• Retour de la cigarette !

    Imprimer
    Mort de Rire !

    Mon repos ne met pas au repos les Autorités genevoises !

    A mourir de rire ou à pleurer. Tout dépend le moment d’émotion.

    images.jpg

    Par défaut de base légale le Tribunal fédéral vient d’annuler le règlement du Conseil d’Etat, entré en vigueur le 1er juillet dernier, au sujet de l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

    Incroyable. A quoi ont pensé nos Autorités. A quoi servent les juristes des départements.

    Cette erreur pourrait constituer pour de futur examen en droit à l’UNI un cas d’école.

    La base légale fait défaut. Ce qui revient à dire pas de loi formelle.

    Mais alors, ça va faire le bonheur des fumeurs. Il est vrai qu’allant tranquillement vers l’hiver, fumer à l’intérieur est moins frigorifique que sur le trottoir. Que les cafés-restaurants qui ont acheté des chauffages à gaz, disposés sur le trottoir pour chauffer les petites mains des fumeurs, rangent leurs engins à la cave.

    Et bien voilà une nouvelle tâche pour le Grand Conseil à savoir promulguer une loi formelle.

    Bravo le Conseil d’Etat. Ce genre de manque de jugeote risque de vous jouer un tour aux prochaines élections !

    Oui, oui, qui peut le plus peut le moins. Bon pour cette fois ci on donnera un carton orange aux Autorités et un rouge au juriste

    Lien permanent 8 commentaires
  • Quel automne économique?

    Imprimer

    Drôle d’automne !

    automne1.jpg

    Bonjour à toutes et à tous,

    L’automne s’est installé. Les feuilles jaunissent, commencent à quitter leur ancrage. Les marrons tombent. Dans peu de temps leur majesté, les arbres, seront nus. Les piscines ont fermé les portes.

    La voirie travaille dure pour ramasser les feuilles.

    Nous avons ressorti les pulls, les écharpes.

    L’automne est là avec son lot de beauté de couleurs.

    L’automne c’est la nature. On y peut rien !

    L’automne des finances de la planète sont aussi en perditions de feuilles ; des feuilles de billets de banque ! Elles tombent dans l'escarcelle des banques en difficulté. On entend parler au quatre coins de la planète de pertes financières, de licenciements de faillites. Les économistes tremblent. Les millionnaires, les milliardaires tremblent. Les politiques n’arrivent pas à enrayer la crise. Les caisses se vident, les bénéfices subissent des ralentis.

    Je pense à l’avenir de nos enfants. Que leur réserve l’avenir. A quelle sauce vont-ils être voués.

    C’est l’automne !

    automne01_clr.jpg

    Espérons que l’été indien ne tardera pas et nous amène de la chaleur, du soleil. Qu’il nous laisse un instant les terrasses ouvertes pour boire un verre. Le verre de l’amitié.

    Je suis confiant. Ce n’est par la première fois que le monde tremble, qu’il subisse des maux. A chaque fois, il s’en est remis, évidemment au prix de sanctions parfois sévères.

    L’automne prend le pas sur l’été.

    Soyons optimistes.

    Je suis  très sceptique quant à une image de celle de 1929. Il n’y a pas de quoi avoir peur.  Certes, dans quelques mois ce sera de nouveau l’été et les cycles recommenceront.

    Evidemment, je ne suis qu’un petit homme au milieu de cette immense fourmilière qui est le monde potico-économique, cela dit, libre à moi de donner un avis quel qu’il soit.

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Economie 0 commentaire
  • Carouge et ses TOURS....

    Imprimer

    Bonjour,

    Je rebondis sur l’article paru ce matin dans la <TdG>  au sujet de l’appétit des Genevois. Au menu le « PAV » Praille-Acacias-Vernet et ses neuf tours à l’Etoile.

    L’idée est évidemment séduisante s’agissant d’un avenir dans le fond pas si lointain que ça. Un projet qui pourrait apporter une revitalisation de l’immobilier genevois. Bien sûr, tous les protagonistes doivent s’entendre sur ces futures tours. Bref….je ne vais pas redire ce qui a été dit dans les propos de la <Julie>. 

    images.jpg

    Carouge, il y a plus de 30 ans, les Autorités avaient eu l’outrecuidance de construire 5 et une 6ème, plus haute, tours. A l’époque, le projet avait été rondement mené au point qu’il n’y avait pas eu énormément d’oppositions. Il faut dire que le projet était bien pensé, réfléchi, bien présenté. Toutes les bonnes cartes furent jouées. C’était tout nouveau cette naissance, ce renouveau, presque comique pour certaines et certains. Les Carougeois étaient acquis à ces constructions pharaoniques pour l’époque. La gestion fut confiée à la Fondation HLM de Carouge. Les loyers étaient donc bas.

    Dans l’article de ce matin, il est dit que « la densité du Vieux-Carouge est ainsi la même que celles de ses tours ! ». Renseignements pris à la Mairie en effet, ces dires sont vraies. Evidemment, les surfaces ne sont pas spéculatives. Carouge compte plus de 20'000 habitants. Il y en a environ 6'000 dans ses tours et autant dans le Vieux Carouge. Ensuite, vient se rajouter les nouveaux quartiers des hauts de Carouge et la rue Daniel Gévril.

    Que vous sachiez qu’en tant que futur ex Conseiller municipal de Carouge, mon mandat prend fin ce soir !, le PDC a demandé au Conseil administratif d’invité les auteurs du projet. Pour voir le projet, voir les incidences pour Carouge, comprendre l’urbanisme, comprendre les impacts économiques pour la Cité Sarde, etc. A ce jour, la Mairie n’a pas invité les architectes. Carouge est concernée et elle a droit son mot, ses pensées sur cet avenir.

