15/02/2008

Trop de démocratie "tue" la démocratie !

Trop de démocratie "tue" la démocratie !
Ca y est l’UDC a déposé à la Chancellerie fédérale son initiativ, avec plus de 210'000 signatures. Un record ?. Non puisque elle se situe dans les 10 premières selon la TdG. Un signe de peur du peuple ? Peut être, à tout le moins une attitude démonstrative. Démonstrative puisque les électeurs veulent montrer aux Autorités qui font les lois et qui les appliquent que le droit actuel en matière de renvoi des étrangers étant condamné ne serait pas « couvert ».
Certes, on peut être pour ou contre, le peuple le dira lors du rendez-vous avec les urnes.
Une question me vient à l’esprit : le renvoie s’exécute, oui la loi est appliquée. Cela dit, est ce que la condamnation est applicable et appliquée dans le pays d’accueil ?
Une autre question me vient à l’esprit : est ce que c’est vraiment humain de renvoyer un délinquant étranger alors qu’il peut purger sa peine en Suisse ?
Enfin, une troisième question liée à la politesse : n’est pas ce un manque d’élégance du peuple de savoir qu’une initiative vient surplomber des lois déjà existantes. C’est à mon avis aller un peu loin en besogne.
Par l’intermédiaire de la TdG on apprend que le Secrétaire général de l’UDC conteste en disant « Aujourd’hui on peur renvoyer. Avec notre initiative, on devra ! ». Comment dire des choses pareilles alors que l’on ne connaît pas encore le bénéfice de l’application des lois en vigueur.
Enfin, plus basique : ce qui m’interpelle est le nombre d’heures déjà passées, à penser, à préparer, à mettre sous toit la nouvelle loi. Et combien d’heures vont dès maintenant prendre l’initiative. Je sais ce n’est pas la vrai question aujourd’hui, mais tout de même. Si à chaque loi, une initiative est déposée, faudra du monde à Berne !
Au prime abord je dirais à chaud, seraitune initiative-"vitrine" démagogique.
Je pense que le peuple n’ira pas jusqu’à voter un « pour » l’initiative. Pour autant que Berne et les Cantons appliquent l’arsenal existant en matière de renvoi des étrangers.
Je reviendrai ultérieurement à froid sur ce sujet.
Et l’application du droit pour les Suisses, toujours bien appliquée ?!
Je souhaiterais savoir ce que vous penser de cette initiative.
Bon week end.

14:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Il est vrai, cher François, que cette initiative pose et posera beaucoup de questions. La première étant celle de l'égalité devant la justice : un forfait commis en Suisse pourrait donc être sanctionné de façon différente selon leur nationalité ! ? Car si le texte dit bien "tout étranger condamné en Suisse sera expulsé", le sera-t-il après avoir effectué sa condamnation, ce qui représente un double effort pour le contribuable suisse (les frais d'incarcération ET ceux d'expulsion). J'espère que, lorsqu'on devra voter (apparement en 2009), le débat aura su démontrer tout le temps et l'énergie galvaudés par l'UDC alors qu'il y a tant de problèmes fondamentaux pour le pays qui sont ainsi écartés.

Écrit par : Jean-Bernard Busset | 15/02/2008

Pensez aux jeunes bon-sang. Ceux qui ont juste peur d'aller se divertir en discothèque, ceux qui ont le creux au ventre en allant à l'école. Et j'en connais. Ils se font insulter de sales Suisses, agresser pour un regard! Sortez un peu. De dire qu'il y a déjà des lois est trop simplistes. Si ces lois avaient été appliquée correctement, l'effet de persuasion aurait été efficace et il y aurait moins de violence de la part de certains étrangers.
On commence à les appliquer juste quand l'udc dépose son initiative. C'est un peu tard non? J'ai été agressé et je n'ai pas de haine envers tout les étrangers. Mais une peine exemplaire aux coupables de ce genre d'agissements est pour ma part tout à fait normal. Avec les gens de gauche, il faut commencer à sévir lorsqu'un meurtre a été commis. C'est comme une maman laxiste qui laisse tout faire à son gamin. Et que lorsqu'il aura envoyer quelqu'un à l'hôpital ou au cimetière, là elle lui dira "non, ça c'est pas très bien". On fait tous des erreurs, mais je crois qu'après 2 3 passages au poste de police, on peut commencer à sévir. C'est pas au 34 ème qu'il faut appliquer les lois. Et la gauche, faites la différence entre les étrangers et les criminels étrangers. C'est à vous d'arrêter les amalgames! Je suis étranger moi-aussi. Je vois pas pourquoi ceux qui ont su s'adapter soient au même plan que les criminels!! Aller là ou se trouvent les jeunes (bars, disco, gare, etc...) et mettez-vous à leur place...

Écrit par : clovis | 25/02/2008

Les commentaires sont fermés.