19/11/2008

L'UBS a choisi la raison !

UBS.jpg

Plus de gâterie à l’UBS !

 

 

 

Tout d’abord dans l’article paru sur internet lundi dernier, il est évoqué le mot « entrepreneuriale ». Ce terme n’est pas dans le dictionnaire, donc que veut-il dire ?

 

 

Certes.

 

 

L’UBS a choisi la raison.

 

 

La plus grande banque de Suisse a confirmé qu’il n’y aura plus de bonus pour le Président du conseil d’administration et la direction générale 2008.

 

 

Cette décision est d’une très grande sagesse. En effet, après le plan de sauvetage offert par la Confédération il était légitime que le Conseil d’administration réagisse dans le bon sens. Le contraire n’aurait qu’excité la population.

 

 

A ce sujet, j’ai pu lire dans un article de la TdG ce qui suit :

 

Le nouveau système se fonde sur les directives contenues dans le train de mesures présenté par les autorités publiques dans le cadre du plan de sauvetage de la grande banque en difficulté. Il intègre aussi les grandes lignes des futures normes pour le secteur en cours d'élaboration.

 

Il est par ailleurs prévu d'instaurer un dialogue constant avec la Commission fédérale des banques (CFB), a précisé l'UBS. De la sorte, le modèle de rémunération sera régulièrement contrôlé.

 

Il est normal que la Commission fédérale des banques mette son nez dans la gestion de l’UBS.

 

Cette réforme est justifiée suite à l’intervention de la confédération à hauteur de 68 milliards de francs. Il devrait même y avoir dans le Conseil d’administration un membre de l’administration de la Confédération.

 

En outre, les salaires ne seront pas touchés. Heureusement pour les employés.

 

 

Pour l’instant, il n’est pas évoqué de licenciement.

 

 

L’UBS mise au pas !

 

 

 

 

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.