17/07/2008

Benoît XVI à Sydney....

 

Vivement Sydney !!!Benoît XVI est arrivé à Sydney






Benoît XVI est à Sydney, après une vingtaine d’heures de vol et une escale technique sur l’aéroport de Darwin, dans le nord de l’Australie. A son arrivée, le Pape, qui est apparu en bonne forme, a été accueilli par le Premier ministre australien, Kevin Rudd, par l’archevêque de Sydney, le cardinal Pell, ainsi que par le cardinal Rylko, président du Conseil pontifical pour les Laïcs, qui supervise les Journées Mondiales de la Jeunesse. Salué par une foule massée le long du trajet, Benoît XVI a gagné en voiture la résidence où il prendra quelques jours de repos, au pied des montagnes Bleues, avant de présider,à partir de jeudi, les XXIII° JMJ. Dans ce centre de spiritualité géré par l’Opus Dei, le Pape pourra se préparer à affronter des journées chargées, mais aussi prier et se promener – a indiqué le cardinal Pell.

En attendant, le flot des pèlerins qui affluent vers Sydney ne cesse de s’intensifier dans un climat de fête. Les cérémonies d’accueil dans les paroisses sont souvent égayées par des chants et des danses. Une agréable surprise pour ceux qui ont dû affronter des heures de vols. Célébrations, veillées, moments de prière, catéchèses, Sydney vit déjà au rythme des JMJ. « Un souffle d’Esprit qui revivifie cette métropole » - titre un quotidien local. L’événement occupe d’ailleurs les premières pages de la presse qui accorde également une large place au problème des abus sexuels commis par des membres du clergé. Ce dimanche, au cours d’une conférence de presse, le coordonnateur des JMJ, Mgr Fisher, a cité à ce sujet les paroles prononcées par le Pape dans l’avion qui le conduisait à Sydney. L’Eglise australienne – a-t-il promis – fera tout ce qui est en son pouvoir pour venir en aide aux victimes.
Autre question sensible, la situation des Aborigènes, d’autant que l’accent sera mis au cours de ce voyage sur la sauvegarde de la Création. Dans un geste significatif, l’évêque de Darwin, où l’avion papal a fait escale, a offert à Benoît XVI une copie de la Vierge aborigène vénérée par les populations autochtones. Mgr Hurley s’est dit heureux d’être le premier à souhaiter la bienvenue au Pape au nom de tous les Australiens et en particulier des populations autochtones.

Avant de s’adresser directement à eux à partir de jeudi, Benoît XVI a écrit un message d’espérance à l’intention du peuple australien et des jeunes du monde entier. Le Pape note que de nombreux jeunes manquent aujourd’hui d’espérance face à des interrogations pressantes dans un monde qui les trouble et ils ne savent pas toujours vers qui se tourner pour trouver des réponses. Ils voient la pauvreté et l’injustice, les dégâts environnementaux, la négation de l’existence de Dieu. Or, la vérité chrétienne peut satisfaire leurs attentes les plus profondes. Benoît XVI se dit convaincu que les jeunes sont appelés à être des instruments de renouveau. « Beaucoup de jeunes ont fait de grands sacrifices pour pouvoir entreprendre le voyage vers l’Australie – relève-t-il - je prie pour qu’ils en soient largement récompensés ».


 Rappelons que le thème des XXIII° Journées Mondiales de la Jeunesse à Sydney est tiré du livre des Actes des Apôtres (1,8) : "Vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors les témoins"

Elles se dérouleront du 15 au 20 Juillet 2008.

 

Le grand bain de jouvance du pape Benoît XVI

 

Il est arrivé à Sydner

 

 

 

C’est toujours un moment merveilleux ! Les journées mondiales de la jeunesse c’est une énorme bulle d’oxygène.

Le Pape âgé de 81 ans sera le Maître de cérémonie. Il récupère des fatigues du voyage Rome Sydney dans un domaine à la campagne appartenant à l’Opus Dei.

Historique

A la fin 1983, le Pape Jean-Paul II proclame une année sainte extraordinaire pour marquer 1950 ans depuis la rédemption remportée par le Christ à travers la mort par la résurrection. Le thème était : « Aperité portas Redemptori ».  "Ouvrez les portes au rédempteur ». A la fin de cette année, le Pape invite les jeunes de partout à travers le monde à une grand rassemblement dimanche des rameaux en 1984. La participation fut refaite ainsi en 1985, année internationale de la jeune proclamée l’organisation des Nations Unies, le Pape a invité encore pour une grande réunion la jeunesse le dimanche des rameaux, à Rome. Impressionné par ce succès de rassemblements, le Pape, en décembre 1985, annonce l’institution annuelle de ce meeting de jeunes.

Tous les deux ans devraient être célébrés un jour international de la jeunesse du monde, à un endroit spécifique dans le monde. L’église catholique organise tous deux ou trois ans dans une fille différente les JMJ. C’est le plus grand rassemblement planétaire. Avec Jean-Paul II c’était presque un champ de foire. Ce Pape avait tous les ingrédients pour donner une image chrétienne à ces journées. Une image de rencontre autour de la prière, de la compréhension, du partage.

Les années d’intervalles, les jeunes sont invités à célébrer le jour de la jeunesse du monde sur le dimanche des rameaux dans leurs diocèses, ainsi qu’avec leurs évêques. Par conséquent le jour de la jeunesse du monde 1986 est le premier jour de la jeunesse du monde.

