01/05/2008

On a pas le droit d'avoir FAIM

Crise alimentaire, c’est inadmissible à notre époque 

Inadmissible qu'1 milliard de personnes souffrent en Asie de l'envolée des prix alimentaires

Inadmissible de laisser des gens mourir de faim.

Inadmissible que les pays industrialisés ne réagissent que peu rapidement.

Inadmissible que cette crise est due essentiellement par le doublement des prix des produits alimentaires en une année.

Inadmissible que l’ONU ne puisse réagir beaucoup plus rapidement.

Inadmissible, Inadmissible, Inadmissible, Inadmissible, Inadmissible…..

Nous sommes tous concernés par cette crise alimentaire. Nous sommes tous responsables des pauvres gens qui ne peuvent manger et boire.

Il devient urgent que les plus hautes Instances du monde réagissent et viennent en aide le plus rapidement possible dans les pays touchés par la famine.

A notre époque avec tous les moyens que nous connaissons il est inadmissible que l’on ne puisse réagir plus vite.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a demandé Berne une réaction internationale rapide pour faire face à la crise alimentaire, peut-on lire dans une dépêche sur Internet. L’ONU va créer une cellule de crise et veut notamment aider les paysans des pays pauvres à augmenter leur production.

Ban Ki- Moon a appelé les pays membres, toujours selon la dépêche, à réppondre rapidement à l’appel de fonds supplémentaires lancé par le Programme alimentaire mondial (PAM), à hauteur de 755 millions de dollars. A ce jour, 62 % de ces besoins sont couverts, a précisé la directrice exécutive du PAM

Il faut également venir aider les agriculteurs à cultiver encore plus. Pour cela, nécessité est de baisser les prix des engrais, d’amener le matériel nécessaire pour cultiver. Il faut beaucoup d’efficience pour que les pays sous développé puissent vivre décemment. Sur qui peuvent compter ces pays dans des difficultés de nourriture, d’exploitation, sur Nous qui sommes à l’abri de tous ces malheurs.

Vulgairement, je dirais qu’il faut se bouger les fesses et venir « hier » en aide dans ces pays touchés par la famine.

Je ne peux que souhaiter de tout cœur que des stratégies soient mises en place rapidement, que ces pays soient approvisionnés au plus vite, que la flambée des prix des produits alimentaires stagnent voire baissent. En demeurera une Paix meilleure dans ces pauvres pays.

Nécessité est de réagir sans délai.

François Velen

16:25 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

Tout à fait d'accord!
On chipote sur les droits des tibétains en Chine, qui s'apparente plus à des émeutes sociales, et pendant ce temps, on nous fait (les médias bien sûr) oublier que chaque jour des gens meurent à la guerre, à l'après-guerre, merci aux USA en Iraq!, Que l'Afrique dévastée, vend (merci à la corruption de gouvernements soutenus par nos instances européennes)ses richesses naturelles à bas prix et met leurs populations sous pressions.
Le 1er mai a été les réjouissances de cette gauche genevoise divisée, qui croit aux média-mensonges orchestrée par RSF (soutenue financièrement par une organisation paravent de la CIA à Taïwan), etc.
L'urgence de la faim dans le monde, m'incite moi aussi à mettre une note dans mon blog dans les minutes qui suivent.

Écrit par : yanick douet | 01/05/2008

C'est incroyable de penser au "monstre des richesses" des pays pauvres en humanisme. Mais qu'est ce qu'ils ont de ne pas arriver à leur importer de la nourriture pour qu'il mange descemment.
Ici, là, ailleurs des gens meurent de faim. C'est à chaque minute. C'est vraiment abject.
Je n'ai pas de larmes pour les 4 milliards de déficit de la BNS.
Je trouve dommage de voir que l'on se manifeste sans retenue pour le Tibet et que l'on garde un certain silence sur la mort due à la faim.

FVN

Écrit par : Velen | 02/05/2008

Selon une source officielle, une publication de la DDC : "Entre 1990 et 2005, les guerres ont coûté à l'Afrique l'équivalent de quelque 353 milliards de francs.... Ce montant correspond à peu près au volume de l'aide internationale attribuée au continent noir durant cette même période".

Vous voyez où se situe le problème?

Et pendant ce temps, on continue à enfanter des êtres qui n'ont rien demandé, dans les conditions les pires, à culpabiliser des gens qui peinent aussi ici à (sur)vivre... et les états poursuivent sur leur lancée!

Écrit par : Micheline Pace | 02/05/2008

Si on leur donne des sous, pour qu'ils s'entretuent...ou vas-t-on ?
Que vont ils faire de l'argent reçu pour la famine ?
Encore des guerres ? oui, pourquoi pas...le Darfour c'est pas fini...

"353 milliards de francs....Ce montant correspond à peu près au volume de l'aide internationale attribuée au continent noir durant cette même période" Micheline.

Micheline a raison, on va devenir encore plus égoïstes.
Surtout quand on voit les résultats !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 02/05/2008

Ce qui est surtout avéré,c'est que beaucoup de dirigeant Africain ont choisi le model marxiste pour tire un trait à la décolonisation.Et qui dit marxisme dit pénurie alimantaire et avec en prime une corruption et des guerre interminable.Il est évident que des pays encore fragilisés a peine sorti pour certain de ces politiques stupides ont pris de plein fouet la hausse des prix des céréals.

Surtout ce que l'ont dit rarement sur certain blogs,c'est que cette hausse des prix alimantaire est du au recule de la pauvreté dans le monde tel la Chine,l'Inde le brésile etc...Le jour où l'Afrique décole ont risquera une nouvel hausse des prix des matières premières.

D.J

Écrit par : D.J | 02/05/2008

Cher Monsieur D.J.
je suis heureux de lire enfin quelqu'un qui connait l'histoire de la décolonisation. Car je connaissais Patrice Lumumba, renversé par Joseph Désiré Mobutu, mais peu les autres dirigeants marxistes. M. Lumumba s'est fait assassiner par le gouvernement belge avec le soutien des dirigeants "USA". M. Mobutu, lui n'a pas acheté d'armes mais a donné à manger son peuple qui n'a plus eu faim!?. Auriez-vous l'amabilité d'éclairer ma lanterne et de m'indiquer les dirigeants Africain qui ont choisi le modèle marxiste, qui n'est rien d'autre qu'une forme de dictature (Chavez, Castro, etc). la vraie question, c'est comment ces gens sont arrivés au pouvoir? Il y avait souvent un pouvoir de droite complètement pourri!

Écrit par : Galapia | 03/05/2008

Il y a le Ghana qui a remplacé les petites fermes traditionnelles par des exploitations géantes inspirées du modèle soviétique,la Tanzanie,fasciné par le maoïsme,l'on peut rajouter le Zimbabwé de mugabé.Entendant nous bien que je parle de politique post colonial.depuis l'éffondrement de l'URSS bien des choses ont changé.

D.J

Écrit par : D.J | 03/05/2008

Les commentaires sont fermés.