29/02/2008

Les TPG, le train, les taxis trop chers !

Trop cher le Train et les TPG !
Je trouve que le prix du billet de TPG est trop cher. Cela dit, je n’étais pas pour la gratuité.
Prenons un exemple de ces prix exorbitants : un matin je prends le tram 12 place du Marché à Carouge, je paie Frs 3,--. Je flâne plus d’une heure en ville à fouiner dans les magasins. Je veux rentrer chez moi en tram. Passé 1 heure de validité du billet aller, ce dernier est échu. Donc, il faut que je repaie Frs 3,--. L’après midi, je veux rendre visite à une amie qui habite aux Eaux-Vives, je vais, je viens pour Frs 6,--. Soit un total pour une journée de Frs 12,--. A ce prix, j’ai meilleur temps de prendre une carte journalière à Frs 10,--. Là aussi, ce n’est pas donné. Je pense que les TPG sont trop chers.
On me dira, si vous utilisez souvent les TPG prenez un abonnement annuel à Frs 650,--, soit Frs 54,16 mensuel. C’est cher payé.
Je disais au début de mon propos que je n’ai pas voté la gratuité des transports. Toutefois, si l’initiative portait sur une réduction du prix des transports publics ma plume aurait mis une croix sur le oui.
Il n’a pas que les trams-bus qui sont chers.
Les taxis ? Ceux-ci, sont encore plus cher. La prise en charge à Frs 6’70 et le kilomètre à Frs 2,70. Un prix bien trop élevé.
Combien coûtera le prix du billet pour un déplacement avec le « CEVA » ?
Les trains ? Là aussi, ce n’est pas donné. Je n’ai pas d’exemple concret ici, mais prenez le train Genève – Sion –Genève, 2ème classe, le prix du billet d’environ Frs 88,--. Pour une famille, la balade sera peut être bucolique, toutefois elle aura coûté un prix.

Pour un adulte en 2ème classe l’abonnement est de Frs 3'100,--.

Selon un article paru sur Bluewin, les CFF se classe au regard des pays voisins au troisième rang. 

Enfin, il est à relever que le litre d’essence jouant au yoyo entre Frs 1,78 et Frs 1’85, là aussi c’est trop cher.

Je pense aux jeunes étudiants à l’EPFL ou travaillant à Lausanne, par exemple, ou devant prendre tous les jours le tram 4 x minimum pour rejoindre le collège, ou la petite grand-mère qui doit prendre le taxi pour se rendre chez son médecin. La vie à certes un coût.

Et chaque corporation au service des usagers ne cesse d’augmenter régulièrement ses tarifs. En fait chaque année, ça revient sur le tapis !

Pour alléger ces tarifs, je proposerais notamment des taxes plus lourdes pour les  4x4, une taxe pour entrer dans la ville de Genève (voir TdG d’hier), des parkings obligatoires pour nos voisins qui viennent travailler à Genève et l’utilisation des TPG à moindre prix. Des solutions, il y en a, faut-il que les politiciens trouvent les meilleures solutions pour contenter tout le monde.

Changer les us et coutume pas facile.

Mugny essaie de se munir d'un ticket pour entrer dans Genève. Les critiques pleuvent, certes, nécessité est de se poser la question si Genève peut physiquement et psychiquement adopter un tel système, tout comme à Londres. A ce sujet, on sait que le genevois est râleur, mais au fond de lui il y un grand coeur !

Agir, d’une manière où d’une autre, les dirigeants doivent se pencher sur ces brûlants dossiers. Le « métier » n’est pas facile, certes.
 

Fort de ce constat, il ne reste plus que les déplacements à vélo ou à pieds. Là, je ne m’avance pas trop en disant que l’on y trouve son compte !

François Velen

11:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.