Après les expériences des premiers jours de la jeunesse du monde, le Pape Jean-Paul II a écrit dans son exhortation apostolique ’Christifideles Laici ’(1988) : "l’église a tellement pour parler avec la jeunesse, et la jeunesse ont tellement pour partager avec l’église. Ce dialogue mutuel, en ayant lieu avec la grands cordialité, clarté et courage, fournira un arrangement favorable pour la réunion et l’échange entre les générations, et sera une source de richesse et de jeunesse pour l’église et la société civile."

Les jeunes Suisses rencontreront le Pape ce jour. Ils sont 320 jeunes de chez Nous, entourés de quatre évêques.

En tout ce sont 26 Cardinaux 44 évêques du monde entier qui se rendent à Sydney pour entourer 125'000 jeunes. Dans une atmosphère de fête et sous un doux soleil hivernal à Baragaroo, une vase esplanade donnant sur la baie de Sydney. Un autel géant y a été aménagé pour l’occasion.

C’est une super ambiance que vont vivre ces jeunes. C’est un signe de richesse humain, de cœur et d’esprit qui vont se dérouler ces quelques jours. Il va y avoir une procession de 168 drapeaux représentant les 168 groupes nationaux participant au rassemblement. C’est plus grand que les jeux olympiques de Pékin.

Comme le dit si bien la « Julie » les catholiques sont minoritaires en Australie où ils sont cependant le groupe religieux le plus important (27 %), La société australienne est marquée par une forte sécularisation.

On peut être pour ou contre le Pape, le but de ces journées est de prier ensemble, de se remettre en question ensemble de s’ouvrir l’esprit ensemble. Le pape ont le sait est contre la contraception, le préservatif ou l’homosexualité. Il existe des opposants au Pape. Ils sont regroupés sous le nom « NoToPope » (non au pape). Ils sont décidés d’accueillir les pèlerins par la distribution de préservatifs.

Il est vrai que le Pape est rétrograde sur la problématique de la sexualité et de la contraception. Ca n’empêche pas à des milliers de jeunes de se rendre à Sydney.

C’est tout simplement merveilleux cette grande rencontre. C’est émouvant.

Evidemment que Benoît XVI n’est pas pas Jean-Paul II, avec sa potion magique pour communiquer encore mieux.

Bonne journée

09:00 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Le Soleil ne promet rien...ni Paradis, ni Enfer...il n'y a pas de punition, ni de pêché originel...
Pourtant, les humains, n'en veulent pas...
Ils préfèrent obéir aux religions, à des papes, imams, prêtres, rabbins...tutti quanti...

Quand allons nous nous réveiller de ce cauchemar sanguinaire, liberticide, esclavagiste et emprisonneur de l'esprit...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/07/2008

1520 - Déclaration du pape Léon X (1475 à 1521) :" On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches."

Texte originel, en latin:
"Quantum nobis nostrisque que ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus seculis notum." Léon X

La haute hiérarchie catholique de l'époque ne croit pas en l'histoire du Christ mais utilise cette légende pour convertir les masses.
Source : L'Encyclopédie des Mythes et des Secrets, de Barbara Walker, p. 471

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 21/07/2008

Oui, vous avez raison que parfois les jeunes ne peuvent pas et ne savent pas ou trouver les reponses a toutes leurs questions. Je pense que le probleme de notre societe c'est que la confience n'existe plus. Mais si nous comparons le passe et la vie moderne, nous allons voir la croissance des difficultes. Je suis content que je suis tombe a votre information.

Écrit par : ck | 27/11/2008

Bien chers,
Je comprends vos interrogations et vos recherches quant à la vérité. Ce n'est pas à quelques mots d'un pape que tout peut se résumer.
Non !, ce n'est pas un cauchemar sanguinaire, ni liberticide, ni exclavagiste et encore moins emprisonneur de l'esprit que les Evangiles nous annoncent une belle et bonne nouvelle !
Au contraire ! les Evangiles nous interpellent pour la paix, l'égalité, le partage, la confiance et à l'amour que Dieu nous a offert.
Il s'agit de prendre ces Evangiles dans un esprit de paix et d'amour, tels qu'ils ont été conçus pour le bienfait de l'humanité tout entière. Pourquoi toujours chercher le négatif des choses !? (malgré que des personnes aient détournés le bien-fondé de ces écritures).
Qui veut la paix et l'amour, cherche la paix et l'amour.
Qui veut la haine et la division cherche a haine et la division.
Attention de ne pas tomber dans le piège de la facilité !
Amicalement.
Ivan

Écrit par : coucou | 27/11/2008

merci pour ces notes, l'information est a vrais dire tres interessante! mais les couleurs des caractères.... ca est terrible notamment pour le sgens avec la vision mal

Écrit par : Ethan | 23/12/2008

Notre très cher pape, benoit XVI ne fait certainement pas l'unanimité que faisait son prédécesseur Jean-paul II. Il est vrai qu'il n'a pas autant de charisme et ces propos peuvent manquer de "diplomatie" aux premiers abords. Cependant, il faut souligner que les médias se font un malin plaisir à s'acharner dessus en sortant ses propos de tout contexte ( je pense notamment à la question du préservatif et du SIDA ). Ainsi une fois dans leur contexte, ses propos sont plus discutables.

Écrit par : Blague | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.