20/01/2009

A quoi doit penser OBAMA à quelques heures

Dans quelques heures le No 1 de la planète sera investi de la plus lourde charge « PRESIDENT DES ETATS-UNIS »

 

Au moment de dire le je jure ou le promet, je me demande ce qu’il se passe dans la tête du récipiendaire. De l’émotion, de la joie, l’évaluation du poids de la charge.

 

Il me semble qu’il y a d’abord le dynamisme d’ouverture. « La nuit, le jour, l’été, l’hiver, il faut dormir le cœur ouvert ».

 

Obama a un sourire affectueux qui en dit long sur sa personnalité. Pourquoi le sourire est-il signe universel d’accueil et attire-t-il davantage qu’une figure soucieuse aux sourcils foncés, sinon parce qu’il est le  signe d’une ouverture) Une main accueillante est une main tendue et désarmée (certains voient l’origine de la poignée de main dans cet aveu «  « je suis sans arme »). Le poing fermé ou brandi signe la colère qui ceinture l’âme. Les bras sont faits pour être ouverts, avant que d’être refermés et parfois d’emprisonner. L’enfant, avant un certain âge (aux alentours de sept ou huit ans, chez nous), est spontanément confiant, curieux, en quête, bref, ouvert.

On le voir : la personne humaine est d’emblée ouverte. Tel est le premier des cinq dynamismes.

·       Multiples sont les ouvertures de l’homme. L’homme sait recevoir, il sait également donner.

 

Obama est bourré de talents, il semblerait qu’il ait une main de fer, tout en étant humain. Car c’est un homme qui a du cœur, qui saisit rapidement les problèmes et trouve les solutions.

Ce que je dis, provient de brides recueillies sur internet. Je n’ai rien inventé.

Dans des revues j’ai plu lire que Barack était affectif, ouvert au vrai ou intelligence, ouvert au bien ou volonté.

 

Nombreuses sont les qualités du Number one mondial.

 

Un Président noir, c’est merveilleux c’est une page d’ouverture vers le « mariage politique entre blanc et noir ».

 

Je vais m’arrêter là en souhaitant bonne chance à cette homme qui est un homme comme tous les autres hommes, avec un cœur, une âme, du savoir vire et un éclatant sourire qui en dit long.

Clin d'oeil : j'aurais une trouille !

 

 

 

 

13:10 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.