    Souhaitons beaucoup d’objectivité dans ces futurs Tours tout comme les Carougeois l’ont été au XXème siècle !

    Cela dit, aujourd'hui pas question de densifier le Vieux-Carouge. On y touche pas ! C'est le centre ville où il fait bon vivre.

    Bonne journée.

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Toujours la valse des milliards !

    Imprimer

    Bonjour à toutes et à tous,

    images.jpg

    Le frein ne s'arrête pas. Ils doivent indéniablement réagir. Qui ? Les financiers. Les Politiciens.  

    Que de gesticulations. Mais quel avenir pour nos enfants ? Ca craint ! Qu'il me soit permis de mettre humblement mon grain de sel petit être que je suis au milieu de grands de ce monde. Il faut savoir parfois être en situation d'humiliation ! 

    Ma machine à calculer ne suit plus. Le poids des milliards pèsent dans la balance au risque de  pencher d'un côté ou de l' autre, mais on y va !

    Je reviens encore une fois avec la valse des milliards. Car, cette fois-ci je m'étonne. Pourquoi ? Mardi la Banque américaine accompagnée par des Banques d'autres pays ont injecté sur les marchés 135 milliards de nos francs. C'est un plan de redressement de 700 milliards et toutes les manipulations que nous ne connaissons pas qui est discuté. Une banque américaine a été rachetée..............

    Busch panique, Mc cain est impuissant, Obama a confiance en un projet de financement pour sauver l'économie américaine, mais pas celui de l'administration Bush.

    Il devient urgent de trouver un plan de redressement. Tous les économistes s'accordent sur ce point. Sinon, chance est d'aller faire un tour dans l'histoire de la déconfiture américaine entraînant des pertes mondiales en 1929. A cette époque, laissez seul l'économie à sa gestion a provoquer la déconfiture. Il est donc nécessaire que les politiques trouvent la moins mal idée........

     

    a45b8_Nyse_Bourse_de_NY.jpg

     

    Clin d'oeil :  il y des pays pauvres, des gens dans la détresse, des bidons villes, des gens qui meurent de faim. Je me pose la question sur l'efficacité de ces manipulations financières. Je ne sais la manière, n'étant pas économiste, qui pourrait surgir pour trouver le bon équilibre économique et sauver la pauvreté, venir en aide. Avec cette valse des milliards, il n'y aurait peut être de la nourriture pour toutes et tous.

    Il est vrai que si l'économie se "casse" la figure, c'est le monde entier qui sera infecté du virus de la grippe.  Dans des régions appauvries , ils souffrent déjà assez. Faut-il avoir peur ?

    Par ailleurs, je suis étonné qu'avec toutes ces injections monétaires, la malade ne se porte pas mieux. Elle, l'économie, n'est pas encore sortie des soins intensifs. Combien de temps lui faudra-t-il pour sortir de la respiration artificielle. Car, ce flux d'argent à la couleur d'un grand feu d'artifice qui part dans tous les sens est loin d'alimenté notre acuité visuelle.

    Cela dit, je préfère être à ma place que celle des millionnaires, voire des milliardaires. Chaque jour que Dieu fait, ils doivent trembler dans leur culotte, être scotchés à l'écran de leur ordinateur pour voir l'évolution des marchés. Ca doit être terrible de voir fondre comme neige au soleil son capital. Ma fois, c'est le risque du jeu. La vie n'est pas une ligne droite. Les pauvres pleurent misère, les riches pleurent la fonte de leur pécule.

    Je suis qu'un petit "point" sur l'équiquier. Je ne sais où nous allons, mais nous y allons et nos enfants avec. 

    2ème clin d'oeil : Busch fini mal son mandat !!!

    Le monde tousse. Gardons confiance. N'ayons pas peur. 

    images.jpg

    PS. - STOP - last minute - Je viens d'apprendre que le congrès Américain va mettre la main dans le porte monnaie. Provisoirement sauvée. Qui ? L'économie. Il en va de même en Belgique et en Allemagne. Homme de confiance mais pouvant avoir une forte personnalité, je me réjouis de ces accords qui ne sont peut être pas l'apanécée. Certes, les marchés seront calmes. - STOP -

     

     

    Lien permanent Catégories : Economie 1 commentaire
  • Obama-Mc cain, de la haute politique

    Imprimer

    Bonjour,

    images.jpg

    Cette nuit peine à dormir. Alors j'ai regardé un moment le débat Obama-Mc Cain.

    Philippe Joye sur son blog entre assez dans le détail pour que n'y vienne aussi. Il explique bien les points positives des discussions. Je vous encourage vivement à lire son blog.

    Je viend mettre mon grain de sel, pour dire oh combian j'ai pu savouré ce grand moment politique. La classe des deux candidats, le respect mutuel, la connaissance de leurs dossiers. Il faut dire que les "animateurs" de ce premier débat ont su d'entrée montrer à quelle qualité nous allions être projeté.

    Obama c'est le Kennedy. L'homme qui a la carrure et l'âme d'un Président. Obama peut, il a l'intelligence et tout le reste, pour donner un nouveau visage aux Etats-Unis.

    Je ne m'étendrai pas plus, comme je l'ai dit plus haut sa Majesté "BABAR" a commenté assez longuement le bien être de ce débat haut en couleurs politiques.

    Merci à Philippe Joye d'être venu nous alécher par son analyse. Vive Obama !

    Bon week end.

    FVN.

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Les LPP toussent !

    Imprimer

    Ils grattent les caisses de pensions !

    financial_sm_f.jpg

     

     

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je ne suis pas inquiet. Il y a comme partout un malaise. Ils sont décidés de gratter 10 % sur les rentes des futurs aînés.  La baisse entraînée aura des répercussions sur le pouvoir d’achat, c’est certain. L’un va avec l’autre.

