29/10/2008

Je suis absent !

Bonjour à toutes et à tous,
houet1fj.gif

Je suis absent de Genève du 30 au 31 octobre prochain.

A tout soudain, donc !

Bonne semaine.

Avec mes respects

salut.jpg

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/10/2008

L'esprit de l'athéisme

Bonjour,

Je vous conseille, évidemment si votre esprit est d’accord, de lire un bouquin qui se nomme je cite « L’esprit de l’athéisme » d’André-sponville.

En marge de ses 217 pages, il dit :

Peut-on se passer de religion ?

Dieu existe-t-il ?

Les athées sont-ils condamnés à vivre sans spiritualité ?

Autant de questions décisives en plein « choc des civilisations » et « retour religieux ». André Comte-Sponville y répond avec la clarté et l’allégresse d’un grand philosophe mais aussi d’un « honnête homme » loin des ressentiments et des haines cristallisés par certains.

Pour lui, la spiritualité est trp fondamentale pour qu’on l’abandonne aux intégristes de tous bords. De même que la laïcité est trop précieuse pour être confisquées par les anti religieux les plus frénétiques.

Aussi est-il urgent de retrouver une spiritualité sans Dieu, sans dogmes, sans Eglise, qui nous prémunisse autant du fanatisme et du nihilisme.

André Comte-Sponville pense que le XXIème siècle sera spirituel et laïque ou ne sera pas. Il nous explique comment. Passionnant.

oo O oo

Une lecture sympa. Conseillée.

Bon après midi.

 

13:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Les latinos voteront Obama !

Bonjour,

 

obama.jpg

 

Autant il y a 4, 8, 12 ans les élections américaines ne me passionnaient pas, autant cette fois-ci, je suis captivé. Est-ce par la croyance dans le candidat Démocrate ?

J-6

Son succès, Obama le doit à son intelligence, à son bon sens politique, à sa jeunesse éventuellement à ses origines.

Des Démocrates voteront pour lui, des Latinos, la communauté Hispanique également, etc. C'est un appoint pour le peuple noir.

Apparemment, la couleur de sa peau ne gêne pas les nouvelles générations. Ce n'est plus un critère pour le choix du candidat. J'ai entendu des jeunes de 20 ans attachés à Obama pour son look, sa façon de penser, son sens de l'ouverture et de la compréhension. On pourrait dire que c'est l'idole de ces jeunes.

L'élection de Barack Obama, métis, serait un choc psychologiquement très positif pour l'Amérique et pour le monde. Un changement radical des habitudes. Un pas vers un monde plus ouvert, plus compréhensif.

Obama rendrait l'amérique magique.

Sa campagne autour de l'économie comme point de mire est très réaliste. Il sait où il doit aller.

Je pense que le candidat Démocrate a toutes ses chances pour devenir le 44ème locataire de la Maison Blanche.

Je suis pourvu d’un attachement comme les pros d’Obama. Est-ce son charisme du bon Président.

Autant dire qu’avec cet homme l’Amérique peut changer, peut avancer, peut remonter la pente dans laquelle elle se trouve aujourd’hui. Les interventions militaires à l’étranger pourront prendre un nouveau visage. Dans son programme, ne veut-il pas l’armée rendre à la maison ?

Je me pose la question de savoir si Hilary Clinton aurait eu la même influence.

A J-6 autant de question décisives en pleine perturbation mondiale.

Il est urgent de retrouver la quiétude.

Avec clarté et allégresse je souhaite que Obama remporte des élections.

Espérons que les « intégristes » ne lancent une salve contre lui en raison de sa couleur de peau.

Bonne journée.

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/10/2008

Qu'est ce la tritisation

Titrisation

architecture_13_ubs.jpg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La titrisation est une technique financière qui consiste classiquement à transférer à des investisseurs des actifs financiers tels que des créances (par exemple des factures émises non soldées, ou des prêts en cours), en transformant ces créances, par le passage à travers une société ad hoc, en titres financiers émis sur le marché des capitaux.

Une telle titrisation s'opère en regroupant un portefeuille (c'est à dire un lot) de créances de nature similaire (prêts immobiliers, prêts à la consommation, factures mono-thématique, ...) que l'on cède alors à une structure ad hoc (société, fonds ou trust) qui en finance le prix d'achat en plaçant des titres auprès d'investisseurs. Les titres (obligations, billets de trésorerie, ...) représentent chacun une fraction du portefeuille de créances titrisées et donnent le droit aux investisseurs de recevoir les paiements des créances (par exemple quand les factures sont payées, ou quand les prêts immobiliers versent des mensualités) sous forme d'intérêts et de remboursement de principal.

