29/11/2008

Swisscom paiera !

5B3GPZCA5NDBM3CADMHYT5CAKRX71ECAJWLXHWCAZ35L0QCAE5C6MQCA2Q5ZYACAX98L27CAA8RO1NCA87CL9ICAH4Y6EBCAP5ZKO2CAB2IULJCA32FZV6CA4B9S0MCA5H4F4MCA1UJUI9CAUO9XJL.jpg
Le Conseiller administratif, Ville de Genève, Pierre Maudet prend la bonne décision. Celle de faire payer une redevance pour les antennes fixées sur les cabines Swisscom. Vous avez déjà vu ces petits panneaux fixés sur le toit des cabines téléphonique. Jusqu’à présent pas de taxation.

Pourquoi, l’une des plus grandes entreprises Suisse ne passerait-elle pas à la caisse.

Je connais un immeuble loué à l’Etat de Genève, pour une coquette somme, qui met à disposition son toit a des sociétés de téléphonie pour la pose d’antennes. La location peut aller jusqu’à Frs 10'000,-- par année. Pas de petit profit !

C’est là que Monsieur Maudet a raison, il n’y a pas de quoi d'offrir le domaine public.

Il est vrai que ces antennes permettent de téléphoner. C’est tout bénéfice pour les utilisateurs.

Revenons aux micro-antennes de téléphonie fixées aux cabines téléphonique. Je dirais qu'il est normal qu’une redevance soit versée à la Ville de Genève. Ces installations sont sur le domaine public. La location de ces surfaces revient à Frs 400,-- le mètre carré.

En ville de Genève une septantaine de ces microcellules fixée sur les cabines téléphonique. Disons 1 m2 à Frs 400,--, cela rapporterait Frs 28'000,--. Pas une grande manne, mais c’est le geste qui compte.

Monsieur Maudet, pas de cadeau, Swisscom n’est pas à plaindre. A vous de déterminer à quel type d’occupation du domaine public correspond une microcellule.

Les Communes genevoises pourraient en faire autant. Pourquoi se priver de revenus.

Bon après midi.

13:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Et n'oublions pas d'engager quelques fonctionnaires pour vérifier que le nombre d'antennes ne dépasse pas le nombre déclaré, pour facturer ces antennes et contrôler que les paiements sont fait en temps et heure. En sommes dépensons quelques centaines de milliers de francs pour en encaisser 28'000.
Pourquoi se priver de dépenses........

Écrit par : salegueule | 29/11/2008

Monsieur Maudet devrait faire quelque chose contre les vélos qui stationnent sur la voir publique et les trottoirs sans payer ladite occupation.

Écrit par : George | 29/11/2008

Eureka j'ai trouvé!!! dorenevent il faudra faire payer une taxe à toute personne qui sortirait son mouchoir de la poche. Car actuellement c'est une occupation illicite du domaine publique. Toute personne qui porte un couvre-chef donc sa hauteur depasserait 5 centimétres de son cuir chevelu aussi, un surtaxe. Toute peronne qui marche avec une canne, et tac. une surtaxe pour occupation du domaine publique. Si ses Mrs. que nous dirigeant sont à court d'idées qu'ils me fassaient signe j'ai suis très fértile en conneries.

Écrit par : Diogenes | 29/11/2008

Hourra pour Diogènes!!!!!!!!!!!!!
Ce génie a trouvé la taxe perpétuelle!!!!!!!!!!!!
Le rêve de tout ministre des finances. Il va faire un tabac dans le monde entier, fini les budgets déficitaires, fini les investissements retardés.
Diogènes, par sa perspicacité inégalable va sauver les finances publiques du monde entier. La crise peut aller se faire voir ailleurs.......

Écrit par : salegueule | 29/11/2008

OK ! alors supprimons dès lors toutes les cabines téléphoniques publiques !!!!!!
Une nouvelle fois, voilà des réflexions complètement nulles !
Genève est-elle si pauvre qu'elle doive courir après la tune !??????
Pauvre république......................à part le mot TAXER on ne voit pas beaucoup de progrès.......................

Écrit par : coucou | 29/11/2008

Les commentaires sont fermés.