16/04/2008

Les fonctionnaire n'ont pas à se plaindre !

Les fonctionnaires n'ont pas à se plaindre !

Auparavant, le fonctionnaire était engagé pendant une période de 3 ans avant d’être nommé. Pendant cette période, il etait payé 2 classes en dessous du salaire réel. Au bout de cinq années de loyaux services, année après année, le fonctionnaire touchait une annuité et ce pendant 12ans. Enfin, après cinq ans d’activité, le fonctionnaire reçevait une prime de fidélité, la première année 25 %, suivie chaque année de 5 %. Au bout de douze ans celle-ci correspond à un treizième salaire Cerise sur le gâteau, le fonctionnaire est protégé par un puissant statut du fonctionnaire. Pour être viré, faut avoir « tué son père ou sa mère ».

Ca va changer, notamment avec la suppression du système des annuités et l’introduction du 13ème salaire dès la première année.

Le système de l’ Etat est très complexe, on y perd très vite son latin. La TdG le dit bien : complexe. Le défunt système était fondé sur plusieurs piliers. Le premier est le salaire de base. On y ajoutait une annuité censée récompenser l’expérience acquise ; elle était versée chaque année pendant douze ans avant d’augmenter plus lentement en fin de carrière. Après une douzaine d’année cette prime finissait par représenter un 13ème salaire. Le quatrième était la compensation du renchérissement.

De plus, l’Etat participe à une forte participation au prime du 2ème pilier.

Quelle belle vie financière s'offre aux fonctionnaires. Selon la TdG, « de ces tous éléments, le nouvel accord n’en garde donc plus que trois, le salaire qui comprendra un 13ème, les annuités portées de 15 à 22, et l’indexation. Ce système a l’air de ménager fonctionnaires, syndicats et le Conseil d’Etat. Tant mieux, on ne verra pas défiler les « ronds de cuir ! ».

De nos jours on pourrait arguer que les fonctionnaire ne sont pas à plaindre. Les salaires ne font pas pleurer, les annuités ne font pas sortir le mouchoir, le prime de fidélité ne fait pas sortir l’éponge, enfin la baignoire est pleine de pétales avec les annuités obligatoires. Et de rajouter que le statut du fonctionnaire est à lui seule une grande gerbe de fleurs.

Il faut savoir également, que la garantie de l’emploi est toujours d’actualité. Cette palette de peintures roses ne peut pas faire râler les fonctionnaires car ils sont tout simplement gâtés. Il faudrait être « cinglé » de quitter l’Etat pour le privé à moins que les conditions salariales fassent dresser les poils du bras.

Ce que j’ai pu lire dans la TdG me fait dire que le fonctionnaire est et sera toujours bien loti, protégé, gâté à vie.

Je suis presque certain que ces garanties ne se voient pas dans le privé. J’espère que les fonctionnaires ont le sourire et qu’ils ne tirent pas la « gueule » tous les matin en allant bosser.

Comparativement, il semblerait juste de dire que c’est la fonction publique la mieux payée.. C'est aussi la mieux protégée. La garantie de l'Etat est notoire.

De plus, elle est satisfaisante, car elle permet de mieux rétribuer les jeunes qui commencent à l’Etat sans attendre qu’ils blanchissement sous le harnais. Secondo, il consacre le rapprochement à petits pas de la fonction publique avec le mode de rémunération dans le privé(dixit la TdG).

L'Etat va mettre sur pied des formations ce qui ne peut être bénéfique pour les employés.

Bref, les fonctionnaires ne sont pas à plaindre, ils ont le plein emploi, la garantie salariale, le treizième salaire. Et dans beaucoup de cas des places de travail qui ne bousculent pas les montagnes. Savez-vous que la dernière chose que l’on volera dans un bureau de fonctionnaire, c’est la pendule !!!

Une chose est certaine, je ne vais pas pleurer sur le sort de nos fonctionnaires. Cela dit, je les remercie, car sans eux, quelle désordre dans la République, rien ne serait plus possible. Serait alors nommé alors un baillif !

Et pour conclure, la seule amélioration notoire à ce jour c’est le treizième salaire dès 2009 et la fin des annuités. Pour le reste, restons dans les "placards" dorés. Je ne sais pas vous, mais personnellement je ne vais pas pleurer sur le sort des fonctionnaires. Ils sont très utiles ! Et d'arguer que la fonction publique présente des postes pas stressant.....

Clin d'oeil : je ne sais pas vous, mais je pense que les fonctionnaires bien que pas stressé comme dans le privé font preuve d'efficience. 