La titrisation peut également viser à ne transférer aux investisseurs que le risque financier lié aux actifs concernés, auquel cas les actifs ne sont pas vendus, mais le risque ou partie du risque transféré grâce à une titrisation synthétique.

Née aux États-Unis dans les années 1980, la titrisation a connu une expansion importante également en Europe à partir de 2000, tandis que les produits et les structures devenaient de plus en plus complexes. La crise des subprimes survenue en 2007 a provoqué un ralentissement du marché, tandis que les autorités de marché considèrent la question de savoir si la titrisation devrait être mieux encadrée.

oo 0 oo

Cet explication est, je pense, liée à la démarche de la Confédération à l'UBS. Le rachat des "casseroles" de l'UBS.

En va-t-il être de même pour le Crédit Suisse ?

A ce sujet, je dirais que dans la mesure où le Conseil fédéral a injecté des fonds à l'l'UBS, il serait normal que siège au Conseil administratif de cet établissement bancaire un membre de la Confédération. Qu'en pensez-vous ?

Bon après midi. 

 

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Ces délinquants récidivistes

Bonjour à toutes et à tous,

Ces délinquants récidivistes ?

delinquant_big.jpg

Mais quel instrument judiciaire permettrait d’enfermer 5, 10, 20 ans des récidivistes notoires.

Je fais allusion à l’article paru dans la Julie samedi dernier « Un petit délinquant au casier judiciaire de vrai criminel ». C’est impressionnant le parcours de cet homme. Je me demande ce qu’il fait en liberté !

Je ne comprends pas pourquoi les Juges accordent le sursis à des gens qui n’arrivent pas à se calmer le « chou ».

La police a du courage. Cela doit être frustrant d’arrêter un délinquant, le mettre à Champ Dollon est le revoir dans la rue 5 jours plus tard entrain de voler ou que sais-je.

Je me souviens lorsque je travaillais dans un Service social. Les personnes internées à Belle Idée, section psychiatrique, à la limite dangereux. Ils étaient remis en circulation libre au bout de peu de temps alors qu’ils n’étaient manifestement pas apte à vivre en société. Cela m’a toujours surpris. Non pas pour le patient, mais pour la sécurité d’autrui.

Ce qu’il faut savoir aussi, la petite délinquance a des échelons. Petit d’abord, moyens, enfin grand banditisme.

Avec ce genre de délinquant, ce qui me laisse perplexe c’est leur marge de manœuvre. Jusqu’où peuvent-ils aller.

Dans une société en mutation constante, surtout ces dernières semaines, je dirais que le social doit s’arrêter à une certaine limite. On n’a pas le droit de laisser gamberger des hommes, des femmes pouvant créer le doute, se laissant aller à l’encontre de la qualité de vie, sous prétexte qu’ils ont un problème de dangerosité. Je n’appliquerai pas la tolérance 0, chacun peut avoir une chance. Toutefois, à la cinquième fois, le prévenu reste soit en prison, soit en maison psychiatrique. Devrait-il mieux être encadré ?

Financièrement, ça a un coût. J'aimerais bien savoir combien coûtent les 200 rédivistes que ressence la Police.

Est que la Justice est trop laxiste. Où les lois ne sont pas assez sévères ou pas assez bien appliquées.

La sécurité avant tout.

Dans le cas évoqué dans la <TDG>, le délinquant récidiviste devrait rester sous surveillance constante avec des évaluations psychiatrique tous les X mois, années. A mon humble avis c’est une erreur pour ce rédiciviste aux multiples facettes et pour la population de le laisser gamberger librement.

Enfin, au bout d'un certain nombre d'infraction, faut-il le retourner dans son pays d'origine ?

Bonne journée.

medium_dakar-2007-delinquant-routier.jpg

07:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

25/10/2008

La morosité ou la joie de vivre ?!

sourire.jpg

La morosité ou la joie de vivre ?

Hier, je suis allé faire des courses. Merci la « bobine » des gens. Mais quelle tristesse.

Le froid arrive à petits pas. Les arbres sont bientôt nus.

Les places financières font capitule.

L’économie est à l’image de l’automne.

Les gens sourient moins.

Bref une certaine tristesse s’installe à l’aube de l’hiver.

Et bien je dis non. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat (et Dieu sait si j’aime bien les chats).

Nous devons prendre au 3ème degré les aléas de la vie. Avec nos copains, nos amis, nos familles, nous pouvons continuer à sourire, à rire, à faire des bonnes « bouffes », à boire un p’tit canon.

Ce n’est pas la fin du monde. Ce dernier sera par le « mystère » reprendre confiance, se porter mieux, sourire.

