07/01/2009

Genève ne sera pas la carcasse du 21ème siècle

Genève va bouger ! Genève doit se réveiller. Il y a du potentiel. Année des hannetons années des grandes idées !!!!!!!

En 2009, deux lignes de trams en construction. Ce sont deux gros chantiers qui permettront de donner à Genève du boulot. Un nouvel essor pour la capital de la région.

Tout bouge à Genève. Chantiers et idées.

Il faudra compter avec des désagréments. On n’a rien sans rien.

Sur les tronçons Meyrin d’une part, et d’autre part sur celui de Bernex. Deux lignes de trams,

L'avancement du PAVE et du CEVA doit se distinguer par une construction sans délai. Ce sont deux monstres que Genève n’aura pas connu depuis bien des années. En avant tout.

Au sujet du CEVA soit ce projet passera par-dessus les oppositions soit il capotera.

Les transports publics bougent et c’est bien.

Evidemment Ils valent de loin le M2 de Lausanne. La capital Vaudoise a eu l’outrecuidance de construire un transport extraordinairement culoté et d’une très grande utilité.

A Genève, la population régionale devenant de plus en plus importante, le développement des TPG le devient tout autant.

Quand  aux logements il est nécessaire d’enterrer les 1ère pierre. Il manque manifestement de logements à Genève. Un tas de chantiers sont à l’étude. Face aux oppositions difficiles de construire.

Genève se veut capital régionale, qu’elle se donne les moyens de l’être. Allons de l’avant. Genève doit être moins compliquée. C’est vrai ici ce ne sont pas des leurs, se sont des capicins.

Pour relancer l’économie il faut mettre en avant des projets, savoir bien les présenter et tout mettre en œuvre pour éviter les oppositions. De nouvelles édifications demandent de l’attention, le sens de la communication, la levée d’opposition, des dédommagements, des concepts à la hauteur du lieu.

La densification doit être également discutée. Des quartiers comme le PAVE peut se construire. Avec une bonne étude de faisabilité d’ici quelques années le sapin sera posé

Le projet d’envergure qui me tient à cœur est celui du PAVE. Un tel projet est excitant.

Genève doit se lancer des défis. Le cas échéant, les entreprises vont quitter Genève voir ne pas s’y installer faute de place. Et partant, il faut tout mettre en œuvre pour des constructions de logements. Politiquement, année des hannetons il ne faut pas avoir peur. Il faut faire preuve de victoires.

Des projets se mettent en route et c’est tant mieux. Trams, centre commercial, école, cycle d’orientation, mixité de logement. Est-ce enfin le détonateur d’un développement durable pour Genève. Les projets fleurissent et c’est tant mieux. Ca bouge enfin. Genève ne sera pas une carcasse du 21ème siècle, mais une agglomération vivante.

Prenons Carouge en quelques années, nous avons passé du simple au double. Comment. Avec de la ténacité.

C'est de la reconnaissance qu'auront nos enfants. 

Vive et que vive Genève.

Politiquement, il y a des pistes à érudier. De larges consultations devront se développer. Pour un tel projet, un bon médiateur devra être trouvé.

 

 

10:28 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Si Laurent Moutinot avait le même enthousiasme à engager des policiers, que Robert Cramer à construire des trams partout, Genève serait plus en sécurité.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/01/2009

Genève va, actuellement, droit "dans le mur" ! Ce n'est qu'un petit village sur le vaste monde qui veut jouer les méga's
Genève est trop orgeuilleuse et devrait faire "profil bas" lorsque l'on voit comme elle est gérée !
Il y a très certainement un potentiel à Genève, mais il faut qu'elle fasse preuve de plus d'humilité et surtout d'EFFICACITE.
Amitiés

Écrit par : coucou | 07/01/2009

Les commentaires sont fermés.