11/08/2008

820 000 spectateurs à Zurich !

820 000 fans à 17ème Street Parade

En effet, ce ne sont pas moins de 820'000 personnes qui ont suivies la parade de Zurich. La plus grande fête de techno d’Europe.

Sur un parcours de 2, 4 kilomètres, ce sont 27 « love mobiles » qui ont défilé dans les rues de Zurich, samedi dernier. Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, une « love mobile » c’est un camion animé par de la musique techno, des personnes dansant sur le pont, entouré par la foule des grands jours.

A côté les Fêtes de Genève, c’est du "pipo".

La fête. 180 stands proposaient des boissons. La Street parade est soutenue financièrement par 60 stands de boissons officielles.

Le slogan 2008 fut « l’amitié ». Ce fut une fête super, ou ont défilé en se laissant aller des loves mobile sen. Musicalement ce n'est pas du velours. Au contraire, c'est même très bruyant. C'est de la musique "techno".

Il est vrai que l’habillement de certaines personnes a laissé à désirer. Mais c’est la fête. C’est un peu notre « Lake parade de Genève ».

Et sur 820'000 spectateurs, jeunes, osés, mal fringués, ce sont seulement 64 arrestations dimanche, à la fin de la fête. Cette année, la Street Parade devait absolument se dérouler sans engendrer de débordements, la responsable de la police, Esther Maurer, avait en effet menacé d’interdire la manifestation en cas de problème. Pour mémoire, un apprenti de 18 ans avait été tué à coups de couteau par un jeune de 17 ans l’an dernier, les saisies de drogue et le nombre de dealer arrêtés avait été à la hausse.

Au sujet de la police, des mesures ont été prises. 902 véhicules ont été contrôlés, 32 permis ont été retirés. Au total, 1642 personnes ont été contrôlées, Les policiers ont distribué 125 amendes. De plus, 21 conducteurs ont été dénoncés pour conduite sous l'influence d'une droque et 46 pour taux d'alcoolémis supérieur à 0,5, dont un à 2,27 pour mille. 28 personnes ont été dénoncées pour infraction  à la loi fédérale sur les stupéfiants. Ceci étant le bilan de police communiqué par Swisscom. Il n'est pas épaix ! Je m'attendais à plus de grabuge entre les fêtards et les forces de polices. Comme quoi, on peut s'amuser sans anicroche. Bravo les organisateurs et le public venu nombreux.

Je préfère de loin savoir les jeunes s’amusant autour de ces « love mobile » plus tôt de les savoir à l’usine entrain de se droguer. ! Quoique dans le fond, il y aussi des « camés » à ces grandes fêtes. Alors, ils sont partout !

Le signe de l’amitié aura gagné son chemin puisque tout c’est bien passé.

Lorsque j’étais plus jeune, c’est il y a quelques années ! , j’avais suivi le « lake parade » de Genève. J’ai eu beaucoup de plaisir. Un après midi au soleil avec une boîte de coca, léger. J’ai vu ce que c’était et je ne regrette rien. Dans la vie il faut presque tout connaître.

12:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.