31/12/2007

Décorations de Noël

Genève, ville internationale, ville d'ouverture, ville où il fait bon vivre. Oui mais !

Flânant dans les rues "basses", mon esprit a été interpellé par le manque "radical" de décorations de Noël. Peu ou pas de guirlandes.

Il y a encore quelques années, les genevois, les gens d'ailleurs pouvaient nourrir leur acuité visuelle par de magnifiques sapins tant dans la rue que sur les marquises des grands magasins. Sans oublier le splendide sapin de la place du Molard. Toutes ces grandeurs de Noël ont presque disparues.

Mais que font les grandes surfaces commerciales ? Globus, le Bon Génie, C & A, etc. etc. sont soit en manque d'idée soit en manque de budget "Noël". Et la Ville de Genève? A propos de cette dernière, je félicite Pierre Maudet, Conseiller administratif, pour son mea culpa. Il a eu le courage politique de répondre aux questions de la Tribune de Genève. Bravo Monsieur le Conseiller administratif !

Mon père à la retraite depuis 18 ans, ancien Chef décorateur chez Contis, aujourd'hui C & A, se souvient très bien de l'époque où la vie de Noël vivait dans les rues de Genève. Chacun y participaient. Des sapins d'environ 3 mètre tous les 50 m, les marquises embellies de sapins, certes moins hauts, et pour couronner le tout, le grand sapin de la place du Molard. Et les vitrines ? A ce propos, les Aînés se souviennent de la vitrine du Grand Passage, toute animé et les crèches toujours au Grand passage, c'est un manque évident en cette période de fêtes. Ah l'esprit de Noël genevois, que deviens-tu ?

Genève, ville connu et reconnu pour son accueil peut faire mieux. Espérons qu'en 2008, nous serons à même de féliciter tant la Ville de Genève que les magasins. En attendant, j'adresse tous mes voeux à celles et ceux qui m'auront lu.

François Velen

 

 

 

 

 

11:30 Publié dans Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook