02/02/2009

Doris Lieutard monte au créneau

images.jpg

Doris Leuthard, Ministre de l’économie, monte au créneau ! Elle est dans son  droit le plus strict. Elle montre les dents (appréciables !).

 

Elle a parfaitement raison. L’ordre doit être retrouvé. Fini les gros bonus. Ca ne rigole plus.

 

L’UBS doit apporter toute la lumière sur les bonus. Toute la transparence doit être faite. Fini les gros profits. Il y a eu trop d’abus.

 

Trop de membre des différentes Directions de l’UBS s’en sont mis plein les poches. Et c’est inadmissible ce qu’il s’est passé ces dernières années.

 

La valse de millions en faveur de dirigeant nous mène aussi à la crise actuelle. Il est temps que l’ordre soit mis en place.

 

La réaction de notre Ministre des finances va dans le sens du coup de gueule diplomatique de Barack OBAMA sur le même sujet.

 

L’ordre doit être remis à sa place, sa vraie place.

 

Une profonde réflexion doit être mise sur le chemin d’un nouveau fonctionnement des salaires et des bonus.

 

Dans une crise financière telle que nous la vivons depuis des mois, nous ne pouvons laisser aller les choses sans garde « frontière ».

 

Que ce soit l’UBS, le Crédit Suisse, d’autres banques la transparence doit être de mise le plus rapidement. La situation ne peut s’avérer viable ainsi encore des semaines.

 

Une profonde refonte doit être réfléchie pour qu’un nouvel ordre mondial entre en vigueur dans le monde entier.

 

En tant que simple citoyen, je souhaite que les politiques, les financiers et les économistes

trouvent des pistes menant à une clarté limpide de ces bonus et des salaires.

 

Je pense que des plafonds doivent être fixés, et delà la Commission des finances des banques devraient être consultées.

 

Enfin, je serais très heureux de savoir le chiffre de ce que gagne un bonnet de l’UBS. Est-ce à 00.

 

Les Suisses ont le droit de savoir après  ce que la Condéfédation a injecteé dans les banques

plus spécifiquement l'UBS SA. LA LUMIERE DOIT ETRE FAITE. De la transéparance, de honnêteté et de la loyauté.

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.