31/07/2008

kadahfi a délivré les 2 otages !

Quelle caution ?

Un règlement de compte ?

Nos deux compatriotes, prisonniers en Libye, sont enfin libérés.

Qu’elle fut le prix de ces deux libérations ?

Pour l’instant la « TdG » ne dit rien, la radio n’en parle pas. J’imagine que ça dû être l’équivalant de la caution versée par le père du fils Kadahfi pour sa libération, c'est-à-dire Frs 500'000,--. Je pense qu’au titre de bonne leçon le montant doit bien être au-delà.

Nous pouvons dire merci à nos voisins européens la France et l’Italie. Je pensais que de part sa neutralité la Suisse se débrouillerait mieux et surtout sans l’appui de nos sympathiques voisins. Là l'esprit de solidarité a fonctionné au top niveau.

Bref, je la trouve saumâtre cette simple affaire. Elle a pris une ampleur sans précédent pour la Suisse. C’est un  peu étonnant que la Libye et la Suisse n’aient pas dénoué cette affaire sans se faire remarquer dans le monde entier.

Le Colonel Kadhafi aura ainsi vengé son fils. Son pauvre fils qui a enfreint  le code pénal Suisse. Quel toupet ce qui c’est passé ensuite. Je n’ai pas aimé le principe de représailles. Dans la cour de l’école enfantine, je te « casse la gueule  à la récré !!! ».

L’essentiel réside, et c'est le plus important, dans le fait que les otages sont libres, enfin. Faut-il être attentif au prix des deux cautions et vivre le moment du retour en Suisse où réfléchir à ce que Kadhafi a pu solliciter de la part de la Suisse.

Ils sont libres, toutefois, les discussions avec la Libye continue pour rétablir un esprit de bonne relation. Que la Suisse puissent se rendre en Libye sans problème. Vice et versa. Pour l’instant la délivrance des visas est toujours suspendue. A ce sujet la TdG dit «du fait des mesures arbitraires, du non-respect et de l’humiliation infligés par les autorités suisses aux citoyens arabes et lilyens ». Le Colonel Kadhafi ne reconnaît donc pas le droit helvétique de surcroît le droit international. Son fils a commis une erreur, une grave erreur, il doit payer. C’es simple et ainsi. Manifestement, Papa ne l’a pas vue comme Nous.

Bravo la justice genevoise ! A ce sujet, le Juge Graber ne regrette rien, en tout cas pas l'application de la loi. Il a fait ce qui devait faire sur la base de déclarations fondées.

Une chose est certaine je n’irai jamais en Libye tant que le présent régime est en place. Je n’ai pas envie de finir en « taule ».

Encore une dernière question. Est-ce Madame la gentille, l’humaine, députée Anne-Marie Von-Arx qui va accueillir les deux « rescapés » ?!

Par contre, la mère du plaignant marocain ne donne pas de signe de vie. A-t-elle été libérée oui ou non ? J’espère qu’elle n’est pas mal traitée.

Une affaire qui se dénoue qu’à moitié mais dans le bon sens.

Bonne journée

07:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Je me demande encore et toujours, pourquoi la Suisse se mêle de ce qui ne a regarde point ?
4 musulmans, 3 nationalités, maroc, tunisie, libye...le tout se passant à Genève...
Pourquoi, dans leurs pérégrinations, aucune autre nation, aucun autre pays ne s'ait mêlé des affaires de cette famille de tyrans ?

D'autant plus que l'initiative anti minarets a eu un large écho...qu'elle passera au vote...
Que de questions...sans réponses ?
Un jour, on aura ces réponses...sera-t-il trop tard ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 31/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Velen,

il n'a pas délivré les otages, il les a libéré sans autorisation de sortir du pays...

Les murs de leur prison sont juste plus vaste... les frontières du pays...

Mais ils sont toujours retenu en Libye.

Effectivement nous pouvons être heureux de l'amélioration de leur conditions de détention car ils sont sous protection de l'Ambassade.

Attendons de les voir arriver sur notre territoire pour crier victoire.

Bien à vous,

Avec les otages,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 31/07/2008

Les commentaires sont fermés.