16/12/2008

Météo médiocre pour l'EURO 2008

images.jpg
J’ai lu sur une dépêche sur le site de Swisscom « EURO 2008 : le bilan est amer pour la restauration et l’hébergement.

En fait pour Genève, ce qui a bien marché est la Fan Zone de Plainpalais. Ce lieu mythique du football a fait le plein. Je suppose que l'hôtellerie également.

Quant aux grandes villes touchées par un match, les hôtels ont loué leurs chambres. Ces établissements ne se plaignent pas. Pour les autres lieux l’effet des matchs est resté nul pour les hôtels.

Quant aux autochtones ils préfèrent regarder le match bien assis dans leur fauteuil avec un dîner à la va vite, à l’aise blaise.

Pourquoi, allez au bistrot quant on a tout à la maison. La dépêche donne des arguments et non des chiffres.

C’est dommage pour avoir un authentique support de discussion. En ait, combien à véritablement gagné Genève avec cette opération.

A-t-elle des répercussions. C’est bien joli de dire « le bilan est amer pour la restauration et l’hébergement ». Qu’elles étaient les attentes, qu’ont-ils gagné, qu’elles sont les différences avec ce qui était espéré ?

Là sont les bonnes questions !

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Je crois bien que toutes les questions ont retrouvé avec succès leurs réponses, maintenant c’est l’année 2010 qui nous octroie un nouvelle matière à la réflexion et à méditer en anticipation.

Écrit par : Medic | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.