Pensons plus tôt à celles et ceux qui sont, eux, vraiment dans la nécessité. Il y en a tout prêt de chez nous, si ce n’est pas sur le même pallier.

Pensez à Sœur Emannuelle, à l’Abbé Pierre, Coluche, etc. toutes ces personnes qui savaient transmettre leur savoir, leur joie de vivre. Ils étaient ouverts au plus démunis. Avec eux, c’était toujours une fête.

Soyons ouverts, emplis de sourire, de joie de vivre. Nous devrions sourire au moins 7 fois par jour.

Gardons confiance, nous arriverons tous là où nous devons aller.

De Bruno H. Burgel « Pour être heureux nous avons besoin d’un peu d’attention, car autrement nous courons à côté des fleurs de la joie sur notre chemin sans les remarquer ».

Entre morosité et joie de vivre, je choisis la deuxième proposition. Faites en autant !

Clin d'oeil : Laissons, par exemple, les nouveaux riches pleurnicher, ceux qui se sont bien remplis les poches ces dernières années. Ceux-là même qui revende leur porsche, leur BMV, leur ….. (ABE de dimanche dernier)........

Bonne journée à toutes et à tous.

sourire%20blanc.jpg

07:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

24/10/2008

Prix du m2 : quelle outrance !

img_geneve.jpg

Appartements : quelle outrance !

Je me permets de revenir à l’article de notre Julie « Le prix des appartements, des villas et des terrains explose à Genève ».

Alors que toutes les places financières sont en constantes difficultés.

Alors que les subprime mettent à sac les States, le corollaire le reste du monde.

Alors que nous allons très certainement vivre une récession.

Alors que le Conseil fédéral a baissé le taux des Fonds de prévoyances à 2 %.

Alors que nos banques, certaines, manifestent des carences financières,

Alors que Genève est une des villes les plus cher de Suisse.

Alors, Alors, Alors……que le monde rase les murs depuis quelques temps.

Les prix des biens immobiliers se sont envolés à Genève entre 2005 et 2007.

Un bond de 25, % d’augmentation au m2 !

Un bond de 48 % pour les villas

Oui bon, à tout le moins c’est bien de le savoir.

Toutefois, je ne suis pas sûr que ce genre de nouvelle satisfasse les contribuables.

D’autre part, avec les problèmes que connaissent les banques, vont-elles prêter aussi facilement qu’il y a certaines années.

En fait, l’immobilier à Genève n’est plus pour la classe moyenne.

Et bien bel encouragement à l’accès à la propriété.

Mieux vaut aller en France. Quoique, les prix ne sont plus bon marché comme il y a 20 ans.

Bon et bien mes Amis restons dans nos appartements chauffés, nous aurons moins à calculer et nous serrer la ceinture (quoique nombre de citoyennes et citoyens se serrent déjà la ceinture).

villa-meridienne2.jpg

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Carouge sans budget 2009!

tours.jpg
C'est en qualité d'ancien Conseiller municipal PDC à Carouge que j'interviens au sujet de :
Carouge sans budget…

(Le texte ci-dessous provient du site internet du PDC Carouge) 

Jeudi 16 octobre, la gauche et les écologistes ont refusé de prendre en considération le projet de budget 2009 de la commune de Carouge.

Les raisons de ce refus sont que le Conseil Administratif n’a pas tenu compte du souhait de la majorité de ne pas baisser le centime additionnel et la taxe professionnelle.

Il est certain que la gauche voulait provoquer cet incident, car elle considère que le CA ne tient jamais compte de l’avis du conseil municipal (Débridée, CEVA en autre).Pour preuve, le Président du CM avait demandé à deux reprises que les partis se réunissent d’une façon informelle pour peut-être aboutir à un budget de consensus.

Il nous semblait important de faire ce geste au vue de la situation économique préoccupante que nous traversons. Les partis, dans leur ensemble, n’ont pas donné suite.

Le PDC déplore le fait que probablement Carouge n’aura pas de budget et devra vivre sur les douzièmes provisionnels.Il rappelle que depuis 6 mois, il demande à Messieurs Nobs et Aeby qu’une discussion soit agendée sur le budget avant sa présentation devant le CM.  Il était d’accord d’accepter une baisse de 1 centime contre des mesures de soutien aux familles (par exemple payement d’une allocation familiale supplémentaire par enfant et par famille).

Le PDC a été tenu à l’écart volontairement et a été mis devant le fait accompli.

(...).

Texte provenant du site du PDC Carouge

07:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/10/2008

Nette avance pour Obama

J’évoquais hier mon intérêt pour Obama.

Quelle joie ce matin de lire dans la TdG « Présidentielle américaine : bond spectaculaire de Barack Obama »

Pour ceux qui croient en cet homme providence pour les USA doivent exulter comme moi.

C’est un régal de lire que le candidat Démocrate gagne tous les jours du terrain.

Il est crédité de 10 points en plus. Selon un sondage, il remporterait les élections avec 52 % des voix.

Je ne sais pourquoi je trouve ce candidat hors du commun. Il m’a emballé dès le début de la campagne. Peut être sa jeunesse, peut être sa façon de parler, peut être ses idées politiqus, son bon sens à s'exprimer aux jeunes, au moins jeunes, aux aînés, à toutes les couches sociales......

Je le compare à Kennedy. J’espère que Président, vivons d’espoir, ne sera pas assassiné.

Car l’affaire Kennedy reste à tout le moins un mystère. Qui a vraiment commandité toute l’affaire ? On le sera dans 20 ans !

Certes, je fais confiance au bon sens des américains pour qu’ils votent pour Obama.

Un peu d'illusion : ce que j'aimerais être le 4 novembre au soir en Californie, pour fêter la victoire de Barack Obama.

13:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La Suisse et son secret bancaire.

Bande de petits jaloux !

Envieux !

Ils sentent la récession, ils ont besoin d'argent, notamment celui de leurs contribuables dans des banques l'étrangères.

Qu'ils prennent leur baton de pèlerin, ils resteront cloué devant les portes fermées des coffres !

Comme ça l’Organisation de coopération et de développement économique remet la compresse. Elle veut s’attaquer à la Suisse. Heureusement, le Conseil fédéral a réagi hier après midi en convoquant l'Ambassadeur d'Allemagne en Suisse. Il lui a fait part de ses remarques et défendu le secret bancaire.

« Le secret bancaire doit être une relique du passé ». Et bien la relique n’ira pas d’ici peu au grenier ! Ne nous voilons pas la face, le secret bancaire est une des principales force de la Suisse.

Clin d'oeil : L'économie de la Suisse : Texte trouvé sur Wikipédia : 

L'économie de la Suisse figure parmi les plus prospères[9] et les plus développées au monde en dépit de l'absence de matières premières et de son absence de débouché maritime. Le taux de chômage y est structurellement bas, de même que le taux d'inflation. L'industrie, tournée vers l'exportation, est largement spécialisée dans les produits à haute valeur ajoutée, alors que les services sont dominés par le secteur bancaire.

Comme la plupart des pays européens, la Suisse est essentiellement un pays de petites et moyennes entreprises (PME) occupant moins de 500 personnes, phénomène renforcé par le développement du secteur tertiaire : plus de 99 % des entreprises privées non agricoles étaient ainsi des PME en 2005, un chiffre qui a peu varié depuis la seconde moitié du XXe siècle[10],[11] : l'évolution du nombre moyen d'emplois à temps plein ne montre pas de tendance à la concentration malgré le dynamisme accru des grandes entreprises privées[12].

La philosophie de politique économique des autorités est de conception libérale et non interventionniste, ce qui se traduit par une défense du libre-échange, l'absence relative de secteurs subventionnés — à l'exception notable de l'agriculture et des transports — et une politique régionale prudente[13].

Exemple de la Suisse [modifier]

 Article détaillé : Secret bancaire en Suisse.

EIcône de détailn Suisse, le secret bancaire est réglé par l'article 47 de la Loi fédérale sur les banques et les caisses d'épargne [1]. Cet article,entré en vigueur le 8 novembre 1934 et révisé depuis, prévoit l'emprisonnement pour six mois au plus ou une amende de 50'000CHFS si une violation du secret bancaire a été commise volontairement.

Les exceptions au secret sont beaucoup plus rares qu'en France. En fait, seule la justice peut obtenir la levée du secret bancaire dans le cadre d'une procédure pénale. L'administration ne possède pas de droit d'accès aux informations détenues par les banques, à l'exception toutefois de la Commission fédérale des banques, chargée de la surveillance du système bancaire.

L'évasion fiscale, c'est-à-dire le fait de ne pas déclarer l'intégralité de ses revenus ou ses avoirs, n'est pas considérée comme un crime par la loi suisse, mais comme un délit. De ce fait, les poursuites pour évasion fiscale ne peuvent pas obtenir la levée du secret bancaire car elles ne relèvent pas d'une procédure pénale.

Les comptes anonymes n'existent plus en Suisse depuis 1991 et il est donc théoriquement possible de retrouver les propriétaires d'un compte en cas de levée du secret bancaire. Cependant, certaines opérations peuvent encore être réalisées par un intermédiaire financier (lui-même soumis au secret professionnel) sans que celui-ci ne doive dévoiler l'identité de son client.

