De Sarkosy à Sarah Palin

Imprimer

Abracadabra, deux ou trois coups de baguette magique et je suis en communication avec Obama, Sarkozy, le roi du pétrole. la reine d'Angleterre, Leuthard, Unger......  

Je trouve fantastique les « Justiciers masqués » qui entrent en relation avec des vedettes de tout genre.

Réussir à se faire passer pour le Président de la République Française en parlant à Sarah Palin en personne, c’est du grand art.

Il y a eu Sarkosy, l’armée britanique, rappelez vous ces trois jeunes qui s'étaient infiltré dans le système informative militaire. Il y a eu bien d'autres cas de piratage.

J’applaudis bien fort sur ces coups médiatiques.

Je trouve ce genre de gags idylliques.

En effet, quel beau tableau de chasse.

Toutefois, je m’interroge sur les filtres sécuritaires permettant d’entrer en relation avec la personne choisie. Avant d'arriver à la personne piégée, il exsite des personnes interposées suceptibles de poser des questions, de l'assurer de la bon interlocuteur.

La pauvre Sarah Palin qui n’est, il faut l’avouer, pas bien aimée des américains, doit s’en mordre les doigts; se faire piéger de la sorte ne doit pas lui améliorer son image de marque. La situation ne va pas s'arranger avec un tel gag.

Je commence à croire qu’elle n’est pas très fut fut.

Est-ce ne la naïveté ou vraiment de la « bêtise » ?

Cela dit, à sa décharge, les pares feux n’ont pas bien fonctionné. Les pauvres fonctionnaires qui ont marché dans la combine doivent s’en mordre les doigts.

Bientôt serait-ce le tour du futur locataire de la Maison Blanche à se faire piéger de la sorte !

Fortfort les deux humoristes, c'est du grand art !

Lien permanent Catégories : Fiction 1 commentaire

Commentaires

  • Vous n'aimez pas les Z ? C'est bien de Nicolas SarkoZy, que vous parlez, non ?

Les commentaires sont fermés.