05/12/2008

Des fiches ADN illégales...... !

images.jpg

Tiens, je ne savais pas que la législation britannique autorisait la conservation illimitée d’échantillons et de profils ADN et d’autres renseignements pour des délits non commis, basés sur des petits doutes. J'avoue que cette nouvelle me choque au nom de la liberté individuelle.

 

3500 données par mois sont fournies à la police. C'est démentiel. Le fichier national compterait 4,500'000 données; pharaonique. C'est l'un des plus grand du monde selon la TdG. C'est l'image de l'ancien KGB et de la CIA !

Pour la Cour européenne des droits de l’homme ce n’est donc pas légal. Elle a donné tord à l’Angleterre.

Je trouve cette décision légitime, sage.

Je suis arrêté à tort, je n’ai jamais été inculpé, le Juge  classe l’affaire, les anglais conserve un dossier dans le lequel figure des fiches d’empruntes et d’ADN. A quel titre puisque j’ai été relâche sans être inquiété par la Justice anglaise. C’est contraire à la liberté de l’homme. Le dossier légitimement détruit.

Je ne vois pas pourquoi étant blanc comme neige la police anglaise stockait des renseignements, sur des fiches personnelles. Ce n'est pas vital pour la sécurité intérieure d'une nation.

C’est totalement incroyable un simple soupçon non fondé, et hop vous êtes fichés. C’est contraire au droit international.

C’est totalement aller à l’inverse des droits de l’homme.

Se sont tout de même 850'000 échantillons génétiques pour des personnes qui ont un casier judiciaire. Puisque subsistent des renseignements normal le casier judiciaire. Les britanniques ont jusqu’au mois de mars pour les détruire.

La police scientifique allait en effet un peu loin et c’est très bien qu’elle soit recadrée par l’Autorité judiciaire européenne.

Selon le ministre britannique de l’intérieur garder des fiches de renseignements peuvent combattre la délinquance. Nous ne sommes pas tous délinquants ! Je trouve cette position trop psychorigide.

Je croyais que les Etats-Unis étaient très sévère en la matière et constituaient des fiches aussitôt le pied sur le tarmac de l’aéroport. L'Angleterre n'est pas en reste.

Je trouve que c’est une atteinte à la liberté des droits de l’homme.

La personne est blanche comme neige, le corollaire est relâchée, il n’y a pas lieu de constituer un dossier. En Suisse ça n’existe pas, quoique ...!

A ces Anglais, toujours des spécificités.

Certes, la décision Européenne fera jurisprudence jusque dans les pays de l’est et en Suisse. A ce propos, est ce que la Suisse conserve des fiches de renseignements pour des personnes irréprochables ?

08:33 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

l'article retient toute mon attention après avoir lu le nombre de césariennes en nettes augmentation sans doute aussi au nom du rendement,des péridurales en grands nombres et souvent mal perçues et très mal vécues par les patientes ont soudain attiré mon esprit me demandant et là je sais mon imagination débordante,mais ne pourrait -on pas quand on voit le nombre des patrons des grands hopitaux diminuant,se dire qu'en faisant ces sortes de narcose partielles on en profite pour retirer un peu de moelle pour l'ADN justement,bon c'est peut-être aller trop loin mais certains scientifiques des vrais on lancé des cris d'alarme sans doute pas pour rien,et n'oublions pas non plus les nombreuses vasectomies pratiquées durant les années 70-80 en grand nombre,la semence jamais réclamée sans doute prises par le stress ,les familles ayant oublié de réclamer ce qui devait leur revenir en dû si on veut être logique,là aussi y'aurait de quoi s'alarmer,j'ai passé les 60 berges,le milieu médical fut ma passion ,d'ailleurs mêmes les médecins furent passionnés par mon corps/deux péridurales complètement ratées/ ce qui m'a fait dire en riant,oui j'ai donné mon corps à la science mais de mon vivant,alors voici la raison de toutes ces questions faisant suite à votre article super intéressant

Écrit par : esmeralda | 07/12/2008

Les commentaires sont fermés.