08/07/2008

Les msytères de la vie

 IMG.jpg

 Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord bonne journée.

Mon blog est aujourd'hui très court.

Il se résument à 4 questions :

1) pourquoi vivons-nous ?

2) que fait battre notre coeur. Nous n'avons pas de pile, nous ne sommes pas branchés à une borne. Nous sommes reliés à rien, si n'est peut être que par des ondes. Aucun médecin, aucun prêtre, aucun chercheur ne donne de réponse plausible, satisfaisante. C'est un flou artistique pour les chercheurs. On nous cache peut être quelque chose, une vérité cachée. Si nous savions, que serait le bon sens de notre vie.

3) Sont-ce  les msytères de Dieu ?

4) pourquoi y a-t-il des hommes et des femmes méchantes, cruelles, j'en passe des meilleures.

Avez-vous une idée sur cette question à la fois basique et à la fois psy. J'aimerais bien comprendre.

Le pavé est jeté dans la marre. Si vous avez des idées venez en discuter. Je suis certain que les moments seront agréables.

Bonne journée à toutes et à tous.

Vive et que vive la vie !

07:00 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

Commentaires

Le verbe brancher, se conjugue, dans ce cas : "branchés". Pour le verbe "relier", vous avez trouvé la bonne combinaison. (6/6), ça vaut de l'argent...au lotto...

1. pour ne pas se suicider.
2. la passion du Christ.
3. non.
4. fainéant...

;o)

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/07/2008

Bonjour cher Monsieur Dimitrescu,

Merci pour vos réponses. Merci de m'avoir corrigé. Cette faute est bête. Si au moins je gagnais au loto. A ce sujet, si je gagnais à l'Euro 30 millions que ferais-je ? Et vous que feriez-vous ?
Excellente journée é vous.
FVN

Écrit par : velen | 08/07/2008

1. parce qu'on n'a pas choisi
2. ça vit mécaniquement (je est un autre)
3. non, Dieu est n'est qu'un nom qui désigne l'inexplicable
4. parce que chacun se situe à une échelle différente de conscience

5. la vie que nous menons n'est en rien authentique ni en esprit ni dans le coeur à cause de la folie du monde mais la survie est à ce prix; nous n'avons pas le choix même si nous persistons à croire à une prétendue liberté et que c'est la peur de la mort qui nous "maintient" en vie.

Si vous gagnez au loto, je saurais quoi en faire. Bonne journée!

Écrit par : Micheline | 08/07/2008

mais de rien, monsieur vilain, vilen, velin...ah Velen...puis-je vous offrir mes services AVANT la publication de vos articles ?
Rien que pour le bonheur de vos lecteurs...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/07/2008

Micheline...non pas vous...est-ce une erreur de frappe ?
"Si vous gagnez au loto, je saurais quoi en faire."
Je ne peut le croire...autrement...

;o)

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/07/2008

Pourquoi y a-t-il des hommes tout court? Et surtout, pourquoi des femmes méchantes et cruelles?! Pourquoi pas des hommes et des femmes méchants et cruels ou des femmes et des hommes méchants et cruels?

Bien à vous...

Écrit par : Chris | 08/07/2008

Monsieur Velen !
Vous mettez deux fois le point 4) !
Comment voulez-vous que je joue et gagne au Loto en jouant deux fois le même numéro (c'est aussi interdit, défendu et impossible que poser ses fesses à l'intérieur d'un bistrot et en même temps fumer sur la terrasse) ?
Par conséquent, comment voulez-vous que je gagne au Loto, remercie Dieu de m'avoir fait gagner au Loto, prenne Son numéro de portable et vous le communique afin que vous puissiez avoir un accès direct pour trouver enfin des réponses raisonnables à vos interrogations mystiques ? Rahlalala...

:o)

PS: Il n'y a pas de "femmes méchantes, cruelles", où allez-vous chercher de pareilles idées ? Il y en a qui ne savent pas faire un soufflé au fromage, mais ça c'est une toute autre question.

Écrit par : Blondesen | 08/07/2008

@ Blondesen:
C'est pourtant ce que Monsieur Velen laisse entendre par "pourquoi y a-t-il des hommes et des femmes méchantes, cruelles". S'il souhaitait définir comme "méchants et cruels" les hommes ET les femmes, l'accord aurait dû se faire au masculin pluriel.

Écrit par : Chris | 08/07/2008

Qui peut le plus peut le moins.
Lorsque j'ai écrit ce blog, je n'étais pas en forme. Je sortais de chez le médecin qui venait de me faire une ponction dans le genou. Douleurs j'en passe et des meilleurs.
Je sais reconnaître mes erreurs. Il y en a eu dans ce blog, et alors !
Au moins le but fixé est atteint. Je vous voulais des réponses, elles sont bonnes, agréables. Il y a juste un fait qui me dérange dans vos commentaires c'est la déformation volontaire de mon nom de famille. Ne seriez-vous pas indulgent, compréhensif et partant êtes vous intransigeant avec les erreurs. Je vous promets que si je gagne à l'Euro je vous invite à la fête. Vous pourrez amener un soufflé au fromage.
La prochaine fois, je compte sur votre fair-play.
Monsieur Dimitrescu merci pour vos services.
N'étant pas rancunié, je souris...... et vous dit à bientôt

Écrit par : velen | 08/07/2008

C'est vrai qu'il y a des erreurs dans le blog. Ce n'est pas une raison pour en faire un fromage. Je ne savais pas qu'aujourd'hui c'est la "saint du Con" !!!

Écrit par : velen | 08/07/2008

Aaaaah meuh-non-meuh-non-meuh-non, Chris !
Monsieur Velen a bien écrit d'abord "pourquoi y a-t-il des hommes", ce qui est une première interrogation dans ce (premier) point 4) ; ensuite et après la conjonction "et" vient une seconde interrogation existentielle, savoir "... des femmes méchantes, cruelles". Il s'agit donc de deux questions bien distinctes. A la première, je ne saurais répondre clairement, sinon que je me demande parfois, moi aussi, "pourquoi y a-t-il des Dr. ès Sciences grammaticales" ? Mais c'est une autre histoire.
Quant à la seconde, je subodore que Monsieur Velen est gravement intoxiqué par une sordide histoire de dame offrant une pomme à un monsieur, puis à toutes les horribles histoires qui s'ensuivirent. C'est pourquoi je m'insurge, car, de nos jours, les femmes savent faire de délicieuses tartes aux pommes... euh... enfin la plupart des femmes. Le pas que franchit audacieusement Monsieur Velen en prétendant que les femmes sont méchantes, cruelles à cause de la première pomme est de toutes façon un pas de trop, à la fois rétrograde et dépassé: même la plus mauvaise cuisinière est capable d'acheter une tarte aux pommes à la Coop, à la Migros ou chez le boulanger-pâtissier au coin de la rue. Il n'y a donc pas de "femmes méchantes, cruelles" et c'est fort heureux.

:o)

Écrit par : Blondesen | 08/07/2008

Je reviens à vous pour vous remercier de tous vos propos. J'ai pris du plaisir à vous lire, il y avait des faits drôles. Bon j'en ai pris plein la tête pour pas un rond. Je n'en veux à personne car en effet mon blog présentait des anomalies. Et pis j'ai les épaules assez larges. Demain, n'oubliez pas de jouer à la loterie le chiffre 4 doit être un porte bonheur !!! Je suis certain que votre jugement ne m'empêchera pas de dormir. Je vous souhaite une excellente soirée emplie de tout ce que vous pouvez espérer. A demain !

Écrit par : velen | 08/07/2008

Les commentaires sont fermés.