Enfin, sans vouloir attiser le foyer du fonctionnariat à quand la suppression du statut de la fonction publique.

François Velen

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook

Commentaires

Génial, vous venez de résumer en un seul "article", tous les lieux communs sur les fonctionnaires.

Le suivant, vous le ferez sur les juifs ?

"Auparavant le juif n'avait pas de pays. Il s'en tirait plutot bien en commerçant de façon malhonête ..."

Écrit par : Dji | 16/04/2008

pas stressé?

Mais venez prendre ma place alors, il n'y a pas un jour que je finis à l'heure tellement j'ai de boulot, on ne remplace pas les personnes qui partent et on se retrouve à faire 3 boulots en un!

Franchement avant d'écrire de telles sornettes venez voir ce qu'il se passe réellement...

Pendant des années on a eu les annuités bloquées et aucune augmentation de salaire...

J'ai bossé dans le privé et aujourd'hui je travaille bien plus dans le public croyez-moi! Et j'ai le droit à aucune compensation comme dans le privé...

Écrit par : msqma | 16/04/2008

Monsieur Velen, si vous publiez de manière à informer, surtout en matière de chiffres, renseignez-vous bien avant qu'on vous lise. Votre affirmation sur la prime de fidélité est fausse. L'augmentation de cette prime est suspendue depuis de nombreuses années. JAMAIS les 5% par an que vous invoquez ne sont réels. Soyez SVP objectif Monsieur Velen autrement vos posts ne valent rien.

Écrit par : Gfeller | 16/04/2008

Pour Dji

Mais alors, avec tout ce travail, que fais tu sur le sitre de la tribune, avant 9h00. ;-)

Écrit par : Priv | 16/04/2008

Je confirme que les fonctionnaires recevaient une prime de fidélité. Pour venir de me renseigner auprès d'un Service de l'Etat, en effet, elle existe bien. Toutefois, le mécanisme d'augmentation a été bloqué depuis plusieurs années. Cela dit, c'est le Grand Conseil qui décide de l'augmentation des primes de fidélités. Il est vrai de dire que depuis plusieurs exercices civils elles sont bloéquées. En tant normal la prime était augmentée de 5 % par année.

Merci de votre réaction et bonne journée.

F. Velen

Écrit par : velen | 16/04/2008

Fonctionnaires de l'Etat, comment se fait-il qu'il y en aient autant à
Genève qu'à Zurich pourtant bien plus peuplé ?
Quelqu'un peut-il m'expliquer la chose ?
Merci d'avance

Écrit par : bidouille | 16/04/2008

Monsieur Velen, il y a bien longtemps que la progression des primes est bloquée et bien bloquée. Je prends mon exemple, je suis ainsi sûre de ce que j'avance.
Je travaille à l'Etat depuis plus de 8 ans et ma prime de fidélité se situe à 17% donc...
Je pense que vous auriez dû vous renseigner avant d'écrire, vous vous rendez peu crédible à balancer ainsi des renseignements non confirmés.

Écrit par : Gfeller | 16/04/2008

Cher Monsieur Gfeller,

Pensez bien que je me suis renseigné à l'Office du personnel de l'Etat. Il est vrai que le mécanisme lié à la progression des primes est bloqué depuis plusieurs années. Auparavant, il avançait de 5% par année. . Vous commenciez à 25 %, après 15 ans vous étiez au plafond de la prime de fidélité. Faut-il qu'elle aie été votée par le Grand conseil.A votre tour de vous renseigner auprès des RH de l'Etat.
Bien à vous et merci pour votre message.
Avec mes respects, François Velen

Écrit par : velen | 16/04/2008

1)Gfeller est une femme. merci. Personne n'a jamais commencé à 25%, ceci est une fausse information. Je suis bien renseignée puisque je travaille à l'état. La prime de fidélité est perçue après 3 ans, soit dès la nomination. Contrairement à ce que vous affirmez, la nomination n'est pas automatique après 3 années, elle peut être repoussée d'une ou plusieurs années si les évaluations du collaborateurs ne sont pas satisfaisantes. (eh oui à l'état, ce n'est pas du "tout cuit" ainsi que vous semblez le prétendre, nous sommes évalués très régulièrement et par écrit sur nos diverses compétences). Si vraiment la prime de fidélité débute à 25% il me semble alors qu'on me doit un sacré rétroactif, puisque cela fait 9 ans que je travaille à l'état et que ma prime est de 15% environ. Si je me permets de vous reprendre, cher Monsieur, c'est uniquement parce que si vous décidez de "balances" quelques pics anti-fonctionnaires, il faut faire dans le respect de la vérité.
Merci de votre attention

Écrit par : Gfeller | 17/04/2008

Ces commentaires m'insuportent! Je suis quelqu'un de poli et de respectueux mais je vous jure que là, ça devient difficile. Je ne veux pas répéter ce que tous les internautes viennent de dire à ce monsieur Velen...... J'ai simplement envie de dire à cette personne de fermer sa grande gueule. Si c'est pour dire de la merde, alors on ferme sa gueule! Sait-il ce que c'est de bosser pour l'Etat?