    Il est vrai que l’on peut ressentir des frissons lorsque l’on sait que des milliards sont parti en fumées. 30 milliards envolés ces derniers temps en Suisse. En tas de cendre, irrécouvrables. Les Fonds de Prévoyance sont également pris dans la tourmente financière mondiale.

    Des plus, c’est certain, les caisses de pension LPP y laissent des plumes. Je ne vais par revenir sur les estimations chiffrées de ces pertes. On peut dire que plus les bourses se « cassent » la figure plus les rentes y ressentent.

    Il faut savoir que ces caisses de pensions investissent dans des actions. Vue la chute de celle-ci, les pertes se répercutent également sur les chiffres des gains effectués par des établissement bancaire.

    Je trouve dommage que cette crise financière touche le tout un chacun, à court comme à long terme. A long terme, les caisse de pensions LPP devront donc baisser 10 % leurs rentes.

    Là c’est inquiétant, car à long terme, je me répète le pouvoir d’achat va perdre du terrain.

    Evidemment, on vient nous narrer des propos rassurant. Faut-il y croire. Se Rassurer, les LPP ne vont pas se dégrader au point d’y perdre pleine plumes. On nous dit que les caisses sont suffisamment bien armées sur le long terme. Et d’ici peut de temps la situation se stabilisera. Autour de cette grande farandole subsiste une remise à jour des comptes.

    A l’avenir pourra-t-on prendre la retraite anticipée où sera-t-il indéniable de rallonger le temps de travail à 67 ans. La retraite à la carte.

    C’est là dessus que doivent notamment se pencher nos parlementaires.

    graphdepensesrestos.jpg

    Enfin, une caisse n’est pas une banque où les avoirs sont retirés massivement dans un mouvement de panique. Les retraités sont bonifiés de biens fonciers mais aussi en capital. C’est sur le long terme que les risques se prennent.

    A mon humble avis, il y a une baisse, votée par le Conseil national, mais ce n’est pas la grande catastrophe. Dans quelques années ont adaptera sont pouvoir d’achat au montant que les caisses voudront bien verser mensuellement.

    En tant que fonctionnaire, je n’ai pas mal perdu ces dernières années. Cette méfiance monétaire se prolongera avec ma future retraite dans 15 ans !

    La chose la plus certaine, les rentes n’auront pas les même valeur qu’aujourd’hui.

    Je lisais dns la >TdG" intervention dragstique. Pourquoi une intervention aussi drastique ? (les 10 % en moins sur les rentes) La crie qui secoue les marchés financiers a certes été évoquées par les parlementaires. Mais, plus fondamentalement, c'est l'augmentation de l'espérance de vie, conjuguée à une baisse des rendements de placements, qui motive une baisse des prestations. Tels sont les arguments du Conseil fédéral en charge du 2ème pilier, Pascal Couchepin".

    coll1.jpg
    Lien permanent 1 commentaire
  • Une première aux Etats Unis ?

    Imprimer
    Obama-Mc cain ensemblent chez Bush !
    images.jpg
     Bonjour à toutes et à tous,

    Je ne sais si vous avez déjà vu cela dans l’histoire américaine.

    Au cœur des campagnes électorales, les deux candidats invités par le Président sortant.

    De mes 50 ans, ce n’est du jamais vu.

    Je trouve la démarche intéressante dans le sens ou elle va dans l’intérêt de l’Amérique. L’Amérique malade, à la limite d’être aux soins intensifs.

    Je dois avouer, pro Obama que je suis, je trouve que cette ouverture est fantastique. Nous pourrons mesuré le poids de chaque candidat. Chaque candidat va exposer sa façon de voir les choses,  dire ce qu'il a dans ses tripes pour l’avenir du nouveau continent.

    J’espère qu’ils se quitteront, Démocrates et Républicains en se touchant la main. Je ne demande pas une alliance. Je vois un geste d’unité pour l’intérêt des Etats-Unis.

    barak_obama.jpg

     

    Il est temps de fixer les objectif pour le futur. Le monde ne peut fonctionner à la petite semaine. Il faut un plan d’envergure. Que le politique dépasse les inepties de campagne électorale

    Bien que je ne sollicite aucun intérêt pour vous, merci Monsieur Bush pour votre démarche d’intérêt national. Serait-ce la meilleur chose que vous auriez-faite pendant vos deux mandats ? Réunir l’Amérique sous le même drapeau.

    061119_McCain_vmed_widec.jpg

     

    Cela dit, vive Obama.

    BarackObama2005portrait.jpg

     

     
    Lien permanent 2 commentaires
  • Alimenter son blog ?!

    Imprimer
    Bonjour à toutes et à tous

    Le blog permet de faire travailler son cerveau. Le développement de soi-même sur un sujet défini.

    Par fois, il peut arriver qu’il n’y ait pas de sujet. L’inspiration manque. Nécessité est alors de faire travailler ses méninges.

    Et si on gratte un peu, le sujet vient à l’esprit.

    Pour ce présent blog, aucune inspiration. Alors j’ai fermé les yeux, je me suis mis dans une sorte de coma artificiel, j’ai réfléchi devant la fenêtre de mon bureau. Au moment où j’ai ouvert les yeux, j’avais le titre de mon propos, la BEAUTE.

    Sommets-Summits.jpg

    Les arbres commencent à s’effeuiller. Les marrons sont prêts à tomber. Les jours perdent des minutes de soleil. Les paysages sont aussi beaux que ceux des trois autres saisons.

    L’automne est l’une des plus belle saison. Avec les couleur féerique des arbres, c’est une véritable merveille. De toute manière la nature offre à tout moment des splendeurs.

    Certes ! Admirer une peinture, un tableau. Dieu sait le nombre de galeries exposant notamment à Genève.  Chez un médecin j’ai pu assouvir mon acuité visuelle par un splendide Jacques Déperthes. J’ai comme beaucoup de gens découvert les beautés du Louvres. Ce n’est pas très original mais il est passionnant. Nombre de galeries aux peintures des années lumières. De l’art moderne, historique ou contemporain garnissent les longues galeries et les salles.

    images.jpg

    Que c’est beau d’écouter un concert. Il y a des musiques supers. Je dis « des » car il y a plusieurs sortes de musiques. On passe du classique au jazz, sans oublier le yod. Que de magnifiques pièces pour la joie des oreilles. Nombre de compositeur on transmis leurs partitions. Tiens je vais écouter Luciano Pavaroti. S'offrir un peu de plaisir ne tue pas !

    a_Una_furtiva_lagrima___detail_Pavaroti__.jpg

    Par ailleurs, avez-vous déjà observé un coucher de soleil en montagne ? Splendide. Le découpage des montagnes un peu comme une scie.  La nuit vient assombrir une partie de la planète ; les fêtards se préparent à sortir boire des verres, danser, écouter un concert, vont au cinéma, se font une terrasse, etc.etc.

    GYJP6HCA8WLY00CAB1JRPMCA6PKYC9CAS4P0RSCAJZ6XTFCAUWTPQJCAXVF1MWCAD4LVXFCAR6KFULCAC8CX5WCAGL29A4CASCLJPNCA2KTPBLCALGMG4XCAY1MGFJCABIT4YQCA0J45CGCASJJ6KP.jpg

    Que la nature est belle. Rien ne peu effacer notre regard sur des contrées, des forêts, des montagnes, des lacs.

    D'autre part, historiquement,  difficile d'être  insensibles.

    L’histoire, la géographie, la médecine, et toutes les autres branches méritent d’être découvertes et enseignées.

    recherche.jpg

    A une certaine époque, j’ai découvert nombre de paysages aux quatre coins de notre planète. Il existe de solides grandeurs.

    Admirer, s’instruire, regarder, se laisser aller à ses rêves, assurer la pérennité du monde.

    Un peu de philosophie ne fait pas de mal. Je suis pensif aux beautés que nous offre notre terre.

    D’est en ouest, du sud au nord, quels grandeurs.

    Je comprends parfaitement que l’on se fasse du souci pour sauver notre sphère, d’où une grande réflexion. Je suis partisan de l’environnement durable. Nous n’avons pas le droit de laisser aller à l’abandon à long terme la terre. Bien au contraire, nous devons être attentifs, scrupuleux, sévères avec nous même et les autres.

    Les partis politique planchent sur le devenir de notre planète.

    1174419671.jpg

    Pour revenir aux premières lignes de ce propos, je voudrais dire que si on le veut, il y a toujours quelque chose « un truc », un « machin » à narrer, à voir, à savourer.

    Lien permanent Catégories : Médias 0 commentaire
  • Les médecins ne sont pas payés ?!

    Imprimer

    Bonjour braves gens !

    medecin.gif

    J’aime écrire des blogs. 

    Là, j’ai une remarque que je vous communique.

    Des médecins se plaignent d’un contentieux prenant de l’importance.

    Mais alors où est l’argent de l’assurance ?

    Le patient a reçu la facture, il l’a envoyée à son assurance laquelle a remboursé la quote-part. Suite à quoi le « farfelu client » s’est payé un « truc » qui lui tenait à cœur. Au mieux, il a payé une facture d’un autre créancier. Payé tout sauf la facture du toubib. Ce dernier n’a plus que les yeux pour pleurer sur sa facture.

    De source certaine, des médecins mettent alors leurs clients aux poursuites. L’argent reçu par le tiers garant, X, devrait s’acquitter de la facture du Docteur « Dupont ». Ben non, comme dit ci-dessus, l’argent est utilisé pour payer d’autres factures ou encore plus étonnant dépensé  pour une « bouffe » familiale.

    C’est malhonnête, ce n’est pas loyal, c’est de l’abus de confiance, c’est, c’est, c’est, c’est beaucoup de choses.

    Ce manque de respect me fait sursauter. Je trouve indécent cette manière de régler sa propre administration.

    logojust.gif

    Voler dans le sac de sa voisine dans le bus est tout aussi incongru que de ne pas payer son créancier toubib.

    Dans quel monde vivons-nous. Qui sont ces gens qui sont des débiteurs sans scrupule.

    Ces débiteurs n’ont pas de conscience. Ils sont osés.

    Certes. Il me semble qu’il n’y a pas si vieux que cela, les médecins envoyaient leur facture directement à l’assurance du patient. L’assurance payait le médecin et à son tour facturait à l’assuré le 10 % du montant de la facture. Le risque était allégé. Les médecins étaient payés. De nos jours cette pratique n’existe plus. Merci le Tarmed !

    Les Hopitaux genevois procéde de cette manière. Le CHUV également. C’est la meilleure solution. Pourquoi ne pas généraliser cette pratique ?

    Ce système est la qualité de la sûreté du recouvrement pour le corps médical.

    Evidemment, les créanciers deviennent les assurances. En effet, c’est elle qui vont facturer le 10 % aux patients. Si celles-ci  ne sont pas payées, la poursuite contre le client X sera sollicitée à l’Office y-relatif par l’assurance. Elles sont assez riches pour gérer un service du contentieux.

    En termes techniques, il s’agit de protéger les médecins. Le discours dominant sur ce sujet est celui des Autorités. Elles devraient garantir au médecin le choix d'envoyer la facture à l'assurance ou directement au patient.

    Aux yeux des puissantes assurances, ce système ne verra certainement pas le jour ; elles ont trop peur de perdre de l’argent.

    C’est dérangeant pour qui ? Pour le patient qui se verrait privé du remboursement de la facture attribué à d’autres fins. Tout sauf le <rbt> de la facture. 

    Bref, il y aura toujours le « dindon de la farce » ! Aujourd'hui ce sont les médecins.

    dindon.jpg

    Medecin_urgentist.jpg
    Lien permanent Catégories : Economie 1 commentaire
  • Le contribuable payera !

    Imprimer
    Ils ne savent pas calculer !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Euro 2008 : la gourde. La police en dessous de tout ?

    budget_previsionnel.gif

    C’est impensable !

    40'000 heures budgétisées.

    A l’arrivée 155'000 heures.

    Au départ Frs 4’000'000,--.

    A l’arrivée Frs 7’800'000,--.

    Une majoration de Frs 3'800'000,--.

    Avec des primes extraordinaires, on passe à 12 millions.

    Ouie, ouie, ouie la facture salée !

     

    switzerland.jpg

    Qui va payer ? le contribuable !

    Mais comment ont-ils calculé. Comment ont-ils concocté leur budget.

    Les personnes chargées du budget lié à la sécurité pour l’Euro 2008 sont sous-sous-sous doués. A tout le moins, une sous évaluation de cette ampleur mérite d’être sanctionnée.

    Là je dois dire que feu et flamme doivent être jetées sur les responsable de ces estimations.

    Avec les erreurs de budget vu ces dernières années, pas de doute Genève est sous-douée pour le calcul. Comment voulez-vous que nos enfants sachent calculer alors que plus haut on se trompe de raisonnement.

    Ca mérite en effet d’être discuté en Commission des finances. Ce qu’elle fera ce soir.

    Vraiment c’est du foutage de gueule !

    Bonne journée

     

    article_CPS_HWJ78_040108113137_photo00_photo_default-512x335.jpg
    Lien permanent Catégories : Monde 3 commentaires
  • Votation le 30 novembre prochain...

    Imprimer
    Bureauvote.jpgBureauvote.jpg

    Comme bon DC qui se « respecte », j’ai reçu le journal de mon Parti.

    L’éditorial m’a convaincu de par sa qualité et de son authenticité ; partant je vous le retranscris ici dans le but de la connaissance :

    « Le 30 novembre sera un « super Sunday » puisque nous nous prononcerons sur cinq objets dont quatre initiatives. Et toutes les quatre concernent des sujets qui requièrent des discussions de fond.  Le débat devra se poursuivre au-delà de la votation, car il porte sur des valeurs fondamentales de notre société.

    Commençons par l’initiative sur l’AVS. Les syndicats demandent de fixer à 62 ans l’âge de la retraite pour tous. Le titre de l’initiative ne manque pas d’attrait : « Pour un âge de la retraite flexible ». Le PDC souhaite lui aussi une flexibilisation, mais vers le haut afin que les employés qui peuvent et veulent travailler plus longtemps puissent mettre à profit leur savoir-faire. L’initiative incitera ces personnes à quitter plus tôt la vie active. Et surtout, les indicateurs  démographiques vont dans un autre sens : l’espérance de vie augmente, le taux de natalité stagne à un faible niveau. Cette initiative à première vue attrayante – retraite à 62 ans – se solderait par un fiasco financier pour les prochaines générations. Ceux qui pensent vraiment « social » ne peuvent pas se voiler la face.

    On peut faire quasiment le même constat pour l’initiative sur le droit de recours des associations. C’est précisément le parti qui souhaiterait avoir un label écologique qui veut supprimer de fait ce droit de recours. En cas d’abus, ce n’est pas l’initiative qui va résoudre les différends. De plus, elle ne prend pas le problème par le bon bout en voulant modifier la constitution au lieu d’adapter les lois. Et finalement, elle vient au mauvais moment car plusieurs lois sont en cours de révision. Les initiants se veulent favorables  l’économie. Nous sommes convaincus que l’économie et l’écologie peuvent faire très bon ménage. Et nous le démontrerons par la voie législative.

    Les deux objets ayant traits à la politique de la drogue – libéralisation du cannabis et révision de la loi sur les stupéfiants – posent des questions fondamentales concernant la drogue, les addictions et les toxicomanes. Si nous nous fixons l’abstinence pour objectif principal, une libéralisation de la consommation du cannabis serait un mauvais signal. Le cannabis est de plus en plus fort et donc dangereux. En même temps, ont ne peut pas criminaliser es consommateurs – surtout des jeunes. Un système d’amendes d’ordre serait plus efficace. C’est ce que demande le PDC depuis longtemps dans le cadre da sa politique de la drogue des quatre piliers.

    Nous avons une approche similaire en ce qui concerne la politique de la jeunesse. L’initiative « Pour l’imprescriptibilité des actes de pornographie enfantine » ouvre le débat sur la protection de nos enfants face aux violences sexuelles au sein de la famille, dans la société et notamment sur internet. L’initiative ne résoudra pas ces problèmes et des questions se posent quant à sa mise en œuvre. Toutefois, les victimes ont besoin de plus de temps pour surmonter ces événements traumatisants et se présenter devant un tribunal. C’est pourquoi le Parlement a décidé récemment de ne laisser courir le délai de prescription qu’à partir du moment où la victime est majeure.

    Nous remettons tous ces problèmes sur le tapis. Nous refusons de les banaliser et de jouer sur les émotions dans le sel but de gagner les votations. Nos valeurs méritent mieux ». Texte écrit par Madame Barbara Haeseli, Rédactrice en chef de la « Politique » Journal officiel du PDC Suisse. Il n’y a rien à cacher !!!

    La <messe> est dite. La bénédiction a été donnée.

    Ces propos surgissent dans le but de vous apporter l’information.

    Il est important de se poser des questions quant à l’avenir des jeunes qui d’ici 20-30 ans et plus devront bénéficier de la retraite. A ce moment où en seront  les caisses.

    Quant à la politique de la drogue, l’idée de l’amende me séduit. Elle est contraignante et pourrait donner à réfléchir.

     

    logo_votation.gif

    Ces questions de fonds méritent votre avis. Votre vote peut être capital pour l’avenir.

    logo_votation.gif
    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • L'UBS transforme le centre ville

    Imprimer
    centre-commercial-les-quatre-temps-1201386531-centre-X-90-500.jpg
    Stadion_StGallen.jpg

    Bonjour à toutes et à tous,

    Bon mes cinquante ans annoncés de mon plein gré, je peux revenir aux choses sérieuses. Quoique avoir 50 ans c’est sérieux. Une page se tourne.

    Une page va aussi se tournera avec l’idée de repenser le centre de l’UBS centre ville.

    C’est une super idée de créer un nouveau centre commercial. Surtout au centre ville. Mis à part Confédération centre, il n’y a pas vraiment de centre regroupant des commerçants. D’où l’importance de l’UBS de redéfinir son palais de la rue de la Confédération-rue du Rhône. L’établissement bancaire a pris  l’intelligente décision de repenser ses locaux du centre ville. Bravo !

    mall1.jpg

    Je pense qu’il manque de l’animation au centre ville. Ce n’est pas le déménagement qui font peur. En effet, ce n’est pas la mer à boire de transférer des employés du centre ville aux Acacias. Ce qui va être plus long, mais non brave gens ce n’est pas la rénovation en elle-même, ce sont les autorisations de construire. Combien de temps faudra-t-il au service de Mark Muller pour apposer les tampons accordant le droit de rénovation-transformation.

    Avec une nouvelle galerie marchande, je subodore que l’animation, il y en aura. Surtout qu’une pluralité de commerces verra le jour

    Le simple citoyen que je suis, espère que cette nouvelle zone commerciale ne sera pas le temple du luxe. Les genevois n’ont pas besoin de luxe. A ce sujet, le luxe est un peu boudé par les autochtones de la région.

    Au sujet des commerces du centre ville, actuellement, il y a beaucoup trop de marque. Il manque des magasins de moyen standing. La rue du Rhône regorge de magasins de luxe, le globus est <bourge>, etc.

    Donc pas de temple du luxe. Ca fera vraiment du bien à ce centre ville pourvu de magasins ouvert pour une certaine classe de la population.

    Je pense n’être par le seul à se réjouir d’un nouveau centre commercial. Je pense n’être par le seul à féliciter l’UBS de cette initiative.

    Côté économie, je suppose qu’il  n’y aura pas de risque. L’UBS investisseur-constructeur a dû évaluer après une étude commerciale les risques d’un tel investissement.

    Verra-t-on l’ouverture de commerces le dimanche ?

    Je suis content de penser qu’une amélioration de la qualité des services s’offre au centre ville.

    Bon après midi.

    Lien permanent Catégories : Commerce 2 commentaires
  • J'ai 50 ans !!!

    Imprimer

    Bonjour les Amis du blog,

    Ce que je suis heureux, je fête ce jour mes 50 ans.

    Pas de texte mais des photos.

    voulant faire la fête, je ne fait pas texte

    Bonne journée à toutes et à tous.

    50_ans-2.jpg

    CD%2050%20ans%201.jpgpetr362n.gif50ans.jpg9782354260002_2.jpgVcoffret_anniv_50ans_dauphine.jpg18.gifpetr362n.gif

    Lien permanent Catégories : Amis - Amies 4 commentaires
  • Un pont offert à Genève !

    Imprimer

    Une traversée de la rade pharaonique ?!

    Voici le pont que la Fondation Wilsdorf veut offrir à Genève

    Urbanisme | Contrairement aux apparences, l’ouvrage n’a rien du fameux nid d’oiseau. Son concept est une première. Le principe du cadeau que la Fondation Hans Wilsdorf veut faire aux Genevois est admis par la Ville. Le projet est abouti.

     

     

    © Brodbeck-Roulet | Ce que devrait être le futur pont routier Wilsdorf. De conception innovante, l’ouvrage fera neuf mètres de haut et 16 mètres de large, avec deux voies de circulation pour les voitures, les vélos et les piétons.

     

    Bonjour à toutes et à tous,

    J’ai lu avec beaucoup d’attention l’article <Voici le pont que la Fondation Wilsdorf veut offrir à Genève>. Une sorte de copie du stade Pékinois.

    A voir la photo parue dans la <tdg> de ce jour, cette réalisation futuriste est splendide. Il y a de la l’idée, de la création. C’est un projet architectural révolutionnaire. Je ne dis pas ça parce que la Fondation Wilsdorf va l’offrir.

    Cet ouvrage marie piéton, vélo, voiture.

    Selon la <TdG> : Le concept du Pont Wilsdorf est totalement symétrique. Une première série d’ellipses posées en biais constitue la structure primaire. Puis, une autre série vient s’ajouter par-dessus avec des angles différents. Les poutres, en haut et en bas, sont aussi placées de manière symétrique. Enfin, l’emballage du pont en torsade est, lui aléatoire ».

    Ce pont, qui devrait être jeté dans le prolongement de la rue de l’Ecole de médecine et de la rue Habs-Wilsdorf aura (s’il voit le jour) une hauteur de 9 mètres. Pont routier, il comprendra sur sa largeur de 16 mètres deux voies de circulation, deux pistes cyclables et deux passage piétonniers.

    Il ressemble au nid d’oiseau du stade principal des jeux olympiques de Pékin.

    Ce même œuvre pourrait être, si les Autorités le voulaient, être l’image de celui du pont du CEVA qui passera en dessus de l’Arve de la Commune de Carouge.

    Je vois aussi ce genre pont sur la rade.

    Une structure de ce genre pourrait mettre en valeur la rade. Elle prolongerait l’arrivée de l’Autoroute au Vengeron, traverserait la rade pour rejoindre Cologny.

    Car il est temps de concrétiser ce qui peut être concrétisé pour améliorer la circulation à Genève. Genève c’est une ruche de voitures. Samedi après-midi de Carouge à la Gare, 50 minutes. Des bouchons dans tous les sens. A devenir très nerveux…..

    Alors oui à un authentique périphérique à Genève. Alors oui à un pont sur la rade. Alors oui à un péage urbain. Alors oui, alors oui…… a la concrétisation de bons projets.

    Mais qu’attend on nous pour réaliser ce qui doit être réaliser pour désengorger la Genève international.

    Il y en a marre de circuler et perdre du temps en raison d’un trafic aléatoire. Genève a besoin d’un coup de balais. Une transmutation routière s’impose.

    Restons positif, des projets fusent dans tous les sens. En sortira, je l’espère, de bon projet réalisable. Entre Autorités et privés, je pense que des solutions doivent sortir des tiroirs.

    Bravo et merci à tous les protagonistes qui sont touchés par le pont de la Fontenette.

    1683356438_7ebe8b33bd.jpg
    Lien permanent Catégories : Genève 8 commentaires
  • Mourir......

    Imprimer
    Vieillir.jpg

    Le drame de Veyrier.

    Il tue sa sœur, ils se suicide ensuite. Beau tableau de chasse ! Mais aussi quelle grande tristesse.

    Une nouvelle affaire qui ébranle la police, les servies psy, les médecins, tout le réseau entourant ces deux personnes décédées.

    C’est incroyable ce qu’il se passe actuellement dans notre société.

    Ces faits ne sont pas anodins, ils ont leur part du gâteau à la « mort ».

    Cette petite dame, c’est triste de finir avec une balle dans le coffre.

    Plus on va dans le temps plus les homicides se répètent.

    On peut avoir ses raisons, la maladie telle que l’Alzheimer peut être une raison de la mort. Dans un premier temps l’Alzheimer fait en sorte que les boulons se dévissent et nous devenons  « un peu tarte »,  le corollaire est que notre formidable cerveau ne fonctionne plus comme avant. C’est horriblement triste cette maladie, la mort blanche. N’importe quels médecins n’ont  la solution valable. Dans ce « binz» physique pas de pitié. Où ça casse, ou ça passe. Ma mère est décédée de la maladie d’Alzheimer. Ça fait 5ans. J’ai encore de la peine à digérer .

    La Mère du tueur avait aussi l’Alzheimer. Je crois que c’est héréditaire.

    Bref cette triste histoire est grave. Le réseau de santé des quartiers devrait être mis en place rapidement. Avec l’accord des familles un carnet de prise en charge est établi. Un représentant du comptoir d’activité  + le médecin organise la suite d’Chez une connaissance il vienne de découvrir à 54 ans un cancer d’un testicule. Si on ne fait rien « Adieu Berthe ». S’il devait y avoir mort, je voudrais le plus vite possible. Ne pas traîner, ne pas souffrir. Bref, que les derniers instants soient paisibles.

    De toutes manière ce n'est pas Nous qui décidons de la maladie, de sa guérison ou de la mort. Dieu merci, quelle confusion si nous pouvions décider. J'imagine le tableau.

    Après ces paroles de tristesse, demain mardi 23 septembre 2008, surprise !!!

    Bonne journée.

    Lien permanent Catégories : Santé 0 commentaire
  • Le chocolat progresse.....

    Imprimer
    charlotte%20au%20chocolat.png
    Le chocolat meilleur que les bourses !!! Toute cette semaine on nous a seriné les oreilles avec les gesticulations des bourses mondiales. Va-t-elle se « casser la figure », « survivre », « être sauvée » ??? Autant d’interrogations qui ont fait parler les médias des quatre coins du monde. Tiens un produit mondialement connu, le chocolat Suisse, a bien résisté aux mouvances boursières. Mieux encore, il a progressé ! Ce que dit la « TdG » d’hier à ce sujet :

    Exportations suisses: elles ont progressé de 12,6% en août

    Le commerce extérieur suisse a plutôt bien résisté en août au ralentissement conjoncturel. Corrigées du nombre de jours ouvrables, les exportations ont progressé en termes nominaux de 12,6% par rapport à août 2007, à 14,97 milliards de francs.
    En termes réels, la hausse atteint 5,4%. Il s'agit des meilleurs résultats de l'année, a indiqué l'Administration fédérale des douanes. Les prix durant la période sous revue ont subi une forte majoration à la sortie (7,9%). Les importations marquent quant à elles le pas. Elles ont regressé en termes nominaux de 3,4% à 13,54 milliards de francs (-3,9% réel). Une fois désaisonnnalisés, les achats évoluent toutefois en-dessus des mois précédents. La balance commerciale boucle avec un excédent de 1,427 milliard de francs, plus de deux fois supérieur à celui de l'an dernier. Les bourses vont mal, le chocolat lui nous rend heureux ; n’est ce pas un antidépresseur ?!

     

     

    chocolat.jpg
    Lien permanent Catégories : Economie 2 commentaires
  • Encore la Clope

    Imprimer
    Encore la cigarette !

    Depuis des semaines le même thème revient à la surface ; celui de l’interdiction de fumer dans les endroits publics.

    Entrons dans le vif du sujet avec une question d’ordre général, à savoir, est-ce que l’on pourrait imaginer de bannir les cigarettes dans le carnotzet de la Ville de Carouge, là où se réunissent les Conseillères municipales et les Conseillers municipaux après les séances. Après tout c’est un lieu strictement réservé au monde politique de Carouge. C’est bien clair que cette « contrefaçon » va nuire l’esprit des autochtones de la Cité Sarde.

    Décidément on cherche le moindre des indices pour octroyer une autorisation.

    L’été, tout se passe bien, les fumeurs pompant sur leurs tiges à l’extérieur. Quoique ! Est-ce qu’une terrasse de café n’est-elle pas un lieu public. Donc autorisation ou non de la clope.

    A Genève, les interdictions se respectent assez bien.

    Par contre, je me réjouis cet hiver, le premier sans cigarettes, je suis curieux de voir comment vont se comporter les fumeurs sur les trottoirs. 

    L’idée des parasols chaufants au gaz est géniale. Ca demande un coût. Au bout du compte, je ne crois pas trop m’avancer en disant que les tenanciers ont tout à y gagner à installer des chaufferettes.

    A priori, il semble que l’Etat soit conciliant avec ce genre de pratique. Il se rattrape…. Sur l’interdiction formelle.

    Laissons le prochain hiver déployer ses preuves, tirer un bilan avec tous les protagonistes concernés. Chaque secteur pourra donner son avis et faire des propositions pour l'avenir des prochains hivers.

    Etant positif, je pense que l’affaire est dans le sac !

     

    megots-de-cigarettes_1208173837.jpg
    Lien permanent Catégories : Santé 11 commentaires
  • VOÎTURES !

    Imprimer

    Lien permanent 3 commentaires
  • Un péage urbain à Genève ?

    Imprimer

    A Genève l’idée du péage urbain ?

     

    peage_urbain_20nov07.jpg

    Bonjour à toutes et à tous,

    L’idée de créer un péage urbain dans les grandes villes fait son chemin. Ce système a été instauré à Londres puis à Stockholm. Dans cette dernière le trafic a diminué de plus de 20 %. La fréquentation des transports a par contre crû de 4,5 %. C’est un succès.

    Dans la capitale Suédoise, le trafic a diminué de 20 à 25 %, le temps passé dans les embouteillages a baissé de 30 à 50 % et les émissions de particules fines ont chuté de 40 %

    Pourquoi pas Genève ? Est-ce que la ville du bout du lac Léman pourrait adopter un tel système. Je pense qu’avec un bon périmètre périphérique des entrées munies de macaron cette solution pourrait fonctionner.

    L’occasion est encore plus rêvée au regard de l’évolution positive des transports publics. Et ce n’est pas encore fini, puisque le canton a obtenu l’autorisation de créer une ligne de tram jusqu’à Bernex. A ce sujet, il est bon de rappeler que les trams ont eu leur histoire dans les années 50, qu’on les a supprimé hormis la ligne 12 et que depuis 10 ans et plus le réseau a revu le jour. A Genève, on fait pour défaire et refaire !!!

    Je pense que Genève devrait créer une commission de spécialiste chargée d’étudier le meilleur système de péage. Une étude de faisabilité puis l’action.

    L’infrastructure est payante. Il est bien clair que l’opération de mise en service a un coût. A l’arrivée le système est payant, je veux dire par là que le bénéfice est grand. Moins de voiture, une entrée d’argent, moins de pollution, etc. A Stockholm, en tout, y compris la période d’essai, la communication et les aspects juridiques, cela a coûté l’équivalent de 580 millions de francs suisses. Là-bas, c’est l’Etat qui a payé. A Genève, le privé pourrait être intéressé en créant une société style de la Fondation des parking.

    A Genève de réfléchir à l'insturation d'un péage urbain !

    cz.jpg
    Lien permanent Catégories : Genève 27 commentaires
  • où fumer ?!

    Imprimer
    070130_cigarette_megots.jpg Arrêter de fumer ?

     

     

    La meilleure solution serait de se coller dans le cerveau une étiquette <JE NE FUME PLUS> !

     

     

    Bonjour à toutes et à tous, bon après midi !

     

     

    Au sujet de la fumée passive que les chambres fédérales s’achètent un bon sirop avant de devoir prendre des antibiotiques. Que certains parlementaires qui défendent le projet de non fumée dans les endroits publics arrêtent eux aussi de fumer ce qui n’est pas un mal pour la santé, la sienne et celle des autres. Bref, chacun fait comme bon lui semble.

     

     

    Laissons, par exemple, aux restaurateurs la possibilité d’établir une salle non fumeur, un coin fumeur.

     

     

    La lourdeur de la nouvelle loi visant à interdire de fumer partout dans les endroits publics devient à la limite du ridicule. Une chose est certaine, je suis quasi sûr qu’il n’y aura pas moins de fumeurs. En fait ce qui est visé, c'est la fumée passive.

     

    Je prends l’exemple de la Bourse à Carouge. Vous savez ce célèbre restaurant  de pure souche carougeoise. Avant la nouvelle loi, il y avait une salle isolée où on ne fumait pas. Cette application était bonne, elle ne gênait personne. Si un restaurant à cette possibilité pourquoi généraliser à tout l’établissement le fait d’interdire de fumer. Il faut être conciliant.

     

     

    Si un établissement peut créer son coin fumeur qu’il en profite.

     

     

    On ne peut plus faire, ceci, on peut plus faire cela. Bientôt on n'aura plus le droit de faire l’amour ailleurs que dans son lit conjugal ! Il faut étudier le moyen du mixte, (je ne parle pas de la bisexualité, grand bien leur fasse si l’envie est souscrite à leur esprit) là où on fait l’amour quant on peut, quand on veut. !!!

    sortir-pour-fumer.jpg

     

     

    Personnellement, je soutiens le Conseil des Etats qui s’est déjà prononcé deux fois pour une loi plus stricte qui ne tolérerait que des « fumoirs ». S’il campe sur leurs positions, le dossier passera en conférence de conciliation.

     

     

    Bonne clope, bon sirop, merci les antibiotiques, gratitude à la chimio……

    Bon après midi

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Santé 17 commentaires