Le secret bancaire suisse prend une forme proche de celle en vigueur actuellement avec la loi bancaire de 1934 qui consacre une tradition et étend son champ d'application aux étrangers. Deux motivations conduisent à cette extension aux étrangers, l'espionnage des nazis et les pressions de la gauche française[1] :

  1. Hitler promulgue dans les années 1930 une loi qui rend la détention de capitaux hors d'allemagne passible de la peine de mort. Plusieurs allemands sont exécutés pour avoir possédé des comptes en Suisse.
  2. en 1932, un scandale éclate en France et révèle que 1500 à 2000 personnalités (hommes politiques, magistrats, etc.) possèdent illégalement des comptes en Suisse.

Dans les deux cas (et sans qu'on puisse rapprocher les risques pour les personnes concernées), il s'agit de protéger les ressortissants d'un pays étranger, mais aussi de maintenir l'attractivité de la place financière suisse.

Le secret bancaire suisse apparaît donc comme plus strict que sa version française

Ce n’est parce que les pays comme la France l’Allemagne, l’Italie, etc. ont mis à sac après en injectant des milliards dans la Finance et que leurs budgets présentent des déficits qu’il faut déclarer un conflit diplomatique avec la Suisse. Ils ont pu sortir plus d’un milliard et bien qu’ils continuent sur cette lancée pour arrondir leur fin de mois ! Tant pis pour leurs caisses asséchées. Allez chercher de l’argent frais aux States !

Ca m’énerve ce genre d’histoire.

Lever le secret bancaire ? Oui lorsqu’il y a blanchiment d'argent sale. Le cas échéant la justice devrait faire une demande en bonne et due forme.

Peut-être bien que nous attirons des fortunes et Alors ?

J’espère que la Suisse ne donnera aucune clef des  relations bancaires à nos voisins.

Cela dit que risque la Suisse ? Là je suis muet, je n'ai pas la réponse. L'avez-vous peut-être !

07:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/10/2008

Malins sont les voleurs !

Magasins_Vetements_Fr.jpg

 J’ai pris connaissance de l’article « vols à l’étalage en hausse : les magasins s’alarment ».

Malins sont les petits voleurs !

Avec des techniques toutes simples, ils arrivent à sortir des magasins sans que les détecteur aux sorties des magasins ne se déclenchent.

« Ils utilisent des outils spécifiques et très performants, pour ôter les antivols. Une autre technique consiste à doubler les cabas avec de l’aluminium, pour échapper aux alarmes. Mais certains groupes si bien organisés, que même avec les meilleurs systèmes au monde, il est difficile de les prendre sur le fait » dit la Julie.

J’ai envie de rire en ce sens qu’il y a plus malins que les surfaces commerciales. Vu la gravité des faits, je resterai sérieux !

Mon père travaillait comme Chef décorateur chez C & A, anciennement Comptoir des tissus, puis Contis. Une fois, il a été appelé par une vendeuse car manifestement une femme avait volé des « pattes ». Comment elle y a vu ? Elle vit rentrer la dame dans le magasin toute maigre. A la sortie du magasin elle avait doublé de volume. En fait, elle a tout simplement superposé les uns sur les autres des vêtements. Evidemment, elle a été arrêtée et punie d’une amende.

Ce qui me gêne dans cette affaire, c’est le fait que ce soit des bandes organisées françaises. Mais enfin, qu’elles volent chez elles, mais pas chez Nous.

La sécurité a un coût. En effet, nécessité de doubler les effectifs de surveillances. Est-ce pour autant que les prix de vente vont augmenter ?

Arriverons-nous à nous faire fouiller à la sortie des magasins, à l’exemple des fouilles dans les aéroports ?

Bon après-midi.

13:00 Publié dans Commerce | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Obama Président ?

barack-obama-devant-le-capitole_1206907718.jpg

 

Selon les sondages Obama gagnerait les prochaines élections américaines. L'avance est nette.

J’espère que ceux-ci seront fiables le jour J, car le nouveau Kennedy a l’étoffe d’un futur Président.

Intelligent, malin, super actif, il est jeune, d’une nouvelle génération toujours bien habillé. Il aime la communication avec les gens. Ne va-t-il pas partout où il peut, où Bush avait gagné en 2000 et 2004.

Son sens de l’ouverture envers son prochain est source de joie. L’amour, c’est-à-dire l’ouverture au bien, enchante : l’eau fraîche suffit à son corps, et la joie de l’amour à l’âme !

La découverte du vrai s’accompagne aussi d’une jubilation. Rappelez-vous la joie d’Archimède courant nu dans les rues de Syracuse, en criant « Eureka (j’ai trouvé ! » : il venait de découvrir dans son bain la fondamentale du statique.

