16/01/2009

l'A1 décorgée en 2010

6 VOIES SUR L’A1

 

Le constat est fait, Morges Ecublens est engorgé lors des heures de pointe. Il faillait trouver une solution. Rapide, rendant une certaine fluidité. Dans l’urgence c’est la transformation des bandes d’arrêts d’urgence en tronçon rouable. Soit dans chaque sens 3 voies. Le coût est devisé à 34 millions. 9 mois de travaux. Il sera intéressant pour d’autres tronçons en Suisse qui actuellement rend la circulation en accordéon.

Le trafic sera régulé par une signalisation montée sur un système de capteurs mesurant la densité et la vitesse du flux automobile, explique le 24 Vaud et régions.

 

Les limitations de vitesses n’empêcheront pas les fous du volant à foncer comme des bolides.

 

J’ai relevé pour vous les indications suivantes relevé dans le 24 heures :

 

Fréquentation. Le point névralgique que constitue le tronçon entre l’échangeur d’Ecublens et de Morges est l’un des plus fréquentés de Suisse avec une moyenne de 82'000 usagers par jour.

 

Longueur des aménagements.  Le dispositif de réglage du trafic et d’élargissement à la bande d’arrêt d’urgence sur 6,3 ki

Durée des travaux : Les premiers coups de pioche sont prévus pour le 4 mai. Selon l’Office fédéral des routes  (OFROU) tout devrait être terminé au début 2010.

Vitesse : Lorsque les bandes de droite seront ouvertes à la circulation, la vitesse sera diminuée en fonction de différents critères. L’OFROU parle de descendre à 70-80 km/h voire 60 au besoin.

Information : Le public sera renseigné via la presse avant chaque étape importante des travaux et sur leurs conséquences.

Les dispositifs des contrôles de la police seront plus fréquents et les amendes plus chers.

 

Très vite, les protagonistes de ce projet verront l’efficacité de ces nouveaux aménagements.

 

Et dans un esprit visionnaires autant prévoir un Genève-Lausanne-Genève à trois voies chacune.

07:00 Publié dans Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.