21/04/2008

Le centre ville, superbes animations ?

Le centre ville : la déprime ?

Ok, je suis d'accord : un centre ville sans animation, c’est déprimant.

Genève n'est pas attrayante.

A la question de Christian Bernet : « Que se passe-t-il ? La Genève vieillissante serait-elle prise d’un coup de nostalgie ? Sans doute un peu. Je dirais qu’il est vrai que Genève se démarque de biens d’autres villes par son manque d’entrain de dynamisme et d’imaginations

A Genève, les zones piétonnes ne sont pas vivantes, dégarnies de badauds, tristes, sans attirance.  Est-ce une attitude normale, est-ce que phénomène se répète dans d’autres villes. ?

J’ai lu avec beaucoup d’attention l’article de Chritian Bernet de la TdG « Une ville animée, ça se mérite ».  C’est vrai de dire qu’il y a quelques années la fermeture de tel ou tel commerce n’excitait pas les esprits. Le Cristallina ou le Relais de l’Entrecôte, ces fermetures sont comme une « mort » dans les rues basses. Pas si loin dans le temps, la disparition d’entités comme le « Coq d’Or » ou « Zivi » ; les genevois n’avaient pas manifesté une authentique démoralisation.  Précisons que le centre ville est vite mort d’animations. Serait-ce l’esprit Calviniste ?

C’est navrant de savoir que d’autres surfaces commerciales, restaurants, épiceries ou cinéma de quartier vont disparaître.

D’autre part, je ne comprends absolument pas pourquoi on installe dans des arcades vides, des espaces conseils pour les banques, pour l’immobilier, etc.

Les commerces ne doivent pas disparaître. Les arcades devraient être diversifiées par tel ou tel style de magasin.

Actuellement, le soir, le dimanche, les jours fériés, la ville est terne. Je ne pense pas que ce soit le meilleur remède pour les déprimés !

Les loyers sont trop chers, en effet, les jeunes vont s’installer en campagne. Et encore moins de monde au centre.

Il manque des logements à des prix abordables, pour que les jeunes restent et animent le centre ville. Ne présentant pas d’appartements  dans la Grand rue, les orchestres pourraient jouer jusqu’à 23 heures, fermeture de la buvette  24 h 00

Je trouve aussi navrant que le monde des affaires prenne de l’assurance dans les rues basses.

Le centre ville a besoin d’être dynamisé. Si ça vit, si c’est animé, si, si, si, je suis certain que les gens éteindraient leur télévision, leur ordinateur et viendraient bien plus volontiers se divertir en ville. Une ville animée, ça se mérite, faut-il encore se donner les moyens.

Genève devrait  promouvoir la diversité entre les habitations, les magasins, les attractions, les animations et l’aménagement.

Pour conclure, il serait intéressant de se poser des questions sur l’implantation d’arbres et la disposition de bacs à fleurs, beaucoup de fleurs au centre Ville, par exemple. Aussi l’installation de petite buvette, des jeux de boules et pour les enfants. Un kiosque pour des aubades concerts. Un thème par saison, soit 4 « tableaux ». Un pilote devrait être engagé pour manager tout le programme. Si cette personne est bien, présente de bonnes idées, elle pourrait être engagée même si celle-ci n’a pas une porte documents rempli de diplômes. Qui peut le plus, peut le moins !

Je prends au sérieux les propos de Christian Bernet « …Bientôt d’autres restaurants, d’autres épiceries ou cinémas de quartier vont disparaître. Pour les maintenir, les lois ‘y suffiront pas. Ce qu’il faut, ce sont des clients. C’est ici que les choses se corsent. Je pourrais vous dire que la recette est simple. Travaillez moins, fermez votre TV et votre ordinateur et descendez dans la rue faire vos emplettes. Mais vous ricaneriez de ce programme touchant de naïveté. N’est-ce pas ? »

Que ce brûlant et captivant dossier avance dans le bon sens « Genève ville où il fait bon vivre ! »

Bonne réflexion !

Bonne journée.

François Velen  

07:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

oh oui revoir des gens dans les rues,pouvoir échanger quelques mots sans entendre ne serait-ce que pour 5 min,oh pardon j'ai un truc à voir sur internet,les mêmes qui diront bientôt ,zut dans deux ou trois mois se sera Noel,hélas,dans notre canton de Neuchatel aussi,de moins en moins d'arbre,de moins en moins de gens dans les bistrots,les gens meurent comme si épidémie,il y avait,mais la déprime bétonneuse fait son travail,les interdits fleurissent comme au bon vieux temps d'Al Capone et on voudrait que les gens soient heureux.Non le béton tue,et le chauffage longue distance mais prévu au bois cette fois,oui dans le temps le charbon embrumait les poumons, et dans quelque temps ce sera la pollution du chauffage au bois,qu'allons nous encore inventer pour obliger les humains à rester cloitrés chez eux,et qui deviendront catatoniques,hélas

Écrit par : lovsmeralda | 30/08/2010

Quel post sympa! Merci pour l'ensemble de ses infos car j'ai du mal à me procurer des données claires sur Le centre ville, superbes animations ? : François Velen. D'où viennent vos renseignements? Je tente de créer un site sur Le centre ville, superbes animations ? : François Velen et j'aimerais être au point. Encore un ptit merci et à bientôt .

Écrit par : poele cheminée | 19/08/2011

Les commentaires sont fermés.