Evidemment, on ne va pas demander à Obama de se promener ici et ailleurs nu !

En outre, espérons que le mouvement raciste ne se mette en marche.

Un Président « café au lait » c’est un grand avancement pour USA pour le monde.

Par ailleurs, j’ai été surpris par le coût de la campagne électorale. Si j’ai bien compris le présentateur des nouvelles elle coûterait 625 millions de dollars ? C’est gigantesque ! A ce prix, espérons pour les Démocrates que leur poulain soit élu.

Vous ne pouvez pas savoir à quel point je piaffe d’impatiente à connaître les élections du 4 novembre prochain. La patience n’est pas toujours pour moi un phare !

Bonne journée.

 

obama_1212951639.jpg

 

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21/10/2008

Tu roules sur le trottoir !

velo.jpg

 

Le mariage ; voiture, vélo, piéton ?

C’est infernal ces vélos qui roulent sur les trottoirs. Ils zigzaguent entre les piétons. C’est contraire à la loi, le corollaire c’est une incivilité notoire. Mais que fait la police (la grève des amendes) !

Et si vous avez le malheur de sermonner le cycliste, ce dernier risque encore de vous « engueuler », vous le bon piéton.

Genève a des pistes cyclables. Les vélos peuvent se réjouir d’une future bande cyclable sur le pont de la Coulouvrenière.

A Carouge, le Conseil municipal a voté un crédit pour les cyclistes de 3 millions. 6 itinéraires ont été décidés aux termes d’une délibération bien étudiée.

Vous avez peut être remarqué que de chaque côté de la route une piste cyclable a été peinte en jaune. Elle s’étant de la Migros Vibert jusqu’au pont du Bout du Monde.

Gâtés les vélos. Quant à savoir s’ils vont rouler dessus, sur leur bitume le bilan sera rédigé d’ici une année. Pour l’instant ça fonctionne assez bien. C’est un joli mariage entre les piétons, les pistes cyclables et les voitures.

Ces noces coûtent la modique somme de 3 millions, je le rappelle.

Je ne veux pas être l'oiseau de mauvaise augure, je suis certain que des vélos continueront à rouler sur les trottoirs, car ces personnes ne connaissent pas "le Respect ça change la vie". 

Par ailleurs, si j’en vois un sur le trottoir, là je crois, selon mon humeur, que je lui frictionne les oreilles.

La police devrait également contrôler les vélos, enfin lorsqu’ils ne seront plus en grève. Certains deux roues ne sont pas conforme aux exigences de la loi, pas de lumière, pas de vignette, pas de ………

560_piste_cyclable_ES_8321.jpg

13:02 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

A propos de l'économie....

 

images.jpg

 

Face à la crise financière, j’ai trouvé dans un bouquin  (Pensées politiques d'André Comte-Sponville)un texte qui ressemble aux situations dans lesquelles nous nous trouvons.

Nous faisons notre histoire nous-mêmes, mais, premièrement avec des prémisses et dans des conditions très déterminées. Entre toutes, ce sont les conditions économiques qui sont finalement déterminantes. Les conditions politiques, etc…, voire les traditions qui hantent les cerveaux des hommes, jouent également un rôle, bien que non décisif <…> façon que le résultat final se dégage toujours des conflits d’un grand nombre de volontés individuelles, dont chacune à son tour est faite telle qu’elle est par une foule de conditions particulières d’existence ; il y a donc là d’innombrables forces de parallélogrammes de forces, d’où ressort une résultante – l’événement historique – qui peut être d’une force agissant comme un tout, de façon inconsciente et aveugle. Car ce que veut chaque individu est empêché par chaque autre, et ce qui s’en dégage est quelque chose que personne n’a voulu <…> Toutefois, de ce que les diverses volontés n’arrivent pas à ce qu’elles veulent mais se fondent en une moyenne générale, en une résultante commune, on n’a pas le droit de conclure qu’elles sont égales à zéro. Au contraire, chacune contribue à la résultante et, à ce titre est incluse elle.

- Texte écrit par Friedrich Engels -

286619-357461.jpg

07:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/10/2008

La chute des métaux !!!

images.jpg

Dans un récent blog je vous faisais part de mon indignation sur le montant des bonus que les administrateurs de sociétés privées percevaient.

Samedi dernier, je ne me suis plus senti seul. En effet, Madame la Conseillère fédérale Widmer-Schlumpf a exprimé dans la TdG de samedi dernier « je ne peux pas accepter que l’on accorde des bonus à un moment ou l’on dilapide autant d’argent ». Et de dire « En définitive, dans un cas pareil, c’est aux gens de décider eux même ». Facile de reporter le bouchon sur la responsabilité des administrateurs.

Mais enfin ! Elle a raison. Tous les pays les mieux industrialisés ont injecté des milliards dans les systèmes financiers. J’ai fait une brève addition, j’arrive à 3000 milliards de francs. C’est pharaonique, quant on pense qu’il y a des gens qui vivent dans la précarité, dans la misère, qui meurent de faim…… A contrario, si les grandes nations n’étaient pas intervenues nous serions dans un véritable « caca ». A la limite de la faillite !

Je reviens à ces bonus indécents. Je dirais que les personnes qui perçoivent 2 chiffres de millions devraient se cacher dans leur luxueuse villa, dans leur Mercédes dernier cri.

A tout le moins, ces chiffres ne devraient pas être publiés.

M. Peter Kurer peut comprendre que ses déclarations aient sucité une certaine îrritation. le Président de l'UBS n'avait, jeudi, pas exclu que les banquiers de l'UBS touchent à l'avenir des bonus à deux chiffres de million. Irritation ? Il ne fait qu'enfoncer le clou !

Enfin, je dirais que dans les rénovations du système monétaire projeté par le G8, une réflexion devrait être menée sur ces bonus.

Clin d’œil : je comprends un peu mieux maintenant le pourquoi du comment que des gens mettent tout en œuvre pour faire partie de Conseil d’administration. Les fins de mois sont ainsi bien arrondies ! De savoir ça, mes poils de narines se dressent !

article_CPS_HWJ78_040108113137_photo00_photo_default-512x335.jpg

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Toujours plus d'assistés !

images.jpg

 Je fais suite à l’article parue dans la TdG vendredi dernier, ayant pour titre « Toujours plus de personnes n’arrivent plus à gérer leur vie »

Pour avoir travaillé au Service des tutelles d’adultes, ancien Service du Tuteur général, il est vrai qu’il y a des personnes démunies de fondement, désorientées, n’ayant pas de repères. Dans une société où ont crée de plus en plus d’assistés l’augmentation de ces personnes ne m’étonne guère.

Ce qui est plus frappant se sont les jeunes. Sans travail, vivant souvent dans les locaux insalubres,

Est-ce qu’une structure existe pour remettre sur les rails ces personnes qui sont dans un isolement et dans un désarroi complets, incapables de gérer leur existence ?

Est-ce que les Services sociaux n’aurait-il pas la tendance à en faire des assistés ?

Est-ce qu’il y a trop de lourdeur dans le système administratif ?

Est-ce que le Service des tutelles d’adultes ne devrait-il pas fusionner avec l’OCPA, ce pour une meilleure efficience concernant le 3ème âge ?

Il est clair que le Service des tutelles d’adultes connaît une recrudescence de nouveaux dossiers, se nommant des ordonnances délivrées par le Tribunal tutélaire. Ce Service manque de personnel. Ce n’est pas possible pour un assistant social et son gestionnaire de traiter 80 dossiers en même temps. Car chaque dossier est une personne unique.

Heureusement, qu’autour des pupilles existent les services sociaux. On appelle ça « le réseau de la personne ». Là aussi, les centres sociaux « CASS » sont submergés de travail.

On ne peut pas délibérément abandonner ces personnes en difficulté permanente.

Dans l’immédiat, le Conseil d’Etat devrait, suite à un audit, augmenter le nombre d'assistants sociaux du Service des Tutelles d’Adultes. Ainsi, en marge de la gestion des affaires courantes le pupille s’intégrerait nettement moins dans les projets d’accompagnement pédagogique. Le but serait de le ramener sur le long chemin de la vie. C'est au politiques de prendre conscience de ces faits et d'avoir le courage politique de donner les moyens à qui de droit.

Genève et sa région connaît la misère. Un coup de chapeau à toutes les personnes qui s’occupent des démunis. La mission n’est pas toujours facile.

Nous sommes vraiment dans une société en mouvance constante où tout peut arriver.

A bon entendeur !

20060607_LogoGE.gif

07:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

19/10/2008

Jour J

Jour J, faite vos jeux rien ne vas plus !!!

527 personnes doivent piaffer d’impatience. Ils attendent toutes et tous leur résultat des élections de la Constituante.

Quel dimanche d’angoisse !

Je connais ce genre d’attente. En effet, j’ai été plusieurs fois candidats, 3 fois élu. Dans l’attente des résultats le dimanche soir à l’Uni II, j’avoue que mon cœur battait un peu plus vite qu’à l’accoutumée.

