25/03/2008

Genève t'es belle, mais t'es mal gérée !

Genève réveille toi, regarde Schwiz
Je viens ici en tant que rapporteur de ce que j’ai pu entendre ce matin au sujet des bénéfices de Schwiz.
Nous nous m’interrogeons sur l’efficience financière du gouvernement genevois.
Nous avons lu dans la Tribune de Genève que Schwyz fait trop d’argent ! Est-ce le hasard d’une bonne économie ou d’une bonne gestion, ou que sais-je. Toujours est-il que les personnes qui dirigent ce canton sont des gens intelligents.
Alors que fait Genève ? Ville internationale, aéroport surdéveloppé, grosses entreprises notamment en horlogerie, « super » banquiers, grandes surfaces commerciales, bons payeurs d’impôts. On peut se poser des questions quant à la gestion de ce magnifique coin de terre du bout de la Suisse. Qu’est ce qui coûte cher ? Est-ce le social, est-ce la gestion même, alors quoi ?
Pendant des années, le canton de Genève a nagé dans les chiffres rouges. Depuis peu, il semblerait que ce cancre de Canton dégage des chiffres noirs.
Dès que l’on quitte ce sympathique canton tout semble plus idyllique, mieux géré, plus propre, plus respectueux, moins d’incivilités. La vie est plus simple ailleurs !
Est ce que la belle Genève pense trop, réfléchi trop. Est-ce que politiquement c’est trop spécial, trop perfectionniste, trop partial,  trop de frontaliers,  trop d’étrangers, trop de chômeurs.
Est-ce que ce canton est trop calviniste,  trop conformiste. Pourtant Genève a de quoi rivaliser avec les plus belles villes du monde.
Pourquoi Genève, là où il fait bon vivre, est-elle financièrement une des mauvaises élèves de la Confédération Suisse.
Il se pose beaucoup de questions sur cette Genève internationale. A écouter les gens, Genève est cancéreuse quant à sa gestion des comptes. Son administration est bien trop lourde. Son arsenal juridique et règlementaire trop complexes.
Moins compliquée sur toute son organisation, Genève pourrait être un des cantons de Suisse le mieux côté.
Genève, joyau du tourisme, devrait semble-t-il prendre des cours pour acquérir le savoir des chiffres noirs. Aller prendre des leçons en Suisse profonde !
Vivement que l’on voit les effets positifs du discours de Saint-Pierre en 2007.
Clin d’œil personnel : humble vaudois vivant à Genève, je ne connais pas les ingrédients pour que Genève vive plus simplement et intelligemment, toutefois une bonne remise en question donnerait peut être une impulsion positive, de bons électrodes, de l’outrecuidance, de l’audace.
Imaginons le développement rapide du PAVE, Praille, Acacias, Vernets (en avant Marc Muller !) la réalisation de la traversée de la rade (bravo Philippe Joye d’avoir essayé), beaucoup plus audace dans le gestion des finances et Genève serait sur le podium des AAA.
Allez vieille Genève là où il fait bon vivre rendort toi, comme tu aimes le faire, du moins jusqu’à présent. Bonne sieste ! Et lorsque tu auras décidé de « bosser » vas-y pour que tu sois à la hauteur de ce que tes habitants attendent de toi.
Une chose est certaine, Genève est une des plus belle ville de Suisse et d’Europe. Soulagement, il n’y a pas que du négatif. Positivement, on t'aime malgré des déboires.
François Velen

17:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Désolé François, je ne trouve plus Genève "belle" !
Je l'ai connue "belle", il y a 40 ans de celà, où chaque quartier avait son âme, ses petits commerces, ses coutumes et un bel art de vie.
Mais Genève, par orgueil, a voulu jouer les grandes capitales de ce monde, alors qu'elle n'est qu'un tout petit village au bout du lac Léman. Elle s'est "prostituée" aux riches, aux banques, aux diplomates, oubliant totalement ses habitants. Le tertiaire à disparu provoquant le chômage que l'on connaît. De plus, cette Genève a très mal géré son urbanisme, provoquant les problèmes de circulation que nous connaissons maintenant. Ce canton-ville est en train d'étouffer dans sa cuvette et l'art de vivre n'y est plus ! (trafic désolant, loyers prohibitifs, sécurité pas vraiment assurée, bruit, pollution......etc etc...) Si Genève est belle vue en carte postale par beau temps, elle devient déprimante lorsque l'on y vit !
Amitiés

Écrit par : coucou | 25/03/2008

On peut se poser la question suivante : est ce que Genève était mieux gouvernée ? La vie était-elle plus simple ? Une chose est certaine dans moults domaines Genève est très compliquée. Chacun veut tirer la couverture à soit. Ce n'est pas constructif. De plus, il y a de ceux qui font de la politique de la démagogie. Bref Genève est un peu le cancre de la Suisse........ Positiviement c'est une très belle ville.

Écrit par : velen | 26/03/2008

Annécien depuis peu, je me suis dis : il faut quand même que tu ailles voir Genève ! Et c'est là que je ne suis pas d'accord avec toi... Moi et ma copines sommes tombés d'accord avec le fait que "Genève est la ville la plus moche que nous ayons visité". J'avais été impressionné par Neuchâtel, et son aspect très clean, que l'on attribue volontier aux Suisses, et je m'attendais donc à trouver beucoup plus à Genève, la capitale économique de la Suisse... Et non... Tout parait mal entretenu, des carrefours tous les dix mètres, peu d'espaces verts (le "jardin anglais" m'a fait beaucoup rire...). Rien des richesses de cette ville n'est exploité : que le port est triste !
Peut être n'avons-nous pas visité les bon quartiers, mais à notre avis Genéve est la moins belle de toutes les capitales Européenes que nous connaissons (une dizaine).
De plus les Genèvois nous ont paru prétentieux, hautains, et antipathiques au possible (pire que des Parisiens...)

Écrit par : bebz | 21/07/2008

Parce que Genève est la capitale de la Suisse maintenant?
Parce que Genève est le centre économique suisse?
Non non la capitale de la Suisse est Berne, très belle ville et la capitale économique de Suisse est Zurich, 2 fois plus peuplée que Genève et au combien plus attrayante, propre etc...

Écrit par : johny | 26/03/2012

Les commentaires sont fermés.