06/10/2008

Carouge et le "PAV"

8HEDIJCAART4FMCAKXJQZ3CAJTSR1RCAAC1CNWCAVKJOKJCAIUQULUCASL0HVHCA5TESFJCAVG9NETCATC2DQQCA7922TTCAY85NFLCAWFYTG4CAIJBVO0CA5D4V3FCAVHQY5UCA60YTHRCAFZQCJW.jpg
Bonjour à toutes à tous,

Rien de nouveau sous le soleil, hormis une inquiétude pour Carouge.

Donc le <PAV-Acacias-Vernet-Praille>  se devise à vue de nez à 5 milliards.

Avec la grande mouvance des milliards ces dernières semaines, le montant ci-dessus est à l’image d’un brin de paille.

Genève a besoin d’innover de se développer, de consolider son statut de ville internationale.

D’où l’excellente idée de construire des tours et des bâtiments dans le secteur déterminé.

Nécessité sera de peaufiner le projet tant sur le plan infrastructurel, qu’urbanistique et transports.

Ce n’est pas un mal que des investisseurs étrangers désirent investir dans ce projet.

Je pense que bien des investisseurs suisses voudront aussi alimenter la manne financière.

S’agissant d’une œuvre privée, il appartiendra aux protagonistes de ce projet de ne pas le vendre à n’importe qui. Vu la crise financière pas n’importe quel institut peut investir.

La crise financière plombe des banques et c’est là qu’il ne faut pas se tromper d’établissements susceptibles d’injecter des fonds.

Les milieux financiers s’excitent le chou autour de ce masterplan. Très bien. Attendons le feu vert des politiques.

C’est bien joli de vouloir construire, trouver les investisseurs, faudra voir la rentabilité du nouveau quartier. Combien les loyers ? Quelle mixité ? Y aura-t-il un parc de la verdure ?

Les pendulaires de Carouge ?

729HB1CAEA4CKDCA4MH09ICAPJ4EFACAFDOVMBCADX2EYECA7GE68GCA0BL5OKCA37VP3MCAHN0FNDCAXB9WVECASWKPNPCAABJ0GQCAJHCFBHCALG2JSDCAKT1PQDCAJKBTDOCAYGK0OXCAR25PSD.jpg

Je me demande le bénéfice pour Carouge, ville où il fait bon vivre. La Cité sarde devrait compter d’ici 2-3 ans 24'000 habitants. Si on y ajoute les gens du <PAV>, ça fera beaucoup de monde. Ce sera bon pour le commerce carougeois. Par contre, nécessité pour Carouge qu'elle ne devienne pas un transit entre le nord et le sud. Ici, nous tenons à la tranquillité du Vieux Carouge. C’est peut être égoïste, toutefois je n’ai pas envie que Carouge regorge de voitures, d’un trop grand trafic.

Si j’étais libéral, je me frotterai les mains et approuverais un renforcement de l’économie carougeoise. A contrario, je vois mal une influence de personnes. Carouge n’est pas les Avenchets.

Je subodore que des stratégies devront être trouvées pour laissez ce que Carouge est à l’image d’une petite ville provençale.

A ce jour, ce n'est pas le trafic qui manque au Rondeau de Carouge et dans la zone du M-Praille. C'est actuellement le "caca", avec un nouveau quartier de grande envergure je n'ose imaginer.

Pour dissuader les transitaires, je pense qu'il serait idéal de fermer notamment les places de Sardaigne et du Marché.

On n’a pas fini de parler de ce projet qui tient à cœur pas mal de personnes de tous milieux.

En conclusion, que ce projet coûte 5 milliards ou 10, ça m’est un peu égal. Ce qui m’importe c’est la tranquillité de Carouge.

Des mesures devront être prises. Du boulot attend les politiques de Carouge. Bonne journée.

 

 

07:00 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.