10/11/2008

M. Hans-Rudolf Merz veut mettre de l'ordre....

Banque, M. Merz en pleine forme !

images.jpg
Il a raison au sujet du plan de sauvetage de l’UBS : un regard de l’Etat au sujet des bonus.

A lire la presse ces dernières années, c’était devenu démentiel.

C’est tout a fait juste de dire sur les bonus que « l’Idée initial du bonus a été en partie pervetie »….  « Des choses inacceptables se sont produites ».

Pour finir ce n’étaient plus des bonus mais des cadeaux indus.

Trop de dirigeants se sont royaumés avec toutes les sommes reçues.

Trop d’argent a circulé entre les responsables.

Je ne sais si c’est de la mauvaise gestion, mais c’était devenu indigeste toute ces distributiions de bonus.

Les cadeaux dorés ont vécu. Evidemment ceux qui sont injustifiés.

Ceux qui ont vécu royalement ces dernières années, devront revenir à un standing de vie plus modeste.

Et de dire que M. Merz a raison lorsque qu’il dit que les banques doivent agir « Les personnes concernées doivent procéder à la restitution de leurs bonus ». Notamment celles et ceux de l'UBS.

Oulalalala, je sens que chez certain ça va faire mal au porte-monnaie. Et bien c’est justifié !

Les banques doivent réagir dans ce sens.

Par ailleurs, puisque l’Etat a donné des millions à l’UBS pour le fameux plan de sauvetage, il est à mon avis tout à fait lucide et justifié qu’un représentant de la Confédération, ministère des Finances, fasse partie du Conseil d’administration.

Bien entendu, que ce regard ne doit pas être l’œil de Moscou.

Nous sommes en pleine crise économique et financière, c’est le moment de mettre un peu d’ordre. A ce sujet, j’ai beaucoup apprécié la première conférence de presse du nouveau Président des Etats-Unis, Barack Obama, au sujet des sauvetages de sociétés comme celles de l’automobile. Bonne chance à lui et à son administration pour les défis fixés.

images.jpg

07:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.