05/02/2009

pollution ! Quelle solution ?

Référence est faite à l’environnement à Genève.

 

POLLUTION

 

La rue des deux ponts est considérée comme la plus polluée de Genève. C’est certainement vrai.

 

La faute à qui ? Au nombre fulgurants de véhicules qui transitent pas là et par jour.

 

Le Picpollution.ch à votre disposition est un très bon « truc » pour voir si nous dépassons les normes autorisées.

 

Il n’y a pas que cet endroit où la pollution est reine.

 

Je pense au boulevard du Pont d’Arve, à la Cluse, à la Servette, etc. Le répertoire est large. A vue d’œil, 1 immeuble sur 3 est pollué.

 

C’est un peu général dans les grandes villes. Prenez Paris, Rome, Milan, c’est une pollution que l’on pourrait qualifier d’inscrite dans la constitution (rire).

 

Il devient important et urgent de réagir pour sauver les immeubles. Est-ce que l’Etat doit intervenir, est-ce qu’une loi doit être votée. Serait-ce au privé d’entretenir la surface de son immeuble. Politiquement, nécessité est de faire une étude pour éviter que ça ne se dégrade encore plus.

 

A la rue de Carouge, ils ont refait une façade il y a une petite dizaine d’année. La pollution a de nouveau noirci l’immeuble. 10 ans vous rendez-vous compte le temps court pour polluer une surface.

 

Quelles mesures concrètes pour parer à ce désavantage. Faut-il instaurer le 20 à l’heure en ville. Un dimanche sur deux, pas de voiture ?

 

Et pis, ce n’est pas que Genève qui est touchée. Comme dit ci-dessus combien d’immeubles sont touchés.

 

Dans la foulée de la construction de la prison, des 1900 logements, du CEVA, du PAVE, ne pourraient-ils pas trouver des solution pour éviter que les façades se noircissent.

 

Les facteurs liés à la population doivent être traités au plus vite. Genève aussi !

 

En tant que citoyen, mon rêve est plus de population dans les grandes villes. Utopique ?!

 

Il faut se donner les moyens d’y parvenir. Courage politique ?

 

Une « piscine » entre protagoniste sur ce sujet doit se réunir au plus vite et ne pas attendre 2050.

 

Je suis peut être naïf en la manière, toutefois je suis certain que des mesures peuvent être envisagées. Je n’irais pas jusqu’à une opération coup de poing contre la pollution.

 

 

12:07 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.