25/06/2008

Zone piétone à Carouge ?

Zone piétonne à Carouge ?

Comme toutes les villes et les villages Helvètes, ils essayent de bannir l’automobile et de rendre aux piétons et aux vélos la route. Pour les 4 x 4 en ville je suis pour les bannir.

Carouge vient, malgré elle, de vivre l’expérience de la fermeture de la place de Sardaigne. Ca fait 3 semaines qu’aucune voiture n’a pointé son nez à cet endroit.  C’est merveilleux de pouvoir se balader sans le risque d’être ennuyé par les voitures. Il me semble après renseignements pris vers qui de droit, qu'il n’y a pas eu de plainte, d’amendes, de remontrances. Il s’agit d’un test concluant. Les autochtones sont contents.

Quel choix pour Carouge ? 

Première variante : dans le futur, on verrait non seulement la fermeture de la place de Sardaigne mais aussi celle de la place du Marché. Un véritable renouveau que de rendre ces espaces plus agréable aux  vélos et aux piétons. Le transit habituel passerait ailleurs.

En effet, le panorama idéal mais oh combien utopique serait la fermeture du centre de Carouge, places de Sardaigne, du Marché, des rues Vautier, Saint-Joseph et de Saint-Victor. Plus de voiture, pas de vélos. Subsisteraient des parkings de dépose le matin jusqu’à 11 heures, libre circulation des transports publics. A près tout soyons fou !!!

Zone de rencontre ? 

Une autre variante : ne pourriona nous pas imaginer aisément des règles de parking différentes de ce qui existe actuellement ? Serait-il possible de prévoir des places de stationnements en zones bleues, des places de déposes, des horodateurs. Création de pistes cyclables, c'est en bonne voie, espace pour les piétons et les voitures à 20 klm heure. Au sujet des vélos à Carouge, les deux roues ne sont  pour l’instant pas  perdant puisqu’ils sont couverts par une initiative qui prévoit 6 tracés dans Carouge.

De toute cette histoire de circulation, de zones de rencontres, de macarons, de vélos, de voitures nous pourrions imaginer un grand « mariage » où les uns comme les autres se respecteraient. Où, chacun se ferait vigilance en se « chouchoutant ».

Quel choix ?

Au vue de ce qui précède deux choix, l’un contraignant ; plus de voiture places de Sadaigne-Marché. Autorisation des vélos uniquement et évidemment des piétons. Rien de plus simple. Pour cela, il faut une volonté politique, le corollaire le courage d’habituer les voitures, les vélos, les piétons, à se côtoyer sous une autre forme sans histoire. Par nature, l’être humain n’aime pas les changements. Toutefois, on voit ici et ailleurs, notamment à Lyon, des zones piétonnes de façade à façade.  Une large consultation a eu lieu avant l’entrée n vigueurs des nouvelles lois en la matière. Tout ce qui est pendulaire passe dans un périphérique créé pour cette occasion. Les Politiques ont eut un authentique courage d’oser briser le tabou.

Le projet le moins satisfaisant, c’est le « mariage » entre tous les protagonistes de la route. Création de zones de rencontres. Piétons-vélos-voitures-lieux de rencontres-parking, zones blanches, de déposes pour les commerçants, etc.etc.

Surtout  que Carouge bénéficie de 3 parkings souterrains, places de l’octroi, de Sardaigne et Centre communal.Les gens qui viennent faire leurs courses se parqueraient au soutterrain. En plus de ça, la Cité Sarde est desservie largement par les TPG.

Ces nouvelles composantes sont à discuter, rien ne doit être négligé. Necessité est de travailler intelligemment en se posant les bonnes questions.

Je vais stopper là mes propos. Pourquoi ? Ils sont utopiques et irréalisables. Ca fait des années que l’on discute de la zone piétonne à Carouge. Ailleurs aussi on en parle, notamment en Ville de Genève.

Pour atteindre ce nouveau de mode de vie, l’eau a le temps de couler sous le pont de Carouge ! Pourtant, Carouge, ville Sarde, aux allures de provence avec tout son charme, pourrait se mettre encore plus en valeur si à tout le moins les Autorités avaient le courage d’orienter le débat avec une grande zone de rencontre. Si au moins des Conseillers municipaux courageux lançaient le projet de zone piétone à Carouge.

Merci les Visionnaires de se pencher sur ces questions. N’en demeure l’évolution

Bonne journée

07:00 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.