à gaz, le pape avait déjà exprimé fin janvier sa «solidarité» avec les juifs, condamnant la négation de la Shoah.

Le Vatican avait peu après demandé à l’évêque de «prendre sans équivoque et publiquement ses distances» avec ses déclarations sur la Shoah, assurant qu’elles n’étaient «pas connues» du pape «au moment de la levée de l’excommunication» des quatre évêques intégristes de la fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX). Williamson a refusé de renier ses propos.

Benoît XVI n’a pas annoncé jeudi les dates de son voyage en Israël, le premier du pape allemand dans cette région, qui pourrait se dérouler du 8 au 15 mai et commencerait par Amman en Jordanie pour se poursuivre à Jérusalem, Nazareth et Bethléem, selon la presse italienne.

 

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.