27/11/2008

Le futur budget de l'Etat....

C’est une grande avancée politique et pour les finances genevoises.

Depuis 2010, le budget sera donc divisé en prestations. Il sera beaucoup plus politisé que maintenant. Chaque prestation sera le miroir des recettes et dépenses avec exactitude.

Nous arriverons à un budget par prestation politique. Chaque prestation politique incluera une grande enveloppe A4, le département, dans laquelle figurera des enveloppes A5, les services etc. Ainsi, chaque dépense sera identifiable tout comme pour les recettes.

Il sera beaucoup plus détaillé en déplaira à certains.

Nous pourrons ainsi connaître en détail ce que coûte et rapporte un service au francs près.

Le système est  nouveau.

Il serait intéressant de savoir si ce genre de budget sera imposé aux communes genevoises.

Pour ma part, je suis sensible au budget par prestations. Il permet de connaître les écritures comptables avec exactitude de chaque ligne politique.

Comme il a été dit lors la conférence de presse du Conseil d’Etat ce jour « Les priorités du gouvernement seront mieux affirmées par l'identification des objectifs et des moyens qui doivent permettre de les atteindre. La visibilité et l'efficacité de la dépense publique s'en trouveront renforcées, tant au niveau du politique que dans la gestion administrative. Le budget par prestations permettra de faire le lien entre la gestion financière, matérialisée par le budget, et les objectifs politiques fixés dans les lois, matérialisés par les prestations de l'administration. On passera ainsi d'une logique de moyens à une logique de résultat, propice à un meilleur pilotage de l'administration et à l'amélioration de son efficience.

Les politiques publiques de l’Etat de Genève sont au nombre de cinquante. Il s’agit des grandes missions immuables d’une collectivité publique, comme la sécurité publique, l’enseignement, la santé, le logement, la construction de routes, la politique du handicap, etc. Pour établir cette liste, le Conseil d’Etat s’est inspiré de la classification fonctionnelle fédérale. Chaque politique publique contient une partie financière, accompagnée de ses principaux fondements juridiques, de ses objectifs dotés d’indicateurs de performance, des prestations qui la composent et de la liste des subventions qui lui sont attachées ».

Ca veut bien dire ce que ça veut dire

Les politiques seront mieux renseignées, orientées sur les finances par prestation cantonale. La consultation en sera d'autant plus améliorée.

Ce budget nw look permettra à chaque citoyen d’être clair et accessible. Faudra-t-il encore avoir un brin de notion comptable !

Le budget de l’Etat deviendra en 2010 de la bijouterie !

 

13:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.