Ces 527 personnes se sont fixées un défi et on ne peut que les féliciter pour leur engagement. Quel engouement pour cette Constituante !

Demain, les 80 élus devront constituer un bureau. La foire d’empoigne va y aller de bon train. Quel Président, quelle forme de bureau……

Bref, encore bravo les candidates et les candidats, vous aurez eu le mérite de monter au frond.

08:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/10/2008

L'impunité d'Alain Delon

Héhéhéhéhéhé Alain Delon pris en flagrant délit !

 

images.jpg

Puisque la célèbre vedette est Suisse, de surcroît genevoise, qu’elle soit traitée au même titre que Nous autres.

J’avoue qu’il faut être un peu <q.q.> pour graver de fausses plaques.

Dans ce cas là, il n’y a aucun intérêt à s’amuser en trompant la loi.

Enfin, en marge de cette « escroquerie » nous coucherons moins ignorant ce soir, sachant qu’Alain Delon est propriétaire d’un différents véhicules de luxe : Porsche, BMW, Mercedes, Lincoln, Navigator. Et la 2 CV où est-elle ?

Que justice soit faite et que le prévenu soit puni.

Je subodore d’ores et déjà que l’homme de 72 ans criera son impunité dans cette affaire.

LWBM2QCAGFD8MACALWN5E2CALFVGI7CAWPXGTBCAYWSHWYCA5DQ22KCAS5VOVDCAAMALUCCA3U0MX1CA6P636ICAF0NY8TCA5KTBCNCAI6UE8ICA9MMY24CA3RUYB9CAJDM03YCA2NWIAYCAH8FBRS.jpg

 

 

12:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Youppie plus d'amende !

3D_Gendarmes_haut.jpg

 Jeudi, je suis tombé dans un contrôle de police. Les deux gendarmes étaient ternes, pas souriant. « Arrêtez votre moteur, permis de conduire et de circulation » sur un ton aussi froid qu’un mort. Manque de chance pour moi, au prime abord, je ne trouvais pas le pt’tit bleu.

Le plus jeunes « maton » remplissait déjà son carnet d’amende. Ouf, je trouve mon permis de conduire, l’amende est déchirée.

Au sujet de la police genevoise, les syndicats ont voté la grève des amendes. Une grève à l’image des Vaudois. Copieurs !

Les gendarmes genevois n’ont pas tort pour autant que la prime de Frs 2'500,-- ait été véridiquement promise.

Il est normal aussi que la Commission des finances examine de près de ce dossier.

Puis les syndicats ont dit « que le Conseil d’Etat émette une nouvelle proposition suite au refus de la prime et marque ainsi sa reconnaissance du travail effectué. La seconde revendication « un nouveau système de rémunération, transparent et en adéquation avec des prestations salariales modernes et valorisantes.

Voyez-vous l’avenir de la police ? Mais oui, un audit. C’est ce qui va arriver, le Conseil d’Etat va mandater une société pour réfléchir à ces propositions. Pourquoi pas ! Nécessité est de mettre au budget Frs 100'000,-- pour un audit.

La balle est maintenant en mains des politiques. Mesdames et Messieurs, décidez rapidement si vous ne voulez pas que la grève perdure.

07:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

17/10/2008

Et hop, 6 milliards pour l'UBS !

images.jpg

La confédération vol au secours des banques. Il y a une semaine selon le CF, il n’était pas question d’injecter un sous, qu’aucun cheveu blanc  apparaîtrait. Que nenni.

6 milliards d'actions convertibles à l’UBS.

La BNS, via une nouvelle entité « reprend » les casseroles, ou actifs "toxiques" de l’UBS à hauteur de 61 milliards.

Evidemment que le Conseil fédéral conseille de garder son calme. Il a raison. L’effervescence ne servirait à rien.

Les bourses sont à nouveau en baisse en raison de la récession des USA.

L’Europe hérite toujours des mauvaises nouvelles des USA. C’est ainsi que les bourses font grise mine.

Hier, on nous disait ceci, aujourd’hui autre chose et demain ?

Les finances et l’économie c’est comme l’automne, les arbres perdent leur feuille. Attention, bientôt l’hiver, le froid risque de geler la nature et……..

C’est bientôt 3000 milliards injectés par les états dans la finance. C’est pharaonique.

Je me demande quel retour de manivelle que vont subir les contribuables.

Mais où est la pointe de l’iceberg.

Je souhaite à tout le moins que nous ne touchions pas le fond.

Bonne fin d’année !!! Pour noël,  au lieu d’une dinde de 5 kg, on achètera une de 2 kg !!!

Clin d’œil : on parle de l’UBS et du CS et les banques cantonales et Raiffeisen ?

images.jpg

13:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook