08/08/2008

Le smog de Pékin

Le « smog » des grandes villes ?

Tout d’abord, il faut savoir, selon Wikipédia » que le « smog » est une brume bleutée à roussâtre provenant d’un mélange de polluants atmosphériques qui limite la visibilité dans l’admosphères. Il est constitué surtout de particules fines d’ozone. Le « smog » est associé à plusieurs effets néfastes pour la santé pour l’environnement.

Le terme « smog » est un mot-valise formé à partir des mots angles « smoke » (fumée) et « fog » (brouillard). Ce néologisme fut inventé par Henri Antoine Des Vœux en 1905 pour décrire le mélange de brouillard et de fumée qui accablait périodiquement Londres et les autres grandes villes d’Europe.

Le « smog » est le résultat de la condensation de l’eau (le brouillard) sur des poussières en suspension et de la présence d’ozone dans la troposphère. Le fumée est produite en grande partie par la combustion de combustibles fossiles et est composées de gaz sulfureux (comme le dioxyde de soufre) en plus de poussières sur lesquelles se condense la vapeur d’eau contenue dans le brouillard.

Dans le cas de l’ozone, il s’agit plutôt d’une réaction impliquant les rayons du soleil, la chaleur et des polluants ; les oxydes d’azote et les composés organiques volatils. On nomme ce « smog » le « smog photochimique ou encore smog de Los Angeles ».

Au vue de ce qui précède, quel cirque avec le smog de pékin. Pékin a été choisie comme ville olympique car elle remplit les conditions en vigueur.

Dans toutes les grandes villes New York, Genève, ils existent des problèmes avec le smog.

Evidemment, que le smog entraîne de la pollution. Les particules qui se baladent dans l’air amènent certainement des problèmes respiratoires dans le système respiratoire des gens.

J’ai les lèvres qui sourient en apprenant que les Autorités de Pékin ont pris des mesures énergiques pour diminuer le smog. Partant, heureusement qu’il y a les JO pour que des dispositions soient proposées et décidées. Et après les JO, que va-t-il se passer ? Rien ! dans l’immédiat. De qui se moque-t-on ?

Alors, je le dis tout haut et tout fort, on se fiche des populations. Parce qu’un événement se crée un chemin dans une grande ville atteinte par le smog, on agit. Il faudrait des JO dans toutes les grandes villes et à long terme, voire en permanence !

Je doute que les nations entreprennent dans l’immédiat de grandes résolutions. Lorsque qu’il aura eu 500'000 morts ici et là en raison du smog, alors, alors seulement, les Autorités réagiront dans l’urgence !

Le chiffre 8, comme les 8 GRANDS DEFIS des JO. Si on en rajoutait un, le 9ème défis, celui de lutter contre la popultion de l'air ! Si l'équivalent des 40 milliards pour l'organisation, en ajoutant le financement des autres nations, pourrions nous lutter avec efficacité pour conforter l'environnement durable ?

15:05 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

700 millions (soit la totalité de la population européenne) de chinois vivent avec 2 $ par jour.
Selon le documentaire d'Arte, de jeudi soir.

Alors...mourir de faim ou asphixié...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 09/08/2008

avec 2 Dollars on survit en Chine, mais ils sont plus débrouillards que vous pensez et il y a des retombés indirectes (agriculture, travail au noir). Au temps de Mao, ils vivaient avec 50 cents.
Bon Dieu, donnez au Chinois du temps au temps.
La surpopulation est un problème mondial et l'Afrique et l'Inde feraient bien d'y penser pour nourrir, voire satisfaire leur progéniture. Au lieu "d'inonder" les riches des pays pauvres avec notre pécule, il vaudrait mieux de les former et instruire sur place et de les préserver par ... des préservatifs.
Les soins et nourriture que nous leurs apportons, c'est magnifiquement bien, mais il faut aussi savoir qu'il y a peu de temps encore sur 10 enfants seulement 3 survivaient.

Écrit par : Bruno Mathis | 09/08/2008

Quel magnifique exposé, mon cher François.
Depuis des semaines, je voulais faire un article similaire et je suis ravi sur la précision de vos dires.
ah, j'oubliais de dire, mon précédent commentaires s'adressait à Vicor.
Et j'ajoute:
Le CO2 détruit l'ozone, protecteur de l'environnement. Les trous provoquent, entre autres, le réchauffement de la planète, avec résultat la fonte des glaces, d'abord l'Arctique. Pour quelle raison d'abord le Nord? Je ne saurais le dire. Le niveau de l'eau des mers va incontestablement augmenter, inonder des contrées, provoquer un dérèglement accru (pluies, tornades, sécheresses) et logiquement refroidir des courants chauds par des icebergs, se déplaçant vers le Sud (une catastrophe supplémentaire pour le Golf-Stream, resp. les pays environnants). Ce n'est pas moi qui le dit, mais des scientifiques renommés et non des charlatans.

Différencier la pollution du rechauffement climatique? Non, c'est - à mon avis lié - et une, mais pas la seule, des conséquences.
Moralité, lutter contre la pollution nous apportera satisfaction (respirer meilleur air, santé, bien-être etc.).

Je dis et signe, si vraiment nous voulons préserver, resp. sauver notre planète terre, il faudrait peut-être commencer par penser à plus loin que notre bout du nez et pousser nos études direction: comment refroidir "artificiellement" notre terre? L'homme devant le danger est sacrément inventif! Suis-je utopique ?

Est-ce que nous toucherons au Gral avec le solaire ou le nucléaire, avec tous les dangers que cela comporte ? Wat's the question !

Écrit par : Bruno Mathis | 09/08/2008

On a la mémoire courte, mais les problèmes de smog ça ne date pas d'hier...

http://www.ace.mmu.ac.uk/eae/french/air_quality/older/Great_London_Smog.html

4000 londoniens gazé en quelques jours...

http://www.ace.mmu.ac.uk/eae/french/Figures/London_Smog_Deaths.html

Écrit par : PtitSuisse | 09/08/2008

Les commentaires sont fermés.