06/08/2008

Genève, capital du Moyen Orient ?

La capital du Moyen Orient est Genève !

Nous pouvons nous interroger si les Fêtes de Genève sont celles de Genève et de sa région.

A voir le nombre de touristes moyen-orientaux, on peut se poser la question.

Ils sont par centaines, en famille, avec leurs limousines, le porte monnaie bien rempli.

Ils dépensent sans compter. C’est une manne importante pour l’économie genevoise.

Pendant quinze jours, Genève peut se targuer d’être un coffre fort bien approvisionné.

Les Hôtel de tous genres se frottent les mains, les magasins de la rue du Rhône rigolent. Tout le monde est content.

Dans la TdG du 6 dernier, il est évoqué le décalage des Fêtes de Genève en raison du ramadan ?

Faut-il changer la date de Fêtes de Genève en raison de cette fête sainte musulmane.

Financièrement, économiquement oui.

Monsieur Jobin Président de Genève Tourisme argue un non catégorique, pas possible. Les dates sont fixées 3 ans d’avance. Et voici que le ramadan tombera déjà l’année prochaine sur les Fêtes de Genève.

Un effort doit être donc fait dans ce sens de la part des organisateurs. Au vue de ce qui se lâche comme argent pendant cette période de fête estivale le Conseil administratif de la Ville de Genève doit pouvoir entrer en matière sur une modification des dates des Fêtes de Genève.

Si la Ville de Genève refuse de changer les dates, elle sera politiquement responsable des conséquences néfastes pour l’économie de Genève.

Un effort doit être entrepris et une sage décision doit être prise aux termes d’une bonne réflexion.

C’est un très bon test sur la politique touristique menée à Genève par le Conseil administratif de la ville de Genève. Qu’il réfléchisse bien car les élections de 2011 sont demain !

12:10 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Pendant qu'on y est, on va déplacer le 1er août, Pâques, Noël etc..... juste pour faire du fric !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!??????????????????????????????
C'est un raisonnement purement scandaleux.
Finalement, ce ne sont pas "les fêtes de Genève", mais "la fête des émirats à Genève" !!!!!!????????
Genève, donc, devrait se prostituer devant le dieu "POGNON" !!!!!! Calvin doit s'en retourner dans sa tombe !
Honte à de telles idées...............en plus en faisant du chantage sur les élections !!!!!!!!!!!!?????????????????? (c'est purement inadmissible).
Désolé !
Amitiés
Coucou

Écrit par : coucou | 06/08/2008

Bonsoir Coucou,

Chacun a le droit de réagir selon sa conscience, raison pour laquelle je ne vous en veux nullement.
S'il est vrai que les Fêtes de Genève amène 100'000 millions de francs à la Cité de Calvin, c'est une manne qui ne laisse pas indifférente. Dans ce genre de manifestation on regarde le gain et là celui-ci n'est pas anodin. Les Autorités changeraient la date pour aller dans le bon sens, on ne parlerai pas d'elles. Elles se donnent les coups de fouet. Loin de moi de vouloir faire du chantage toutefois, c'est sur ce genre de problème, le corollaire la résolution de celui-ci, que l'on juge les personnes qui gèrent ici la Ville de Genève.

Encore merci pour votre propos. Bonne soirée.

Avec mes respects. François Velen

Écrit par : velen | 06/08/2008

"S'il est vrai que les Fêtes de Genève amène 100'000 millions de francs à la Cité de Calvin, c'est une manne qui ne laisse pas indifférente."

Effectivement 100 milliards de francs ne laissent pas indifférent. On peut rembourser la dette du canton et tous arrêter de travailler.

Pour une fois que nous pourrions fêter ces fêtes de manière plus populaire et locale. Car les arabes reviendront les années suivantes et les forains pourront encore leur vendre des tours de manège à 13.- la place.

Écrit par : Bouba | 06/08/2008

Ces fêtes datent. Elles ne sont plus en phase avec la modernité. les manèges sont d'un autre temps, les stands de malbouffe sont minables et certainement pas hygiéniques. Avec les 100 millions laissés par la clientèle arabe, on pourrait prendre soi de rénover les quais pour mieux les accueillir. Cet ensemble ressemble à un installation digne du fête foraine de troisième zone : sale, bruyant, inélégant. Quand au choix des dates, elles doivent être fixes car Août est un moins calme à Genève et ne gêne ni le trafic, ni les activités. On pourrait même ramener à 1 semaine sans problème.

Écrit par : demain | 06/08/2008

Les commentaires sont fermés.