06/12/2008

Un casse sans sang !

Ils sont venus.

Ils étaient masqués.

Ils étaient armés.

Ils ont volé pour 50 millions d’euros dans une grande bijouterie de Paris.

Ils n’y a pas eu d’effluve de sang.

Ils n’ont, à cette heure, pas été arrêtés.

J’assimile ce genre de vol au grand art.

Merveilleuse, l’opération s’est passée comme une lettre à la boîte.

Lorsqu’un casse se produit sans blessé, avec l’absence de sang, il y a de quoi applaudir.

Rappelez- vous le casse de la BCG de la Jonction. Les cambrioleurs ont creusé un passage depuis l’immeuble voisin. Ils sont arrivés dans la salle des coffres. Hop, ils se sont taper le magot.

Et celui de l’UBS, 30 millions dérobés sans blessé.

J’ai appris qu’à la COOP Onex, ils ont dévissé une vitre du magasin, puis posée sur le trottoir. Ils sont dérobé pour Frs 150'000,--. Là aussi c’est du grand art.

Bravo les cambrioleurs.

La police au boulot pour trouver les coupables.

Reste plus qu’à vous arrêter et vous jeter au cachot !

13:00 Publié dans Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.