Écrit par : rafael | 15/11/2008

D'accord avec les préopinants, j'ajouterai que les seuls gagnants sont les Hauts fonctionnaires car les autres y sont souvent mal traités (dans tous les sens du terme)! Ce sont les seuls qui jouissent des super-salaires, avec bouteilles de vin à Noël, et primes souvent injustifiées, sécurité de l'emploi, et d'autres privilèges que la nouvelle loi accroît.
Ces insultes gratuites ne reflètent effectivement pas la réalité.

Écrit par : Micheline Pace | 15/11/2008

Le pire, c'est que l'auteur de cet article est un ancien fonctionnaire.
Je ne comprends pas la démarche de François Velen...

Écrit par : stevi | 16/11/2008

à ce que j'ai compris, les fonctionnaires auront un 13ème salaire à partir de 2009....... et, s'il vous plaît, sans référendum à la clef....... pas trop tôt! Merci à tous les députés......mis à part à ceux de l'UDC....... meme les libéraux menés par Weiss ont été de bonne foi....

Écrit par : rafael | 16/11/2008

En effet, les fonctionnaires toucheront le 13ème salaire. Ca a été voté jeudi ou vendredi dernier. C'est un succès pour les syndicats. Ainsi les fonctionnaires sont mieux lotis. En tant qu'ancien fonctionnaire, j'avais la chance de l'être, malgré un blocage du mécanisme salarial depuis plusieurs années. Je vois deux avantages, le statut du fonctionnaire et le fonds de prévoyance bien garanti. Bonne journée

Écrit par : velen | 17/11/2008

M. Velen, merci de ce commentaire. Dites-moi, vous qui vous y connaissez davantage que moi, pour quelle raison cette loi n'est pas soumise au peuple (votation populaire, référendum) ? Est-ce parce que le texte de loi a été accepté par la majorité des partis au plenum?

Merci. Bien à vous.

Rafaël, Vazquez
(enseignant à l'école des Eaux-Vives)

Écrit par : Vazquez Rafaël | 17/11/2008

En fait, je me demande si ce texte de loi peut être soumis à référendum.
Même si l'ensemble des fractions sont d'accord sur le texte, des citoyens pourraient provoquer une votatiion. Voici mon humble avis.
Bon appétit.
François Velen

Écrit par : velen | 17/11/2008

Merci pour ces renseignements. Bon appétit!

Écrit par : Vazquez Rafaël | 17/11/2008

Cher François,
Désolé mais vos propos sont teintés d'orgueil, de mépris et d'une jalousie certaine !
Les fonctionnaires sont des personnes (hommes et femmes) qui donnent le meilleur d'eux-même dans leurs diverses tâches, toutes confondues.
Ce n'est certainement pas "certain(e)s mauvais(e)s fonctionnaires" qui doivent pouvoir ternir l'ensemble de la fonction publique. Il y a aussi des "moutons noirs" super bien payés dans le privé (l'ignorez-vous ????)!
Et celles et ceux qui dans le "privé" ont joué avec les actions bancaires ! n'ont-ils pas plus gagné que les fonctionnaires ? (en faisant "couler" l'économie !!!!!!!!!)
Quant au stress !!!!..... avez-vous été enseignant ? gendarmes ? gardien de prison ? taxateur aux impôts ? Avez-vous dirigé des dizaines voire des centaines de personnes sous votre seule responsabilité ? Avez-vous eu en charge plusieurs dizaines d'élèves ?.............. Alors de quoi parlez-vous ? Pourquoi attaquer celles et ceux qui font "marcher" cette république ?
Ca ne sert à rien de "remercier" les fonctionnaires et de "glorifier leur efficience" si c'est, pour ensuite, leur "planter un couteau dans le dos" par pure jalousie !!!!!!
Vous êtes pervers dans vos idées et vos propos, désolé !
Avec de tels propos, vous n'êtes absolument plus crédible pour moi.
Avec mes respects
Ivan

Écrit par : coucou | 17/11/2008

Les commentaires sont fermés.